Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Révélations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lúthien & Artanis
Futures Femelles Alpha... ou pas ?
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 02/02/2011
Localisation : Envie d'un RP ~> MP !

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Révélations   Mer 23 Mar 2011 - 17:53

Le ciel nocturne couvrait l’île de Seikan depuis un bon moment déjà. Je n’avais pas rejoint la meute de la journée. Après cette dispute avec Náessë, mon père, je n’avais pas eu le cœur au partage et aux habitues de la meute. Je n’avais même pas adressé la parole à Artanis, de toute la journée. Je m’en voulais de cela, d’ailleurs. Mais j’étais tellement mal…

Après m’être longuement baladée dans la plaine, et puis dans la forêt, j’ai finalement flairé l’odeur rassurante de ma famille. Je m’en suis approchée à pas feutrés, de façon à ne réveiller personne. Ils dormaient tous paisiblement, la respiration calme et apaisante, les uns rapprochés des autres par cette nuit fraîche. Mon père était là aussi, plus en hauteur, seul. Ses oreilles frémissaient, mais je savais qu’il dormait. À son âge, il n’avait plus la vigilance somnambule d’autrefois. Je suis restée un moment à regarder ce petit groupe de Loups, si tranquille. Mais j’ai vite remarqué que ma belle manquait à l’appel. Et, c’était coutume entre nous, si la nuit nous n’étions pas mêlées à la meute, c’est que nous étions sur la plage.

Me rendant au trot vers la belle plage de Seikan, je m’imaginais sans cesse le visage de ma Louve. J’arrivais près de la plage, où je pouvais sentir l’odeur du vent venant du large, du sable fin glissant sous les pattes, de la forêt des alentours. Et le bruit, le doux bruit des vagues, apaisant, calme, serein, hors de toute atteinte, hors des crises et de la douleur. Ce son m’avait toujours apaisée. Petite, il me rappelait la respiration de ma mère en sommeil, et cela me rassurait.
Mais je n’étais pas là pour me remémorer des souvenirs douloureux, ni même pour admirer le paysage. J’étais là pour elle, et seulement pour elle.

Artanis était allongée sur la plage, couchée sur le ventre, la tête posée sur les pattes, fixant l’horizon lointaine. J’avais fait à peine quelques pas que déjà elle m’avait repérée, elle ne dormait pas. Son oreille gauche avait pivoté vers moi, suivie par sa tête toute entière, qui se releva dans ma direction. J’ai pu lire sur son visage cet amour dont j’avais tant besoin, cette sécurité, cette confiance. Je me suis approchée rapidement, la queue battante. Nous étions seules sur la plage. Je me suis glissée par-dessus Artanis et j’ai frotté mon crâne contre sa joue. Elle eut un soupir de réconfort.


« Tu m’as manquée aujourd’hui, ça s’est mal passé avec Náessë ? » me dit-elle, avec la voix douce qu’elle savait si bien prendre.
« Je ne voulais pas te nier Artanis, tu le sais, mais c’était tellement dur, on s’est disputés, et… J’ai eu besoin de… » bafouillais-je.
« Chhhhht… » m’interrompit-elle avec douceur. « Je comprends Lúthie, ce n’est pas grave. Maintenant, tu es là. »
« Tu sais le pire, c’était son regard. J’ai eu l’impression que tout l’espoir qu’il avait s’était envolé pour laisser la place à du mépris. J’en ai marre de tout ça… J’en ai marre ! »

Là, je me suis écartée d’elle et j’ai commencé à faire les cents pas, en restant néanmoins tout à ses côtés. Mon cerveau semblait vouloir prendre feu, mes yeux fixaient le sol mais je ne voyais même pas la plage.
Artanis s’est relevée et m’a arrêtée. Elle me regarda avec compassion, et en même temps un soupçon de peur. Elle craignait sans doute que tout ça tourne mal. Je l’ai regardé et j’ai esquissé un léger sourire. Puis j’ai levé les yeux au ciel, fixant les étoiles, brillantes, si éloignées, totalement libres… et en même temps figées. C’était un peu ainsi que je sentais, autonome, mais piégée…
Je l’ai regardée longuement, plongeant mon regard anxieux dans le sien. Au bout de quelques secondes, sa beauté avait fait s’envoler toute ma colère.


« Je t’aime. » dis-je timidement, laissant mes yeux courir, fuir son regard. Cherchant le mien, elle me répondit :
« Moi aussi, je t’aime, Lúthie. »

La fixant cette fois, je me détendis. J’étais bien, si bien avec elle. Je voulais qu’un instant avec elle puisse durer une éternité…
Elle s’est assise et m’a lancé un regard sérieux. Celui qu’elle m’envoyait quand elle avait – vraiment – besoin de parler.


« Il faut… que je te parle… »

Sa voix tremblante ne me rassurait pas. Elle semblait mal à l’aise, fatiguée. Comme si elle portait un lourd secret qu’elle n’avait jamais eu le droit de révéler. Toute mon attention portée sur elle, j’attendais la suite.
Derrière moi les vagues continuaient à envahir la plage puis à se retirer. La marée devenait de plus en plus basse, sous le clair de lune…


--------------------------------------------

Artanis... .............................................................................................. ...Lúthien
Pour un MP, envoyez-moi un RP... Ou faites l'inverse, plutôt ^^ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lúthien & Artanis
Futures Femelles Alpha... ou pas ?
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 02/02/2011
Localisation : Envie d'un RP ~> MP !

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Révélations   Mer 23 Mar 2011 - 20:10

J’avais du mal à soutenir le regard plein de curiosité de Lúthie. Je savais que quoi que je lui dise, elle ne voyait de toute façon que le fait que je lui avais révélé quelque chose. Mais là, je devais lui avouer que je lui avais plus ou moins menti – par omission – depuis notre rencontre. Ce n’était pas facile, même si je savais que quoiqu’il arrive, sa passion pour moi était plus brûlante que tout le reste. Une relation amoureuse, je n’aurais jamais pensé que ça pouvait être plaisant. Et aussi réalisable, en fait.
J’ai avalé ma salive un certain nombre de fois avant de pouvoir émettre à nouveau des sons. Ne regardant toujours pas Lúthie, je suis enfin parvenue à dire quelque chose :


« Ma meute… n’est pas… Ils ne sont pas morts dans l’accident de Seikan. »

Là, j’ai pu voir sur son visage surpris qu’il y avait un malentendu dans ma phrase. J’ai tenté de me rattraper rapidement.

« Non, je veux dire, ils sont sûrement morts, mais je n’ai pas été séparée d’eux à cause de l’accident, enfin, ce qu’il y a… »

J’avais du mal à trouver mes mots. Je n’étais même pas sûre de vouloir lui révéler la vérité sur mon passé, sur mon ancienne meute. Je voyais dans son regard qu’elle était confiante, et prête à m’écouter. Elle ne me jugerait pas, ou à peine. Cela m’a mise en confiance pour la suite. Voyant qu’elle trépignait d’impatience et de questions qu’elle taisait pour ne pas me brusquer, j’ai continué doucement…

« Je les ai quittés bien avant cet accident, bien avant de me retrouver sur Seikan, et bien avant qu’elle devienne île. Ça fait si longtemps que je ne les ai pas vus. Et ils ne me manquent pas. Je considère toujours que j’ai eu raison de partir. »
« Tu veux dire… que tu as quitté ta meute volontairement ? Tu en parlais toujours avec un tel mépris, je pensais qu’ils t’avaient bannie, ou quelque chose comme ça. »
« C’est pas ça. D’une certaine façon, j’ai été bannie dès ma naissance. En gros, j’étais pas comme eux, je voyais pas les choses de la même façon, j’étais trop différente, alors je suis partie… j’ai fui. »

Je savais pertinemment que le terme « fuir » la ferait réagir et qu’elle me comprendrait sans doute plus facilement. Elle ne l’avait jamais vraiment dit à proprement parler, mais je savais que le jour de notre rencontre, elle avait en fait fugué.

« Je vais t’expliquer, ça sera plus simple. Je faisais partie de la meute de Silinde et Alassea. Et la meute était… super autoritaire, enfin… Disons que leurs valeurs étaient trop strictes pour moi et que je m’y sentais pas à ma place. Quand ça a été trop loin, j’ai pas voulu les défier, alors je me suis barrée vite fait. »

Je n’avais pas envie de repenser à ce moment-là, mais il le fallait si je voulais enfin pouvoir être sincère avec elle. Je n’ai pas eu le temps d’ajouter quoique ce soit que déjà Lúthie prit la parole…

« Mais… quel était ton rang au sein de ta meute ? »

Je voyais ses yeux briller, s’enflammer d’impatience. J’avais éveillé sa curiosité d’enfant, et elle, ma conscience d’adulte. J’esquissai un sourire réservé, lui exprimant que ce qu’elle pensait si fort était juste. C’était à la fois positif et très négatif. Mon statut de future Alpha faisait de moi une rivale pour elle, en réalité, et pour devenir chef de cette meute avec elle, il me faudrait alors en affronter l’Alpha actuel, soit Náessë. Et ça, ce n’était pas vraiment possible.

« J’étais… destinée… à être Alpha… de ma meute. Je suis une future Alpha, enfin, j’étais, enfin… »

Voilà, c’était dit. Lúthie savait désormais à quoi s’en tenir. Sur son visage se mêlaient deux expressions. L’une me faisant penser que cela la choquait, la blessait, et lui apporterait encore plus de problèmes. L’autre me rappelait le sentiment qu’on a quand on a une révélation, une nouvelle tellement positive qu’elle n’en paraît pas réelle.
Décidée à me taire désormais, car j’en avais assez dit, j’allais attendre patiemment qu’elle remette son esprit et ses pensées en place, et qu’elle me donne une réponse, un avis, ou quoi que ce soit d’autre…


--------------------------------------------

Artanis... .............................................................................................. ...Lúthien
Pour un MP, envoyez-moi un RP... Ou faites l'inverse, plutôt ^^ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Révélations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» Enfer et révélations {Tenzouzouille}
» Planète Révélations
» Le temps des révélations
» L'étau se ressère autour de Aristide, révélations accablantes de Ketant,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Plage Hama-
Sauter vers: