Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
avatar

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]   Lun 14 Fév 2011 - 9:56

[HS: Désolé du temps, mais il y a eu un bug ^^' Puis beaucoup d'inspiration aussi xD]

Comme à ma fâcheuse habitude, je survolais l’île de Seïkan sans but réel. Depuis que j’ai stoppé ma recherche vaine de congénère il y a longtemps déjà, toutes mes journées se ressemblent dans leurs moindres détails, ou presque. La vie est devenue réellement morose,. Je ne fais plus rien de mes journées, je me réveille comme je m’étais endormi, dans l’ennui total. Rayquaza ou pas, Légendaire ou non, l’ennui est une chose affreuse pour n’importe qui. C’est vrai, non ? Sérieusement, qui aime s’ennuyer ? Je ne connais pas. Aujourd’hui, je paie sans doute mon asociabilité envers les autres, et, comme certains le disent parfois, on récolte ce que l’on sème. Dans mon cas, je n’ai rien récolté, je n’ai rien semé. Si ce n’est la terreur, lors de l’affrontement entre Groudon et Kyogre. Mais là, ce n’était pas ma faute. Bon okay, juste un peu. En tout cas, je ne sais plus quoi faire, maintenant. J’ai l’impression que je ne peux rien faire, un sentiment d’impuissance, qui se transforme souvent en frustration parcourt tout mon être. Certaines personnes affirment que, dès la naissance, notre existence est déjà toute tr acée, le Destin quoi, en d’autres termes. Moi je veux pas. J’aurais aimé pouvoir contrôler ma vie, la prendre entre mes griffes et la dicter. Mais je n’y peux rien, rien du tout. Mes tentatives de retrouver mes congénères par exemple, ont toutes lamentablement échouées, et voilà où j’en suis, je survole une île que la plupart des Pokémons considèrent comme un Paradis, alors que je la vois plus comme une prison. Pourquoi rester, alors ? Les remords, enfin, à peu de choses près. A cause de moi (et surtout de ces deux sauvages de Groudon et Kyogre), bon nombre de Pokémons furent tués dans ce qui était à l’époque la Presqu’île de Seïkan. J’avais donc décidé de rester pour me racheter, en quelque sorte. Enfin, les Pokémons résidants ici ne me connaissent pas, la plupart du temps, ils ne savent pas que j’ai « participé » à la construction de cette île. L’autre raison, c’est les humains, si je décide de changer de continent, je risquerais sans doute de retomber sur ces imbéciles qui prennent tantôt pour un sauveur de l’Humanité qui descend sur Terre pour arrêter Groudon et Kyogre, et d’autres fois pour un Dragon qui vole en permanence dans la couche d’ozone en se nourrissant des particules. Hmpf, sans commentaires.
Soit, passons ! Où en étais-je, déjà ? Ah oui, je devrais descendre, voler pour rien ne m’amuse pas beaucoup, autant de descendre. Où, alors ? Les Montagnes ? Non, mon « chez moi » est plus qu’ennuyeux. La Forêt ? Non. La Plaine ? Non plus. Bon alors, pourquoi pas la Plage…On dit que les couchers de Soleil y sont très beaux. Par ailleurs, le Soleil va bientôt se coucher. Le ciel a déjà prit sa teinte caractéristique d’orange…oui on va dire d’orange, je suis peut-être un Pokémon Légendaire, mais je ne suis pas doué niveau couleur ! Bref, moi je commence ma descente. Doucement, en prenant mon temps. Durant ce petit voyage, des Roucoups me lancèrent des regards mêlant peur et anxiété. Je soupira « intérieurement », à leur vue. Enfin, je ne vais pas rester longtemps sur eux, quand même, je me moque des préjugés, maintenant. Avec le temps, je m’y suis habitué, et cela ne fait désormais plus grand-chose, voire rien du tout. Je mis peu de temps à arriver jusqu’à la plage. Le Soleil était en train de se coucher, et des oiseaux partirent en sa direction ( personnellement, je n’ai jamais compris cette manie des volatiles, c’est une migration ? Hmm…) alors que moi, je me posa sur le sable chaud de la Plage. Au moins aujourd’hui, le temps était clément. Effectivement, le coucher du soleil était un beau spectacle…un spectacle éphémère, il ne dura pas longtemps, c’est tout ce que je sais. Une fois que l’astre du jour ai disparu de l’horizon, le ciel devint bien plus sombre, éclairé par différentes constellations d’étoiles dans les cieux, mais pas grand-chose d’autre. Ah si, bien sûr, la Lune. La température chuta d’un coup, mais je n’avais pas envie de repartir, j’allais rester là, à la belle étoile, jusqu’à que l’envie de partir me prenne. Oui car là en fait, j’ai la flemme de bouger *Sors* Mon regard fit quelques tours, je ne voyais rien. Tant mieux. Ou dommage. Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je secoua la tête, histoire de chasser quelques pensées bizarres de mon esprit. Que faire, maintenant ? Je ne sais pas…Je m’ennuie, comme d’habitude.

Quelque chose de froid me fit frissonner: c’était une vague qui avait touché une partie de ma queue. Ca ne pouvait pas être autre chose, de toutes façons…je laissa échapper un soupir, un autre. Je repense aux évènements marquants de ma vie…Bah, y’en a si peu que je pourrais les compter sur une seule patte. Afin de ne pas me faire toucher par une autre vague, je recula en un peu, avant de me coucher dans le sable encore chaud de la plage, près d’un rocher. J’avais l’impression d’être plus calme, nettement plus calme que la dernière fois que j’étais venu ici. (Cf: Dépression Totale, *Crève*) et tant mieux, mais l’inactivité ne me plaisait pas plus que cela. De mes griffes, je gribouilla à l’aveugle sur la plage, sans savoir ce que je faisais. Sans même y penser parfois, c’était comme un geste pour montrer que je m’ennuyais. Que je m’ennuyais beaucoup ! Mais bon, comme si un Krabby allait sortir du sable pour venir se taper une discussion avec moi. J’étais donc là, à moitié enroulé sur moi-même, à regarder les étoiles. Si on observait bien on pouvait y voir des formes, dit-on. Mais moi, je dois sans doute être aveugle…Je fonctionne sans doute à l’envers. Dommage ? Pourquoi donc…? Quand on ne sait pas à quoi une chose ressemble, on ne dit pas dommage. Je crois. Enfin, je m’embrouille moi ! Essayons de faire simple, mais, voyez-vous, je me pose souvent beaucoup de questions moi. (Un Rayquaza philosophe *Va se pendre*)

Des secondes puis des minutes passèrent, il régnait un grand calme sur la plage, et personne n’était venu me voir. Bof, cela ne me pose pas tellement de soucis, la solitude, moi je connais parfaitement. La solitude, c’est ma meilleure amie. Elle et moi, vous voyez, on se connaît depuis fort longtemps, elle est presque toujours restée à mes cotés, depuis que je suis sur Seïkan, et elle ne m’a jamais abandonné…bref ! J’ai l’air bizarre, si je parle de cette façon. Car croyez le ou non, mais j’ai une fierté, une fierté qui se trouve dans mes gènes de Rayquaza, je crois. Et donc, je pense aussi à l’image que je peux dégagée, pas les apparences pures et simples hein, mais l’image dégagée par mon comportement, style…euh…je n’irais par exemple jamais danser devant tout le monde ! …Logique mais il fallait quand même que je le dise. Beuh…Regardez un peu mon état. Un bruit attira mon attention, et malheureusement, c’était une des choses que je détestais le plus ici. Un groupe de Cornèbres…ah je les hais ces oiseaux ! C’est juste incroyable comme je peux les détester ceux-là, ils arrêtent pas de crier, ils ont de sales têtes, un comportement pire que le mien (pourtant c’est difficile !) et euh…bref, vous l’aurez compris, je ne les aimes pas. Et leur croassements sont juste insupportables. D’après ce que je voyais, ils étaient en train de dévorer quelque chose. Moui, bon…j’essayais de de faire abstraction de ces oiseaux. Mes yeux se fermèrent. Autant rêver de choses meilleures.
Sauf qu'avec ces Oiseaux c'était juste impossible ! Un Cornèbre se posa juste devant moi. Il fit un sourire. Je ne sais pas ce qui me retient de lui exploser la face. Il gesticula un instant et commencer de nouveau ses croassements insupportables avant de s'envoler...et de rattérir. Et de recommencer la même chose. C'est pas possible, il s'amuse comme ça ?! Alàlà, mais dégage quoi !

-Va jouer autre part, tu veux ?! Crachais-je, avec un mépris non dissimulé.

Mais l'oiseau ne semblait pas décidé à partir. Il fallait donc employer les "grands" moyens. Tandis qu'il sautait sur place comme un idiot, je lui infligea un coup de queue d'une puissance minime qui le projeta plus loin, dans un cri de de terreur, alors que ses plumes se retrouvèrent éparpillés dans un petit périmètre sur le sable. Tant qu'il se taisait, tant mieux. Qu'il soit mort, ou vif. Maintenant, j'espère pouvoir trouver un sommeil profond, même avec ces piafs noirs dans les parages.

--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana
Belle des Cieux
avatar

Féminin Messages : 64
Date d'inscription : 03/02/2011
Localisation : Dans les étoiles.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]   Lun 14 Fév 2011 - 11:30

HS : Pas grave, ce n'est pas de ta faute ^^ et désolée pour l'attente aussi, j'étais en train de prendre mon p'tit déjeuner. ^^

Où suis-je ? Qui suis-je ? Arf... Je me retrouve dans un univers bizarre sans queue ni tête, tout coloré...
Réveille-toi, Ichiro, réveille-toi ! Sauf que lorsque je me réveille je suis... dans l'océan ?! OUAH ! Qu'est-ce que je fais au beau milieu d'un océan ?! Je n'étais pas à dos de Wailord ?! D'autant plus que c'est pas recommandé, la baignade, pour un Arcanin... Si musclé qu'il soit. Mais, j'arrive à nager la nage du... Chien. Hop, on remue les pattes ! Une deux, une deux ! ... Non, c'est ridicule. Je boit la tasse, je coule, on peut pas appeler ça de la nage. Mais ce n'est pas de ma faute, si je ne sais pas nager !
Heureusement mon poitrail musclé eut raison de toutes ces péripéties. Après de laborieux essais, j'arrive enfin sur une plage de sable fin. Moi, Arcanin plus grand et plus musclé que les autres, je me retrouve seul, sans clan, banni. Un paria, quoi. Mais je sais que mon père, le chef de mon ancien clan, m'a banni à contrecœur. Et... Non, je ne veux pas penser à cela. Pour l'instant, je me retrouve sur territoire inconnu. Je lève le museau vers le ciel. Les étoiles me réconfortent. Elles sont tellement belles...
Puis je baisse le museau. Sur le sable, se trouve un Cornèbre à moitié assommé ! Oh. Qu'est-ce qui se passe, ici ? Je lève un peu la tête et découvre... Un Rayquaza ! Un Rayquaza, allongé sur le sable, qui... dessine ? Hum, et si je repartais ? ... Non, nager, c'est pas mon truc. Bon, je n'ai pas le choix. Et puis, je suis sûr que mes colères, si dévastatrices qu'elles soient, ne peuvent pas tuer un Rayquaza ! Alors je m'approche, tranquillement, et regarde le drôle de gribouillis qu'il dessine :


Bonjour.

Je regarde les Cornèbres qui se tiennent maintenant à distance du Rayquaza. Hmm... D'habitude, ces maudits poulets ne sont pas aussi peureux. Lorsque j'aperçois une plume noire sur la queue du Rayquaza, je fais le rapprochement entre lui et le Cornèbre assommé. Cela me rappelle mon enfance, lorsqu'avec les autres Caninos, on s'amusait à faire peur aux Cornèbres... L'amertume habituelle vient me nouer l'estomac. Ait-je fais le bon choix en partant ? Oui. Je ne serait plus accepté, là-bas, jusqu'à ce que les deux clans rompent la trêve qu'ils avaient conclu. Et cela ne risque pas d'arriver... Ah là là. J'ai pas de chance, moi. Mais cette île a l'air belle. Et ce n'est pas tous les jours que l'on croise un Rayquaza ! Bon, même si il gribouille dans le sable et a l'air de s'ennuyer mortellement, ce n'est pas grave. Mais pour l'instant, qu'est-ce que je fais, moi ?! Et dire que c'est à cause des humains que je me retrouve ici... Foutus humains ! Si j'en croise un un jour, je lui brûle le derrière, foi d'Ichiro ! Soudain, quelque chose me tire de mes pensées. Des Cornèbres tournent autour de moi en piaillant. Qu'est-ce qu'ils veulent, ces poulets ?! Je grogne, pour leur montrer que je ne veux pas d'eux autour de moi. Mais ils n'en tiennent pas compte. Bon, ils l'auront voulu ! Et, un Lance-Flamme, un ! Non ! Deux Lance-Flamme pour le prix d'un ! Tous s'éloignent tandis que des plumes roussies tombent à mes pieds. J'ai presque envie de rire. Mais peut-on rire dans ma condition ? Moi, qui ait tué ma bien-aimée... Sans le vouloir, d'accord, mais je l'ait tuée quand même... Oh, il fait bien noir tout à coup. Je sais, flagrant changement de sujet. Mais il fait noir quand même, hein. Et qu'est-ce qu'il fout, le Rayquaza ? Un rapide coup d'oeil de son côté me donne la réponse. Rien, rien, et toujours rien. Il m'énerve, à rester comme ça, immobile. Je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Aller, je vais voir. Je m'approche de lui et m'allonge sur le ventre dans le sable à côté de lui :

Vous avez l'air de vous ennuyer mortellement. Cette île est aussi inintéressante que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
avatar

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]   Lun 14 Fév 2011 - 17:22

[HS: Hmpf, pas d'inspi', désolé du temps, mais je dois aussi réviser pour le Bac ^^]

L’ennui. C’est sans doute le mot que je me suis le plus répété durant toute ma vie. Il me poursuit continuellement, c’est assez incroyable. Il y a bien certains moments, où j’ai l’illusion de m’en défaire. Mais il s’agit bien là des problèmes des illusions, elles ne sont pas réelles…Dommage. La vérité, la réalité est difficile à avaler, accepter ou tout ce que vous voulez. Moi, en tout cas, elle me déplaît fortement. Autant vivre dans les mondes imaginaires du Sommeil dictés par les Darkrai et autre Cresselia. M’enfin, sans en être conscient tout de même. Car la vérité est une chose à ne pas dire, trop souvent, elle porte un coup au moral. Regarde un peu, Arceus ! Dans quel état tu as mit le monde ? Est-ce bien là ce que tu voulais ? A quoi servent ces crétins de Cornèbres ? Ils sont inutiles…Je ne comprendrais pas la réflexion qu’a prise Arceus avant de lancer ses créations. Il doit sans doute en train de se taper la tête quand il voit comment ses fruits ont poussés. Quoique, vu les créations qu’il a faîtes, il peut tout aussi être en train de faire un large sourire. Bref, passons sur ce sujet, et retournons à la situation actuelle…Je ne sais trop quoi faire en ce moment, le temps dure vraiment longtemps. A vrai dire, je n’avais même plus envie de dormir, les oiseaux noirs qui ne servaient qu’étaient les Cornèbres avaient réussis à me couper toute envie d’évasion par le rêve (imaginez si je vois un Cornèbre dans mes rêves…Hmf.) et…bon, je vais aller leur dire de tous partir. Qu’ils me laissent en paix, et tout le monde sera content. D’ailleurs, le fait que j’avais assommé un de leurs congénères ne les troubla absolument pas, et ils continuèrent leurs activités basée sur…le bruit. Avec un peu de chance, ils finiront par partir si je les ignorent. Avec un peu de chance…Je n’ai jamais réellement eu de chance dans ma vie, dans tout ses aspects, et ce n’est sans doute pas maintenant que cela va arriver, surtout pour une chose aussi dérisoire. Je laissa mes yeux fermés pendant plusieurs secondes encore, bougeant à peine mon corps sur le sol sableux de la plage, plongée sous le lumière obscure de la nuit. Les cornèbres étaient toujours là, mais l’Océan immense et ses vagues dangereuses a également apporté quelqu’un d’autre. Je n’allais pas tarder à m’en rendre compte, et, cela est tout de même assez étrange. Mes yeux se rouvrirent, lorsque j’entendis une voix me parler. A cet instant, mes yeux s’ouvrirent de nouveau, laissant apparaître une silhouette d’Arcanin devant moi. Un Arcanin ? Assez étrange qu’il soit sur la plage, au premier regard, il semble plus grand que la moyenne déjà. Bouah, qu’est-ce qu’il m’a dit déjà ? « Bonjour. » L’espace d’un instant, j’ai eu peur qu’il faisait déjà jour, ce qui voudrait dire que je m’étais endormi comme un imbécile sur la plage, mais non, quelques secondes et le peu de lumière autour de moi finirent par me trouver que le Soleil ne s’était pas levé à mon insu. On est encore le soir, petit !

-Bonsoir. Rétorquais-je sans mettre de ton particulier.

Que voulait-il ? Oui j’ai cette petite manie, à toujours penser que lorsque l’on m’adresse la parole, la personne a besoin de quelque chose. D’habitude le monde me regarde comme si j’allais les dévorer d’un instant à l’autre, lui, cet Arcanin, ne semblait pas réellement de cet avis. Enfin, j’ai pas la tête d’un psychopathe quoi ! Quelques secondes passèrent entre temps. Je n’avais pas remarquer que j’avais continuer à gratter sur le sable pendant ma fausse phase de sommeil, du coup ça donnait…un truc, un véritable gribouillage sur le sable. M’enfin, je ne m’en préoccupe pas plus que cela. En tout cas, l’Arcanin ne semblait également pas fan des Cornèbres, car, quelques secondes plus tard à peine, il lança deux Lance-Flammes coup sur coup sur ces volatiles. Enfin, c’étaient les Oiseaux qui avaient commencés quand même, ces Piafs étaient en train de tournoyer au-dessus du Pokémon Feu peu avant. Légitime défense on va dire. De toutes façons, moi, je n’aucune leçon à donner, compte tenu de ce que j’ai fait dans mon passé. Et puis, je ne vais pas bouder mon plaisir de voir ces oiseaux disparaître d’ici. M’enfin, moi je me demande surtout ce que je vais faire maintenant…Me taper une discussion avec cet Arcanin ? S’il revient déjà, je n’ai pas vu beaucoup de Pokémons de sa race sur l’île de Seïkan depuis mon arrivée (et ça date, je peux vous le dire !), me demande bien ce qu’il fait ici. Oui, je suis du genre à me poser de ces questions, à sa place, je me dirais surtout qu’est-ce qu’un Rayquaza fout dans un endroit pareil, allongé sur la plage, à gratter le sable. Pas fameux, le Pokémon Légendaire !
Ah si, finalement, l’Arcanin, après quelques secondes de flottement, il faut dire que je ne l’aide pas beaucoup, a décidé de faire la conversation. Il me demanda, en effet, si cette île était si « inintéressante ». Il faut croire que mon ennui est très perceptible. Oui bah je ne vais pas rester avec un gros sourire scotché non plus hein ! Il y a des limites auxquelles on doit se tenir quand même. Sinon, je répond quoi moi ? Je ne vais

pas me priver pour faire de la pub pour cette île quand même ! Non, je plaisante.

-Quand on a rien à y faire, tout est inintéressant. Répondis-je, d’un ton aussi neutre que tout à l’heure.

Allez, avouez le, ma réponse vous a bluffé ! Vous ne vous y attendez pas hein ? C’est fou comme mes pensées peuvent différés de mes paroles ou de mes actes. C’est une chose qui joue parfois contre moi, quand j’ai envie de dire quelque chose d’important, et que finalement, je dis un truc qui n’a rien à voir. Mais bon, c’est un trait de caractère, dit-on. On ne peut pas tout changer dans un individu ! Bon, je vais essayer d’être légèrement sociable. Déjà, estimez vous heureux que je n’ai pas répondu par « non » sinon, mes répliques se seraient résumées à deux mots hein. Mais non, j’ai fait un effort pour lui répondre ! J’en suis fier *Sors* Bref, je disais donc que j’allais essayer d’être sociable mais…comment on fait ça ? Je n’ai jamais été très bon dans ce domaine. Et si je lui posais des questions ? …Non. Je n’ai aucune questions à lui poser. Soyons honnête, je pose des questions si je veux avoir des réponses, pas pour faire la conversation. L’Arcanin était à coté de moi, il n’avait pas peur que je lui fasse quoi que ce soit. Ah ! En voilà, une question ! Pourquoi ne part-il pas ? Au fond de moi, je me douterais un peu de la réponse, mais autant jouer avec les doutes.

-Tu n’as pas peur que je t’agresses ou quelque chose comme ça ? Demandais-je.

Ou que je te mange, j’aurais dû dire. Enfin, comme si cela allait changer quelque chose. Un mot qui diffère, tout le monde s'en fiche. Qu'on soit un Arcanin, ou un Rayquaza. Okay, je n'ai pas la preuve de la vérité, mais c'est tout comme !

--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alana
Belle des Cieux
avatar

Féminin Messages : 64
Date d'inscription : 03/02/2011
Localisation : Dans les étoiles.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]   Mer 16 Fév 2011 - 10:28

Ah... Il avait l'air pas fameux, le Rayquaza. Rien à faire ? L'île est quand même grande, et je pense que l'explorer de fond en comble prendrait du temps ! Mais... Je ne suis pas un Pokémon Légendaire, je ne peux pas le comprendre... Soudain, il me pose une drôle de question. Il me demande si je n'ai pas peur qu'il m'agresse. Holà... C'est quoi, ça ?! Je regarde tous les Pokémon autour de moi. Il les aurait massacrés depuis longtemps, si il était sadique...

À voir le nombre de Pokémon ici, non. Et puis, aussi grand que tu soi, tu restes un Pokémon. Et, même si tu me tuait, ce serait une très bonne décision. J'arrêterai de mettre sans le vouloir des Pokémon en danger de mort...

Rétorquais-je. Faut pas me prendre pour un idiot non plus, hein ! Bon, qu'est-ce que je peut lui dire d'autre ? Je sais qu'il a essayé de calmer Kyogre et Groudon pendant leur affrontement. S'il s'ennuie, pourquoi reste-il ici alors qu'il peut voler ? Houla, je me suis rendu compte que j'en ai trop dit. Bravo, Ichiro, bravo ! Tu pouvais pas tenir ta langue ?! Foutu moi ! Il ne me reste plus qu'à changer précipitamment de sujet :

Si vous vous ennuyez, pourquoi restez-vous sur l'île alors que vous avez le moyen de la quitter ?

C'est bête, très bête. Il se serait pas drogué le Rayquaza ? Ben voyons... Une île abritant un Rayquaza drogué, c'est pas normal. Peut-être que c'est un robot... ? Bon, j'arrête de me faire des films là. Un Rayquaza drogué-robot, je vais pas bien moi. Si je pensais à autre chose ? Parce que je suis très doué pour me faire flipper moi-même. On pourrait dire que c'est une de mes spécialités.
Mes pensées s'évadèrent vers Naïs. Naïs... La première victime de mes explosions de fureur incontrôlées, dues à des Pierre Feu trafiquées. Je me retrouve ici à cause des humains, qu'ils soient maudits ! Ils ne sont bon qu'à détruire nos vies, de façon tellement cruelle... La mienne a été très, très cruelle. Tuer sa bien aimée, même involontairement, n'est horrible ? Si, plus que beaucoup de choses. Alors que j'aurai pu rester Caninos mais devenir chef... Et pourquoi les humains ont-il eut l'idée de trafiquer des Pierres évolutives ?! Je les hais !
Énervé, je cracha un petit jet de flamme. Voilà, à cause d'eux je me retrouve perdu sur une île et pour seule compagnie un Rayquaza drogué ! Alors qu'au début, tout laissait à croire que j'allais et était gâté par la vie. Et quel retournement de situation... C'en est presque ironique. Je laissait échapper un petit rire de dépit. Qu'est-ce que je vais faire maintenant ? Attendre que le Rayquaza réponde à mes questions puis aller chasser. Après... Après je trouverai un coin douillet sur cette plage pour me détendre un peu en attendant le jour. Depuis quelques temps, je suis devenu insomniaque. Ça pouvait pas être pire. Si, en fait j'ai rien dit, je veux pas qu'il m'arrive encore des malheurs pas possibles. Peut-être que j'aurai de la chance, maintenant. Peut-être que le Wailord reviendrait en disant que mon clan m'attendait en tant que chef, et qu'il me ramenait chez moi... Mais, je ne pouvais imaginer un avenir de la sorte sans Naïs. Et le Rayquaza ? Est-ce qu'il était comme moi, est-ce que le sort s'acharnait sur lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
avatar

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]   Ven 18 Fév 2011 - 16:04

La vie prend parfois de drôles de tournures, et aujourd’hui, j’aimerais un peu de piment dans cette vie monotone où je m’ennuie à mourir. Au moins, il y a une chose que je ne pourrais pas enlever au « charme » de Seïkan: les personnes que je rencontrais étaient assez « originales » dans leurs styles quand même. Mis à part celles que j’ai envie d’étriper dès le premier regard (ou le premier cri pour les Cornèbres), bien entendu. Aujourd’hui ? Un Arcanin s’était retrouvé sur la Plage, non loin de moi. D’ailleurs, il m’avait salué. Puis ? Une petite brochette de Cornèbres, et ça n’était pas plus mal. Si j’en croyais son pelage encore trempé, il était venu par l’Océan…Hmpf. Cherchez l’erreur ! Faut dire qu’un Rayquaza qui se prélasse sur la plage en pleine nuit, c’est pas mieux qu’un Arcanin qui vient en nageant. Mm, sinon, il vaudrait mieux que je fasse quelque chose, c’est toujours mieux de parler que de rien foutre, non ? Puis, discuter avec un Arcanin, c’est quand mieux que d’avoir une conversation avec…euh, un Chétiflor ? (Je tiens à ma fierté, me rabaisser à parler à des choses pareilles non mais ! ). Bref, où en étais-je ? Oui j’avais commencé une conversation avec cet Arcanin. Dont je ne connais en plus pas le nom. Génial, hein ? De toutes façons, crouler sous l’ennui, c’est toujours pire que d’avoir une conversation, donc je prend la deuxième option. Après, il faut voir quelle tournure celle-ci prend. Et je reviendrais, peut-être, sur ma décision concernant mes choix. Pour l’heure, j’ai une phrase à comprendre. L’Arcanin venait en effet de m’annoncer qu’il n’avait pas peur que je le tue sauvagement (cool hein ?) mais ce qui m’intrigua un peu, c’est le fait que cela ne lui ferait rien si jamais ça arrivait, car ce serait « une très bonne décision » et qu’il arrêterait de faire du mal aux autres Pokémons. Que dois-je comprendre, moi ? C’est un tueur en série qui veut arrêter et qui ne veut pas ? Mouais.

-Je suis pas très coutumier des bonnes décisions, rétorquais-je.

Bah quoi ? Elle est cool, comme réponse non ? Mais je n’arrive toujours pas à bien saisir mon interlocuteur, aux premiers abords, il ne me semblait pas bien dangereux. Mais tout le monde a bien ses petits secrets…J’en sais quelque chose. M’enfin, il en avait pas mal dit quand même, je suis même pas sûr qu’il l’ait fait exprès d’ailleurs. Et puis, ça ne me regarde pas. Cependant, la discussion allait vite changer, et, même si j’en avais envie, j’aurais pas pu poser d’autres questions (j’en ai poser une vraie ?) car le Pokémon Feu me demanda pourquoi je restais ici, si je m’ennuyais tant. Hm…dire la vérité ? Pourquoi pas !

-Parce que j’aime pas les humains, parce que j’ai une « dette » envers cette île, et parce que trouver un environnement qui me plaît prendra du temps.

J’ai été honnête, vous trouvez pas ? Certes j’ai répondu à la va-vite, mais j’ai quand même tout dit ! Ou presque. Mais maintenant, je ne sais pas quoi dire. Je suis un peu troublé par cette nuit. Je ne m’attendais pas à recevoir « la visite » d’une personne - mis à part des Cornèbres - et donc…bah voilà.
Un silence allait commencer à s’installer. En fait, il s’installa direct, ais-je dis quelque chose de mal ? Peut-être que je l’ennuie aussi, à ne rien faire. Honnêtement, j’en ai rien à cirer s’il me juge ou quelque chose comme ça, le regard des autres, je connais, et je ne m’en soucie pas. Bien que, un jour quelqu’un ait dit « L’Enfer, c’est les autres. » Que faire, que dire ? Je ne sais pas. Je ne sais plus, Bon, il serait temps que je fasse quelque chose, moi. J’en ai assez de m’ennuyer comme ça, de plus, cela semble être contagieux: l’Arcanin semblait autant s’ennuyer que moi, même s’il semblait rapidement se perdre dans ses pensées (comme moi quoi, je suis toujours dans le brouillard) si bien qu’il oublia un instant son entourage. Un jet de flammes sorti de sa mâchoire, et illumina la nuit orpheline de toute lune. La raison ? Qu’est-ce que j’en sais moi ? Une petite saute d’humeur, peut-être. En tout cas, je ne sais pas lire dans les pensées, moi. Du coup, je fus quelque peu intrigué, - qui ne le serait pas ?- et cela se traduisit légèrement dans mon regard, que j’avais reporté sur le Pokémon Feu. L’espace d’un instant seulement. Il avait l’air…tendu ? Bouah, moi question interprétation des sentiments des gens, je suis ce que l’on trouve de plus nul sur Terre ! Donc, je ne m’avancerais pas sur mes propos, et je vais laisser les choses aller, pour voir ce qui va se passer. Et si je lui demandais pourquoi il avait craché du feu ? Non, question vraiment stupide. Je laissais le silence envahir la plage, maintenant que les Cornèbres étaient partis, c’était mieux. Beaucoup mieux…je crois.

Cette nuit, la brise était fraîche et relaxante. Il y avait relativement peu de nuages dans les cieux (même s’il y en avaient suffisamment pour couvrir les rayons argentés de la Lune), et la tranquillité régnait sur la Plage. Que demander d’autre ? …Cette tranquillité pourrait en fait s’apparenter à de la morosité. Je ne sais pas quoi en penser…Je ne sais plus grand-chose en fait.
Que vais-je faire du reste de mon existence, maintenant ? Vais-je attendre que la mort vienne à moi, et me tende ses bras macabres ? Non je n’ai pas envie, j’aurais tellement aimé pouvoir contrôler ma vie et mon existence. J’aurais aimé pouvoir être digne de mes prédécesseurs. Au fond de moi, je savais que je n’étais pas le seul de mon espèce, je savais que je n’étais pas le dernier. Vous me demanderez pourquoi, je vous répondrais QUE Reizu joue une Rayquaza Shiney sur Life et mon RP avec elle est bloqué que je n’en sais rien. C’est mon instinct, qui me le dit. Vrai que mon instinct m’a aussi dit de me mêler du combat entre Groudon et Kyogre. Un des épisodes les plus chaotiques de ma vie, assurément. Si j’en retrouve ne serait-ce qu’un seul, je l’éclaterais sa sale face ! Que ce soit une baleine ou un gros lard, je n’en ai que faire, ils me saoulent encore jusqu’à aujourd’hui ! Bref. En gros, je souffre peut-être de quelque chose. Mais ma fierté, mon égo surdimensionné et mon insociabilité ne me permettent pas d’exprimer ce mal enfoui dans mon cœur. En tout cas, je ne peux pas l’exprimer d’une autre façon que par la violence. La violence, j’en ai assez, aussi d’elle. Elle a été un des fardeaux de ma vie, m’empêchant de réfléchir et m’a fait commettre des actes horribles dont j’aurais aimé oublier l’existence. Mais, comme une fatalité, chaque moment d’égarement dans le présent me ramène à mon peu glorieux passé. C’est étrange comme la mémoire peut-être sélective, elle prend bien soin de nous rappeler les mauvais souvenirs et nous faire oublier les autres. Arceus doit avoir oublier quelque chose dans la constitution de ses êtres. Chaque jour qui passe me^pousse à croire que je suis une erreur. Je ne suis pas à ma place, parmi eux. Je ne suis pas à ma place près du bonheur. Parce que je ne suis pas l’un de ces Pokémons. Parce que je suis un Rayquaza, et que cela suffit à tous pour me considérer autrement. Dommage ? Non, je m’en fiche, complètement maintenant. Un bruit sourd me fit revenir à la réalité. Cela venait du ciel. Un orage se préparait. Comme d’habitude, une dépression atmosphérique de plus dans cette île, et une
autre tempête dans mon être. Parfois, j’ai l’impression que cela est lié.

Une autre. Encore une. Lâchais-je, sans but ni raison.

Et sans que cela n’ai de sens aussi. L’autre Arcanin doit sans doute me prendre pour un dragon étrange qui a des problèmes psychologiques. Il n’a sans doute pas tord. Mais honnêtement, qui ça intéresse ? Même pas moi. C’est dire…pourtant, il me semblait avoir un statut de Pokémon Légendaire. Tout le monde meurt, et mon nom ne sera gravé dans la légende que par mes ancêtres, mais que dire ? On s’en fiche.
Comme d’habitude.

--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouver le Sommeil. Impossible ! [Pv: Lana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» j'ai du trouver un "exploit"
» elfe d'Haldir ou les trouver ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Plage Hama-
Sauter vers: