Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Océan, eau glacée. [Privé April]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vulpes
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 21
Localisation : Seikan

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Océan, eau glacée. [Privé April]   Mer 2 Fév 2011 - 14:12

Il n'avait toujours pas réussi. Le soir revenait, et encore une fois, la lassitude le gagnait. Il se laissait gagner par ses émotions. Il ressentait au centuple la haine envers lui-même, son mal de vivre, son ambition, mais en même temps son calme, ce bien-être, bien que temporaire, cette aise à enfouir le bout de ses pattes dans le sable chaud de la plage au crépuscule. Encore une fois, comme chaque soir, chaque émotion ressentie faisait battre son coeur plus fort, et chaque battement était accompagné par quelques sons auxiliaires: les claquements de pinces des Krabys, le flux et reflux des vagues, le ruissellement des dernières gouttes de pluie sur les feuilles des plantes de l'orée du bois, quelques mètres derrière lui. Le ciel, désormais dégagé, laissait libre cours aux pensées du renard, observant le soleil doré, et les Goélises partant le rejoindre au loin. Il saisit son bambou, et commença un blues...
Au fur et à mesure que son morceau prenait forme, il sentait des larmes se former sous ses yeux clos. S'abandonnant à sa musique, enfin au niveau de ses espérances, laissant s'exprimer librement chaque fibre de son âme, chaque émotion, chaque sensation même, il les laissa couler. Il était conscient des quelques pokémons qui s'était regroupés autour de lui, afin de mieux entendre la musique, rare sur une île comme Seikan. Il continuait.
Il avait remarqué une petite ombre bleue ciel qui venait d'arriver. Ce nouvel auditeur était placé au bord du groupe, à la limite de son angle mort; il n'arrivait donc qu'à distinguer sa couleur et sa taille, particulièrement petite. En revanche, il n'arrivait pas à deviner de quel espèce de pokémon il s'agissait. Peut-être ce petit Mew bleu qu'il avait rencontré la veille? Quoi qu'il en fut, il tenait à faire durer son morceau le plus longtemps possible, et à le terminer dans les règles. Il poursuivi.
De longues et délicieuses minutes passèrent. Et enfin, il termina son morceau. Les pokémon venus l'écouter s'en allèrent; lui ne bougea pas, et regarda le soleil, toujours doré, mais maintenant presque disparu, sous le ciel rosé. Puis, il entendit des pas dans le sable derrière lui, et il perçut un reflet bleu sur l'océan. Une jeune Givrali vint s’asseoir à côté de lui, regardant le soleil. Que dire? Il préféra attendre qu'elle commence à parler, si envie de lui parler elle avait. Il pensait dormir ici, de toute façon. Il avait tout le temps voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
Pitit(e) nouveau(elle)
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/01/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Jeu 3 Fév 2011 - 16:18

    Son aventure venait à peine de commencer. Sortie de son œuf il y a quelques jours de cela, April observait le monde comme un bébé regardait les nouvelles choses qu’il découvrait. Elle avait les yeux pétillants, une envie de tout connaitre sur les arbres, sur les Pokémon qu’elle croisait parfois, sur les montagnes, sur l’île… Elle débutait, elle n’avait jamais fait la connaissance de personne jusqu’ici. Elle était seule, mais cela ne lui posait aucun problème, étant donné qu’elle n’avait pas eu l’occasion de recevoir de l’affection, mis à part à l’intérieur de son œuf, mais elle ne s’en souvient pas… Elle ne savait pas non plus qui étaient ses parents ni comment elle était arrivée sur cette terre sablée et confortable. Ses petites pattes parcouraient des kilomètres chaque jour et elle s’efforçait de dormir quelque part où elle était sûre d’être en sécurité. Le froid n’était pas un problème pour la gamine, car en tant que Pokémon de type glace, elle ne s’en souciait pas. Sa chaleur corporelle s’adapte facilement à cette belle saison qu’est l’hiver.

    Alors que la lune venait petit-à-petit remplacer le soleil, April découvrit la plage. La plage comme elle ne l’avait jamais vue. Un océan magnifique, à perte de vue. Des vagues faibles qui émettaient un son délicat et berçant, des Krabbys qui marchaient par-ci par-là en faisant claquer leurs pinces… Des étincelles dans les yeux, la petite Givrali s’approcha lentement, laissant des traces minuscules sur le sable et elle entendit un son mélodieux arriver à ses oreilles, qui se tendirent d’un coup.

    Se demandant ce que cela pouvait être, elle s’approcha plus rapidement et vit une troupe de Pokémon réuni autour d’un autre Pokémon dont elle n’arrivait pas à percevoir les traits. Elle s’avança et resta légèrement à l’écart. La douce mélodie qui était jouée semblait mélancolique, les bêtes bougeaient sur les airs lents qui sortaient d’un instrument qui était inconnu à la petite. Lorsque le Pokémon arrêta de jouer, les autres s’en allèrent au fur et à mesure que le temps passait, mais April restait plantée là. La meute étant totalement partie, elle s’approcha du Pokémon qui jouait de la musique… Elle n’en avait jamais vu un comme cela. Il était roux, gracieux et beau. Il avait un petit point sur chaque queue et son visage semblait ressentir une sorte de tristesse. Il ne bougeait pas, il regardait l’océan devant lui sans dire un mot… Curieuse, April s’approcha de lui, puis vint s’assoir à ses côtés, restant muette les premières secondes. Enfin, elle finit par tourner la tête vers le Pokémon. Elle ouvrit la bouche, la referma, l’ouvrit à nouveau. Elle ne savait pas quoi dire, alors elle sortit les premiers mots qui lui venaient à l’esprit…

    « C’était magnifique. »

    Elle se sentait gênée, détourna les yeux et planta son regard sur l’eau où la lune était reflétée d’une telle beauté qu’elle avait de la peine à y croire. Elle n’avait jamais eu une seule communication avec un autre Pokémon que ce Goupix, alors les premiers mots avaient été durs. Elle avait envie de partir en courant, mais elle resta assise à observer l’horizon. C’était gigantesque. Les Pokémon eau devaient être tellement libres à nager dans cette eau magique… La petite Givrali soupira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulpes
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 21
Localisation : Seikan

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Jeu 3 Fév 2011 - 20:59

[hs: Désolé, je n'ai pas réussi à reproduire la couleur des paroles d'April ^^"]

« C’était magnifique. »

Ces mots résonnèrent quelques secondes dans la tête de Vulpes, ainsi que le soupir qui s'ensuivi. D'un côté car il est toujours plaisant de voir ses talents vantés, et que c'était la première fois qu'il jouait vraiment, mais surtout parce qu'il était fasciné par la voie infiniment cristalline de la jeune Givrali, en parfait accord avec son visage, qui l'était tout autant, à la fois glacial et très chaleureux. Il rougit sous le compliment, bien que cela ne se vit pas sous ses poils roux. Il imaginait bien que ce ressenti se verrait de quelque manière, et essaya de la caché du mieux qu'il put. Puis il porta son regard sur son interlocutrice, et répondit à ses paroles, malgré son propre embarras:

«Je te remercie. À vrai dire, c'est la première fois que je joue vraiment de mon bambou.»

Puis il ajouta, avec un léger sourire gêné:

«Je ne m'attendais pas à ce résultat! J'essayais depuis plusieurs temps d'élaborer quelque-chose d'audible, mais sans succès...»

Puis il retourna la tête vers l'océan. Avec la montée de la marée, certaines vagues venait maintenant lui lécher les pattes, mais il savait qu'elles ne monteraient pas plus haut. Sensation à la fois agréable et troublante, de par le contraste entre la température de l'air et celle de l'eau. Il pensa alors qu'il ne se lasserai jamais d'observer les couchers de soleil sur cette plage. Jamais il n'oublierai le plaisir de la caresse de la chaleur sur son dos, celle du vent sur ses queues, celle du sable sur ses pattes arrières, et celle des vagues sur ses pattes avant.
Alors, il repris conscience de l'agréable présence de la jeune Givrali.
Dont il ne connaissait pas le nom.
Cette pensée le fit réagir au quart de tour: ses sentiments lui avaient fait oublier les bonnes manières!


« Au fait, mon nom est Vulpes. Et toi? On doit bien t'appeler d'une manière ou d'une autre, non?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
Pitit(e) nouveau(elle)
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/01/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Dim 6 Fév 2011 - 13:21

HRPG:
 

    Givrali tourna la tête et vit le visage du Pokémon rougir légèrement, même s’il était difficile de s’en apercevoir au vu de sa couleur orangée. April n’était pas déçue de sa première rencontre, car ce Goupix était plaisant et paraissait aimable. Lorsqu’elle s’imaginait ses premiers mots échangés avec un autre, elle voyait plutôt un gros Pokémon imposant qui pourrait l’écraser d’un coup de patte sans qu’elle n’ait le temps de faire le moindre geste. Or ici, Vulpes faisait à peu près sa taille et n’était pas du genre, du moins c’est ce qu’elle en avait conclu en quelques minutes, à piétiner les autres sans entendre ce qu’ils ont à dire. Voilà qu’April était rassurée et qu’elle se sentait en confiance.

    Le Goupix lui raconta que c’était la première fois qu’il jouait de son bambou et qu’il ne s’attendait pas du tout à un résultat du genre. Givrali écarquilla les yeux tout en le regardant. Elle gratta un peu le sable et se plaça légèrement plus en avant afin de pouvoir mieux communiquer avec sa nouvelle connaissance.

    « C’est la première fois que tu en joues ? … Waou… Tu dois avoir un don ! »

    April lui lança un grand sourire chaleureux malgré les couleurs froides de son corps avant de se remémorer la douce mélodie qu’il avait jouée. Elle se balança de droite à gauche en chantonnant discrètement l’air qu’elle avait entendu. Cette musique lui avait plu, il faut dire aussi que c’était la première fois qu’elle entendait de la musique… C’était si beau, si évocateur ! On pouvait y voir tout ce qu’on voulait, tous les sentiments que l’on souhaitait. On pouvait s’évader, écouter et fermer les yeux, puis déguster l’instant passé à ne penser à rien d’autre. Se détendre, tout simplement.

    C’est alors que le Goupix se présenta sous le nom de Vulpes. Il demanda également le prénom d’April qui mit un petit moment avant de répondre. À dire vrai, elle n’avait jamais vraiment entendu quelqu’un prononcer son nom… Lorsqu’elle avait éclot de son œuf, quelques lettres étaient notées dessus. Les lettres de son prénom. Elle en avait conclu qu’elle s’appelait ainsi, mais elle n’en était pas sûre. Peu importe, cela lui convenait.

    « Je suis enchantée de te connaitre. Moi je m’appelle… Je m’appelle April. »

    A nouveau, elle lança un petit sourire et trempa cette fois-ci sa patte dans l’eau avant de la porter à sa bouche et… de tout recracher.

    « Pouah ! »

    Le jour d’avant, elle avait goûté l’eau d’une source et avait trouvé cela délicieux… Elle pensait que l’océan pourrait la déshydrater aussi, mais pas du tout. C’était salé et bizarre. En tout cas, ce n’était pas bon. Elle se frotta la langue avant de retourner son regard vers le Pokémon… D’un coup, un sentiment de honte vint s’installer dans son esprit. Ce n’était pas très gracieux de cracher de l’eau ainsi… Le rouge aux joues, elle s’excusa.

    « Désolée… J’avais encore jamais goûté cette eau là… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulpes
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 21
Localisation : Seikan

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Dim 6 Fév 2011 - 21:07

« Je suis enchantée de te connaitre. Moi je m’appelle… Je m’appelle April. »
S'ensuivi un léger sourire, que Vulpes ne manqua pas de rendre.
Puis il répéta, à voix basse:

«April...»
Il se donnait lui-même l'impression qu'il voulait entrer se nom en tête, afin que plus jamais il n'en sorte.

Alors que le jeune renard allait recommencer à observer l'océan et le soleil, il la vit tremper une patte dans l'eau, et, dans une grande candeur probablement due à son jeune âge, porter l'eau à sa bouche. Puis tout recracher, avec une telle expression de surprise sur le visage que Vulpes ne put cacher son air amusé. Un sentiment qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps: l'amusement. Que c'était bon! La présence d'April à ses côtés lui plaisait de plus en plus. Un bien-être, depuis longtemps oublié, lui réapparaissait. Il ne s'en priverait pas. Il ne s'en priverait plus.
April se frotta la langue pour en chasser le sel, puis tourna son regard vers le rouquin, avant de s'excuser, honteuse:


« Désolée… J’avais encore jamais goûté cette eau là… »

Alors Vulpes rit. D'un rire franc et chaleureux. Puis il répondit:

«C'est ça, l'océan. Certaines histoires racontent que son eau est salée car il est né des larmes de tous les pokémons.»

Il remarqua alors que l'océan, justement, s'était assombri: et pour cause, le soleil avait complètement disparu derrière l'horizon. Il demanda alors:

«As-tu quelque-part où dormir? Moi, je vais m'installer ici ce soir. Tu peux rester pour la nuit si tu veux.»

Comme pour illustrer ses paroles, il s'éloigna du rivage d'un ou deux mètres et commença à créer un nid en tournant sur lui-même, lançant de légères flammes, puis s'assit.

«Alors? Que décides-tu?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
Pitit(e) nouveau(elle)
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/01/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Dim 6 Fév 2011 - 21:38

    Vulpes ne manqua pas de rigoler lorsqu’elle recracha l’eau de l’océan, ce qui lui donnait envie de creuser un trou dans le sable et de s’y cacher pour ne plus avoir à faire des stupidités pareilles. Mais elle découvrait le monde et l’océan était une vaste étendue de questions qui lui trottinaient dans la tête plutôt qu’un tapis d’eau géant. Lorsque le rire du Goupix éclata, April ne pu s’empêcher de rire également. Un léger son cristallin et enfantin qui semblait absolument innocent. Elle était naïve, la petite ! Peut-être un peu trop pour son âge pourtant peu élevé, mais elle profitait d’être inconsciente pour faire des choses qu’elle ne ferait sans doute plus dans le futur.

    Le renard lui raconta que l’océan, d’après quelques histoires qu’il avait entendues, était en réalité toutes les larmes des Pokémon versées. April en resta bouchée bée. Elle regarda l’étendue d’eau salée avant d’imaginer tout ce que les Pokémon avaient pu éprouver… Elle n’avait jamais versé aucune larme. Elle ne savait pas ce que cela faisait d’être triste, mais à ce moment là… Au moment où elle imagina toutes sortes de Pokémon venir et verser des larmes, une boule au ventre commença à se former, elle eu du mal à avaler sa salive et son cœur semblait vouloir sortir de son corps tant il s’étirait. Une simple pensée lui provoquait d’énormes émotions. Elle resta ainsi quelques instants, rêveuse et pensive.

    « Les larmes des Pokémon… C’est… Triste… »

    Bien sûr, elle croyait à cette histoire. On pouvait lui faire gober n’importe quoi. Puis elle secoua la tête et Vulpes lui demanda où elle comptait dormir, en lui proposant gentiment de rester ici si elle en avait envie. Elle regarda le Pokémon avant de se dire qu’effectivement, elle n’avait nulle part où aller. Depuis qu’elle était sortie de son œuf, elle se débrouillait seule pour manger et dormir, pour vivre comme elle le sentait. Elle n’avait jamais eu d’habitat à proprement parlé et n’avait jamais non plus passé une nuit avec quelqu’un d’autre qu’elle-même.

    « Ben je… »

    Elle regarda le ciel. Il est vrai qu’il se faisait sombre, à présent que le coucher de soleil n’était plus. L’océan prenait une couleur plus foncée, les vagues semblaient faire moins de bruit. La nuit prenait place et il était temps de trouver un endroit où se reposer un peu. April reporta son regard sur le Goupix qui s’était légèrement éloigné pour créer un petit nid grâce à ses flammes et à son corps qui tournait sur lui-même. Givrali fut impressionnée et s’avança près de lui tout en admirant le fait qu’il pouvait sortir des flammes de sa bouche.

    « On est différents toi et moi ! Toi tu réchauffes les choses et moi je les gèle ! »

    Elle avait pu découvrir ses attaques récemment et trouvait bien plus impressionnant la présence du feu que la présence de la glace. C’était froid, frigide, cela ne reflétait pas du tout son caractère. Peut-être qu’elle n’était pas faite pour être un Givrali, mais elle l’était. Et elle enviait presque le Pokémon de feu. Ce dernier s’assit dans son nid douillet et April, après une seconde de réflexion, vint s’assoir à ses côtés.

    « Je décide de rester avec toi ! »

    La présence du Goupix la rassurait. Elle ne se sentait pas seule et un sentiment de sécurité l’envahissait d’un coup. Probablement le fait d’être entourée de quelqu’un d’autre que la végétation de la forêt qu’elle avait vécu avant d’arriver ici. Dans tous les cas, elle appréciait l’invitation de Vulpes et fini par se coucher et bâiller discrètement.

    « Dis, Vulpes, t’es fatigué ? Tu voudrais bien jouer un peu de ton bambou ? »

    April lui lança un grand sourire. Elle avait réellement aimé le son que procurait cet instrument particulier et la façon dont avait joué le renard. C’était apaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulpes
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 21
Localisation : Seikan

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Mar 8 Fév 2011 - 17:21

« Je décide de rester avec toi ! »

Bonne réponse. Si Vulpes était plus qu'heureux de ne plus dormir seul, même si cela n'était qu'une nuit, il essaya de ne pas le laisser paraître de trop.. La dernière fois remontait au temps où il se prenait encore pour un Caninos, lorsqu'il n'avait encore que cinq queues. Il enviait parfois cette époque, synonyme de bonheur et de sérénité.
Et de mensonge profond.
Il se força à ne plus y penser.
Alors April vint s'asseoir à ses côtés, avant de se coucher devant ses pattes, puis elle lui demanda:


« Dis, Vulpes, t’es fatigué ? Tu voudrais bien jouer un peu de ton bambou ? »

Alors, sans mot dire, il reposa son bambou sur le sable, le porta à sa bouche, ferma les yeux, et prêta plus d'attention au bruit environnant, cherchant un rythme, ou le début d'une mélodie, ou les deux. Particulièrement inspiré par le bruit du vent et des vagues, son coeur se mit à battre à leur rythme. Puis il commença à souffler dans son instrument, produisant, note après note, son après son, une musique semblant mêler jazz et berceuse.
Puis, quelques minutes plus tard, lorsqu'il eu finit son morceau, il remarqua qu'April s'était endormie. Il murmura un "bonne nuit" à sa jeune compagne du soir. Puis il pensa:


*Qu'est-ce je suis en train de faire... Je m'étais promis que plus jamais je ne me soumettrai à une situation de ce genre. Je ne veux plus ne plus rien maîtriser... Et voilà que je sers au hasard mon bonheur sur un plateau d'argent! Mais au point où j'en suis, il serait idiot de reculer...*

Il s'allongea donc auprès de la petite Givrali, l'entourant de ses pattes et de ses queues. Puis il se laissa tomber dans les bras de Morphée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
April
Pitit(e) nouveau(elle)
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 30/01/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Mar 8 Fév 2011 - 18:28

    Sans dire un mot, Vulpes avait pris son bambou et en avait joué une douce mélodie qui avait servi de berceuse extrêmement efficace à April. En effet, la petite s’endormi en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, sans se rendre compte qu’il n’avait pas terminé. Son esprit divaguait, ses pensées s’emportaient, son corps se détendait… Elle fini par fermer les yeux et s’endormir profondément. Une simple nuit chaude et réconfortante. La première nuit qu’elle passait aux côtés de quelqu’un. Sa meilleure nuit.


• • •

    Ses yeux s’écarquillèrent. Une patte, une main, quelque chose lui tenait la bouche et la plaquait. Paniquée de ce réveil brutal, elle essaya de crier en regardant autour d’elle. Impossible de voir qui s’en prenait à elle ainsi, car il l’a soulevait et la tenait contre lui de manière à ce qu’elle ne voie rien.

    « MMH ! »
    « Chhht… »

    Cette voix n’avait rien de sympathique. Elle faisait même des frissons partout. April tenta à nouveau de dire quelque chose, mais plus elle essayait, plus elle semblait s’étouffer. Elle baissa le regard et vit Vulpes en train de dormir. Qu’avait-elle fait ?! Les larmes, la peur, sentiments et choses qu’elle n’avait encore jamais ressentis, vinrent grimacer son visage et elle bougeait les pattes dans tous les sens, en vain.

    « Ahah, Chef, on a enfin capturé cette petite peste ! »
    « Hinhin, cette Emi va en baver… »


    Emi ? Quoi ? Givrali tenta de dire qu’ils se trompaient totalement, mais… Impossible. Ils la prenaient pour une autre ! A bout de force vu qu’elle n’en possédait pas beaucoup, elle se laissa finalement faire. Elle sentit du mouvement, ils commençaient à marcher. Elle ferma lentement les yeux, voyant Vulpes s’éloigner de plus en plus. Elle avait passé une soirée superbe, elle avait découvert peu de choses en peu de temps grâce à lui et elle devait déjà… Mourir ? La peur remonta à son esprit, mais elle n’était pas capable de faire le moindre geste. Elle émit un simple gémissement et se laissa emporter, étouffée par le manque d’air et fatiguée de s’être débattue… Lentement, elle s’endormit à nouveau.


• • •

    Un temps après, quelques heures peut-être, elle sentit de la chaleur. De la chaleur suffocante, de la chaleur qu’elle n’avait jamais encore ressentie. Où était-elle donc ? Sans oser lever les paupières, elle toussota. L’air qui émanait de cet endroit était quasiment irrespirable. C’étaient les flammes de l’enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulpes
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 88
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 21
Localisation : Seikan

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   Mer 9 Fév 2011 - 19:01

Il le savait. Il en était certain. Pourquoi s'était-il obstiné? Pourquoi avait-il espéré?
Il le savait. Cela ne lui apporte que du mal. Et le voilà encore à broyer du noir, pour la deuxième fois de sa courte vie. Il avait promis de ne plus s'attacher à quiconque. Et pourtant, il n'avait pas pu résister.
La situation lui échappait. Il ne le supportait pas.
Une volée de mensonge implicites.
Elle n'était plus là. Elle était partie. Sans le prévenir.
Pourquoi pensait-il des choses comme ça alors qu'il ne l'a connue que pendant quelques heures? Il se le demandait. Quoiqu'il en soit, plus qu'envers April, c'est envers lui qu'il était furieux. Il en avait les larmes aux yeux, les larmes salées et amères de la défaite, de l'échec. Un échec envers lui-même.

Alors qu'il broyait du noir, il remarqua que si April était bien partie, ce n'étaient pas des traces des pattes de Givrali que voyait Vulpes près du nid. Il y en avait trois paires, mais une seule était semblable, sans être identique. Deuxième indice: l'air était nettement plus froid que d'habitude. On dit bien que les pokémons glaciaux dégage bien un vent frais lorsqu'ils ressentent des sentiments ou sensations forts, mais pas à ce point.
Il ne tarda pas à trouver la raison de cette ambiance inconfortable: quelques dizaines de mètres plus loin, l'océan était gelé; il formait un long ruban où deux pokémon passaient à peine de front, reliant Seikan à l'île volcanique.
Vulpes ne voulait plus croire à un départ délibéré. April s'était faite enlevée, sans doute possible. Et sous ses yeux, de surcroît - yeux fermés, certes, mais sous ses yeux malgré tout.
Il préférait affronter trois pokémons adultes, au bas mot, que d'affronter son esprit.

Il prépara rapidement une sacoche avec les plantes du bord de plage, y fourra quelques baies, puis parti en direction du volcan sur la route glacée, bien jolie, mais forcément éphémère.


« J'arrive April! Garde espoir! »

Il cria ces paroles le plus fort possible, comme s'il voulait se faire entendre.
Il courait.





Fin du chapitre. Suite sur l'île volcanique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Océan, eau glacée. [Privé April]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Océan, eau glacée. [Privé April]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Plage Hama-
Sauter vers: