Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Je m'ennuie. [PV Rayquaza]

Aller en bas 
AuteurMessage
Evana
Clair De Lune
Evana

Féminin Messages : 445
Date d'inscription : 17/10/2010

#. Life RPG
Perso(s):

Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] EmptyLun 4 Juil 2011 - 21:11

    Nouvelle, je suis nouvelle ici. D'ailleurs, peut être que je partirais tout de suite. Et si je ne me plaisais pas ? Et si le danger rôdait sur cette île ? Après tout, je ne la connais pas du tout. Peut être était-elle déserte. Mais qu'importe, tant qu'il y a à manger, tant qu'il y a de l'eau, et un peu d'espace, ça me va !
    Je survolais, lentement l'île, qui était assez grande. D'un côté, il y avait un volcan, entouré d'un désert. Étrange comme territoire, je dirais même un peu angoissant. D'un autre côté, une énorme forêt. Et on dirait qu'à l'intérieur de ce bois, il y a une centrale, ou quelque chose de ce genre là. Moi, je connais pas trop les trucs des humains, c'est assez bizarre. Ensuite, la plage. Un endroit merveilleux, c'est d'ailleurs là-bas que je me suis retrouvée sur cette île. Cette magnifique plage, avec tous ces Krabby, et ce coucher de soleil. C'était absolument magnifique !
    Puis, des montagnes. Celles-ci étaient vraiment impressionnantes, je ne voyais même pas le haut, qui était sûrement caché par la brume. Mais je ne voulais pas aller dans un de ces endroits là. Je les gardais pour après. Aujourd'hui, je voulais aller dans cette plaine, que j'avais vu quelques heures plus tôt. J'avais même aperçu une rivière, qui serpentait dans cette étendue d'herbe. Direction : La plaine !

    C'est ainsi que je planai vers cette étrange rivière. Elle était assez longue, mais pas très large. Je passerais sûrement, mais limite quoi. Alors, mieux vaut rester en l'air, ça vaut mieux pour moi. Arrivé à quelques mètres de la rivière, je descendis légèrement pour pouvoir m'abreuver. Et en toute sérénité, me posai. C'est à ce moment là que je pus boire à ma soif. L'eau de ce ruisseau était délicieuse, et très fraiche. Franchement, elle était bonne. C'est pourquoi je décidai de plonger ma tête dans ce liquide transparent. Ah, que c'était reposant cette fraicheur. Oui, il faisait très chaud ce jour ci, le soleil était en pleine forme. Mais heureusement, c'était le soir. J'allais bientôt passer ma première nuit sur cette île, et pour tout dire, je stressais un peu. On ne sait jamais les pokémons qui peut y avoir la nuit. Des Corboss ? Des Nosferapti ? Je l'ignorais, mais ce que je savais en tous cas c'est que je n'était pas en sécurité. Vous me demandez pourquoi je sais ça ? Parce que tout à l'heure, en volant, j'ai aperçu un Seviper. Il faut que je sois prudente désormais. Le jour, ça va encore, mais la nuit, avec tous ces pokemons spectres qui rôdent ... Peut-être fallait-il mieux pour moi de dormir dans l'océan. C'était sûrement moins risqué ... Mais peu importe ! Ce n'est pas la question qui faut se poser tout de suite.

    Calmement, je relevai la tête, pour voir si personne n'observait. Mais non, personne, à part peut être un roucool qui passait. Mais vraiment, rien de plus. C'était même un peu trop calme à mon goût. Rien, même pas de Dardargnan qui volaient. Non, rien du tout. Je n'aimais pas ce lourd silence. Je ne sais pas, il ne m'inspirait pas confiance. D'habitude j'adore le silence, mais celui ci commence à devenir angoissant. C'était, je ne sais pas, comme si quelque chose se préparait... Je me relevai lourdement, et me remis sur le bord du ruisseau. J'avais peur. Peur que quelqu'un me saute dessus, ou me fasse peur. Je regardais discrètement à gauche, à droite. Je n'étais vraiment pas calme. Mon coeur battait très vite. Quand soudain, une brindille craqua. Une goutte tomba de mon front, la sueur. Je me retournai en sursaut, et me préparai à attaquer. Un laser glace ferait l'affaire ! Je tirais mon attaque aussi vite que je le pouvais, et m'avançais pour voir ma cible. Je laissais échapper un rire, quand je vis le chenipan que j'avais glacé.

    « 'Toutes façons, tu ne méritais pas de vivre. »

    Déclarais-je, en le prenant sur ma tête, et le déposant dans la rivière. Au moins, son âme serait purifiée par la rivière. Mais bref, ce n'était pas le sujet à la base. Et tout ça m'avais donné soif, encore oui. Je pris une petite gorgée, puis regardai mon reflet. Il y avait quelque chose d'anormal, j'en étais sûre. Mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
Rayquaza

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Re: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] EmptyLun 4 Juil 2011 - 22:21

Encore une journée ordinaire qui est en train de s'écouler devant moi. Encore ces oiseaux qui sont passés, en me jetant leurs habituels regards suspicieux, encore ce temps quasi-parfait qui a règné sur l'île. Encore ces illusions de paradis terrestre qui ne cessent de revenir. Ce qu'elle peut-être ennuyeuse, cette vie perché haut dans ces montagnes, qui ont fait de moi l'un de leurs résidents. Ou j'ai fait d'elles mon habitat. Au choix. Cette vie, pleine de contradictions et surtout d'ennui, elle continue de me faire regretter mon "statut" de légendaire. Mais pourquoi, "Légendaire" ? Tout être devrait pouvoir choisir son destin, et ne pas être victime de la vie dès le départ. Ais-je choisi d'être né ainsi ? Je ne le pense pas, et pourtant, je souffre de cela, bien que je le cache. Pourquoi est-ce que je le cache, d'ailleurs ? Ego-surdimensionné ? Ou alors, est-ce que je cacherais à moi-même et au monde, le fait que j'aime ce statut que j'imagine néfaste pour moi ? Hm...contradictoire, le Rayquaza. Oublions un peu ces tergiversions mentales et philosophiques, pour nous concentrer donc sur des faits concrets. Evidemment, il faudrait que cette journée puisse en être remplie. Et au vu de ma vie, c'est peu probable qu'il m'arrive des péripéties extraordinaires. En fait, je vous dit cela, mais il m'est souvent arrivé de croiser des des créatures...marginales, disons. Au fond de moi, ces rencontres m'auraient presque plues, pas sur le moment, mais plus tard, quand je morfondais de nouveau dans mon ennui, je me rendais compte que ce genre d'évènement m'a été plus bénéfique que je ne l'aurais imaginé.
Bref ! Plus qu'assez de tout ça, passons donc aux faits. Il est tôt, ce matin, je me suis réveillé dans ma grotte, suite aux cris d'un Roucool qui se faisait attaquer par un Piafabec. Je ne suis pas intervenu, c'est la loi de la Nature, mon petit. Ce serait une véritable perte de temps de vous raconter la manière dont le chasseur a traqué sa proie, vous avez la version humanisée sur Arte et France 5, donc profitez-en !

Après cette scène, à laquelle j'avais assisté depuis l'entrée de ma grotte (pensez bien que j'étais sorti voir ce qu'il s'était passé), après avoir exprimer mon ennui sur mon visage, je décida donc de partir un peu, pour prendre l'air. L'île est grande, mais je dois vous avouer que je n'ai jamais réellement eu de projets concrets lorsqu'il m'arrivait de quitter ma grotte, je partais là où le vent décidait de m'envoyer, et le hasard faisait qu'il m'arrivait...bah rien. Ou alors quelque chose ! Ahah, je sais, c'était pourri. Bref, oubliez, cela vaudrait mieux pour votre santé mentale. Mes yeux scrutèrent l'île, la Plaine ? Oui, pourquoi pas...je pourrais me désaltérer, en même temps, avec la Rivière qui y coule.
Une fois sur place, il n'y avait personne, mon arrivée avait - comme d'habitude - fait fuir la plupart des pokémons présents. Cela ne m'attriste pas le moins du monde, comme ça, je suis tranquille. L'eau est claire, aujourd'hui. Comme d'habitude...cette journée, elle ressemble à toutes les autres, finalement. Une petite gorgée, et un soupir d'ennui, de lassitude. Comme d'habitude. Et si j'allais chasser ? Oui, pourquoi pas ! Il fallait bien prendre un peu de nourriture pour une fois, cela faisait quelques temps que je n'avais plus rien manger de solide, il faut bien que mes deux dents servent hein *Se pend*. Mais bien sûr, c'est là qu'ils ont eu raison, les autres, ils ont fuit. J'ai pas envie d'aller jouer à chat dans le ciel derrière un pitoyable Roucool moi. Doooonc....je continue de ne rien savoir faire. Et si je restais planté là, en attendant qu'une proie vienne à moi ? Après tout, l'herbe est verte, et je suis vert ! Cela ne coûte rien d'essayer ! Et puis, il est relativement tôt, cela peut expliquer la faible densité de Pokémons, mais cela ne saurait durer, c'est ici un endroit stratégique. Je vais donc m'armer de patience, et profiter de la moindre opportunité qui va s'offrir à moi !

4 heures plus tard.

Finalement, il n'y a toujours personne et moi j'en ai marre d'attendre. D'autant plus que le Soleil a commencé à venir me frapper sur la tête, et malgré mon Air Lock, je suis touché par les différences de Température comme n'importe qui. C'est moi qui faisait le beau, en affirmant que j'allais faire preuve de patience et tout le tralala, mais en fait, cela me tape sur les nerfs. Je m'arrête donc là, pour cet endroit du moins. J'en ai assez d'attendre tout en étant en train de rôtir c'est donc comme cela, que mon espèce a changée pour devenir les Rayquazas Shineys, hein ? *Vasependreetvite*
Je repris donc mon envol, dans l'espoir de trouver quelque chose de potable à dévorer. Je suis de bon coeur quand je veux, mais je ne peux pas oublier tous mes instincts naturels, quand même ! Manger, boire, dormir...enfin voilà, tout ce que tout le monde fait quoi. Comme quoi, je ne suis pas si différent de vous autres. Il me fallut quelques minutes pour détecter une potentielle victime, là-haut: un Rapasdepic était en train de chasser un Nirondelle, qui était terrifié à l'idée d'être mangé, tandis que le rapace riait de manière sadique. Bon bah, je sais ce qu'il me reste à faire hein...En même temps, j'aurais sauvé quelqu'un, je ne suis pas si cruel que ça, après tout. Le Rapesdepic venait de coincer sa proie contre la paroi de la montagne.

-T'as assez fuit, espèce de microbe ! Je vais te bouffer, maintenant ! fit-il, d'un ton triomphal.

Le petit Nirondelle, lui, se cachait, en repliant ses ailes sur sa tête, tandis que des larmes coulaient et tombaient sur le sol, sous l'oeil satisfait de son prédateur. Bon bah, je suis désolé mon pote, mais c'est moi qui va devoir te manger.
Rapidement, je fondais sur eux, à leur insu, et je lança une attaque Draco Choc sur le plus grand des deux Oiseaux...qui explosa. J'ai envie de dire..."What the **** ?" mais je me garderais de prononcer de telles paroles. Mais pourquoi, a t-il explosé, hein ? Je n'y suis pas allé à fond, pourtant. Le Nirondelle leva la tête, et me prit alors pour son sauveur, une sorte d'envoyé d'Arceus.

-Vous m'avez sauvé ! cria t-il.

Oh non...c'est reparti pour les ennuis. Souvent ce sont des créatures miniatures qui m'ont le plus cassé la tête. Et on dirait bien que j'étais parti pour une "bis repetita" avec cet oiseau...d'un signe de la tête, je tenta vainement de lui faire comprendre que non, je ne suis pas son héros. Je partis donc, rapidement, vers chez moi, à vive allure, en ne répondant pas à ses nombreux "Merci" qui étaient aussi lassants que ma vie en générale. Une fois de retour au bercail, je m'autorisa une petite sieste, afin d'éviter de rester dehors en fait, où le soleil tapait assez fort. Je ne sais pas combien de temps j'ai dormi, mais à mon réveil, le Soleil commençait à décliner dans un horizon orangé. Bonne chose de faîte, il n'allait plus faire de chaleur estivale dehors, c'est mieux comme ça. Je n'avais toujours rien avaler de la journée - mis à part l'eau - alors, me vint une idée: j'allais pêcher. Dans la rivière de tout à l'heure ! Cela serait peut-être plus facile, qui sait...l'eau n'est pas mon élément naturel, mais je m'y sens tout à fait bien là-dedans.
Sans attendre, je décolla de ma grotte, et une fois arrivé dans l'endroit voulu, je plongea sous l'eau, à la recherche d'une quelconque proie. Sous l'eau, les poissons tels que les magicarpes ne m'intéressaient pas, c'étaient absolument incomestible. Il me fallait autre chose...

A la surface

Un Aquali était en train de chasser. avait apperçu une assez grande ombre dans l'eau, et s'exclama avec un sourire en coin.

-Le Lapin chassant le Crocodile...

C'est sur ces derniers mots, que le Pokémon eau plongea sous l'eau, la tête la première, vers cette étrange ombre...

Retour au point de vue de Ray'

J'avais oublié un détail dans ma petite chasse sous marine: la surface. Alors, quelle ne fut pas ma surprise quand un étrange animal bleu sauta sous l'eau et se jeta vers moi pour me griffer...jusqu'à qu'il s'apperçut qu'il était un Aquali, et moi un Rayquaza. Dès lors, après un cri étouffé par la matière liquide qui nous entourait, il parti en nageant, aussi vite qu'il pu...mais pas vers le rivage, il estimait sans doute que je volais plus vite que je ne nageais. Ok, on verra, mon petit !
Notre course-poursuite dura exactement cinq secondes, le temps que je le hape dans mes machoires, tout en sortant de l'eau...et en heurtant quelque chose, que j'avais pas vu. Sur le choc, je perdis ma proie de ma gueule, et celui ci encore assez vif pour partir, le fit. Moi, je ne le suivis pas. Après avoir secoué la tête pour reprendre mes esprits, je constatais que je venais de heurter une Millobellus. Et pas de manière très délicate.

-Heu...désolé. fis-je, un peu gêné.

Et il ne trouve rien d'autre à dire...


--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evana
Clair De Lune
Evana

Féminin Messages : 445
Date d'inscription : 17/10/2010

#. Life RPG
Perso(s):

Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Re: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] EmptyMar 5 Juil 2011 - 20:57

    Bruit. J'entends un bruit, venant de l'eau. Sûrement un Magicarpe qui se fait manger par une bestiole un peu plus grosse. Et oui, 'est ça la loi de la nature. Néanmoins, je regardais toujours l'eau. Vert, quelque chose de vert était dedans. Sûrement un Tarpeau, mais non. En fait, ça avait plus la forme d'un serpent. (Désolée ><) Qu'est-ce que c'était ? Un Pokémon que je ne connaissais pas ? Une créature dangereuse ? Je reculai prudemment, le cœur battant très vite. Quand soudain, le choc arriva. Je fermai les yeux, très forts, m'apprêtant à ne plus jamais les ouvrir. Mais au lieu de ça, quelques faibles sons arrivèrent à mes oreilles (Même si j'en ai pas). Seulement un 'Euh, désolé.' Surprise, j'ouvris les yeux, et là ... Le choc. Un choc mental, enore plus gros que le choc précédant. Devant moi se tenait un Rayquaza. C'était lui, cette forme ondulée dans l'eau. C'était lui le bruit. C'était à cause de lui, que j'étais angoissée. Je ne lui souris pas, je ne fis rien, simplement. Je n'avais simplement, rien à dire. Même si je dois l'avouer, ce dragon légendaire m'intriguait beaucoup. Mais je ne devais pas le montrer.
    Soudain, un cri, en direction de la plaine. Surprise, ou plutôt à moitié surprise, je me retournai pour voir ce qu'il se passait quoi, pour paraitre assez attentive. Mais ma déception fut grande quand je vis un simple Mimitoss, essayant de se débattre. Mais qu'est ce qu'il fait lui ? Quand, juste après, je vis un Roucarnage arriver, et s'emparer de la petite créature sans défense. Bah, lui non plus ne méritait pas de vivre. Il était bien trop petit, trop naïf et trop faible. Il ne servait à rien dans ce monde. Pff, je dis ça, mais moi non plus je ne sers à rien. Certes, je suis plus imposante, plus grande, plus forte, mais je ne sers quand même à rien. Je ne suis, ni légendaire, si maitre d'un élément. Non, je ne suis rien de plus qu'un simple Milobellus, banal, juste un peu plus grande que la normale. Cette créature, en face de moi, lui, il servait à quelque chose. Il était le maitre du ciel, ou je ne sais quoi.
    Mais soudain, une petite boule tomba sur ma tête. D'un côté énervée, et d'un autre côté énervée, je penchai la tête en arrière, pour faire tomber la "chose". Et, oh surprise, c'était le Mimitoss qu'avait fait tombé le Roucarnage. Pff, je soupirai. Il ne mérite pas de vivre ce guignol ! Bref, l'oiseau se rendit compte qu'il l'avait fait tombé, et revint vers la plaine. Pendant quelques secondes, il chercha le petit insecte. Pour lui faciliter le travail, je pris la fameuse proie dans ma bouche, et lui tendit. L'ailé me remeria d'un signe de tête, attrapa le petiot, et s'envola une nouvelle fois. Oh mais j'allais oublier ! Le Rayquaza en face de moi, devait me prendre pour une folle, de donner comme ça, à manger un pauvre innocent. Il fallait que je me rattrape, pour paraitre pas trop folle quoi.


    « - Euh, c'pas grave pour la bousculade. »

    Déclarais-je simplement, sans même adresser un regard. Ce n'est pas parce que je suis malpolie, mais c'est surtout que je n'ose pas le ... Regarder. En même temps, regardez son regard, sang. Pour tout avouer, son regard me mettait mal à l'aise. Je n'avais pas peur de lui, non. Ni sa taille (=P), ni son corps ne me faisaient peur. Car après tout, il était un peu fait pareil que moi. Mais nous nous égarons. La situation ne me plaisait pas du tout. Le voir, là en face de moi ne m'était pas agréable. En plus, je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire. J'étais pas tellement douée pour me faire des amis, comme ça. Mais il fallait que j'apprenne à respecter la première règle : faire comme si de rien n'était. Mais c'est plus facile à dire qu'a faire, tout de même. Bon, qu'est ce que je peux dire pour mettre de l'ambiance moi ? D'habitude, c'est pas moi qui parle, mais cette fois ci, j'aimerais bien essayer. Ressentir ce que tout le monde ressent quand on rencontre une personne. Bon allez, je me lance dans mon périple.

    « - Qui êtes vous au ... Au fait ? »

    Demandais-je simplement. Ouais, trop cool comme ambiance ma vieille. Décidément, t'auras plus aucuns amis. C'est triste pour toi, mais il faut bien des personnes solitaires dans la vie. Bon, je sais, je suis un peu incompréhensible. Tout à l'heure, je disais que les petits étaient inutiles; et maintenant je dis qu'il faut tout dans la vie. Cherchez pas à me comprendre, parce qu'il n'y a rien à comprendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
Rayquaza

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Re: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] EmptyMar 5 Juil 2011 - 22:47

Mon regard suivit l’Aquali qui détala rapidement, ma morsure n’avait pas dû le blesser gravement (deux dents dîtes vous ?) mais bon, il ne m’intéressait plus maintenant. Oui beh, si vous n’aviez pas lu les autres posts (ce dont je doute) ou si vous avez déjà oubliés, je viens de percuter une Millobellus qui traînait près de l’eau lors de ma courte chasse. Suite à ce choc, un silence s’installa. Il faut dire aussi, que je m’étais excuser de manière plus que maladroite, je ne sais pas ce qu’elle pense en ce moment, mais bon. Si ça se trouve, elle etait encore sous le choc ? Qui sait, je devine les pensées des autres aussi bien Chenipan écrasé. Donc bon, je n’essaierais pas de jouer le médium, je vais me contenter d’attendre. C’est assez gênant comme situation, je dois dire...un légendaire tel que moi qui sort de l’eau comme un malade mental avant de heurter quelqu’un et de présenter des excuses pareilles. Mouaiiiis...on a déjà vu mieux, comme manière de rencontrer quelqu’un, vous croyez pas ? Il faut dire aussi que j’ai un don pour faire fuir les gens, et m’éloigner d’eux, de manière souvent involontaire. Que voulez-vous, je ne suis pas fait pour être avec les autres. Certains diront qu’on ne naît pas avec cette caractéristique, mais on l’a ou non, au fil du temps. Cela fait combien d’années que je n’ai pas réussi à m’intégrer au monde dans lequel je vis ? Je ne sais pas. La Millobellus en face de moi n’a aucune expression dans son visage, c’est comme si elle ne ressentait rien. Ou alors elle ne veut rien montrer.
Quelque chose brisa le silence. Un Mimitoss agressé par un Roucarnage. Encore la loi de la Nature, une dernière proie pour l’Oiseau, avant sans doute de retourner chez lui, car le soir tombe à vive allure, on ne le remarque pas souvent. La Millobellus regarda le spectacle, avant de s’en lasser au bout d’une seconde. Pour ma part, j’éprouvais presque de la pitié pour ces types qui mourraient sans rien demander. L’Oiseau l’emporta dans les cieux, le Mimitoss nous lança un regard plein de pitié, je l’évita. De quel droit priverais-je cet oiseau de sa source de nourriture ? Oh, et puis, j’aime pas les insectes. Pas bon débarras, mais presque. Pour l’instant, je n’avais toujours pas dit un mot, depuis que j’avais malencontreusement « frappée » le Pokémon eau qui se trouvait en face de moi. Elle non plus, d’ailleurs. Le vent souffla légérement, un vent frais guidé par la nuit. Quand soudain, quelque chose attira mon attention, quelque chose tombait droit sur la Millobellus, je l’aurais bien averti, mais moi-même je ne l’ai vu que trop tard. C’était le Mimitoss, à croire que le Roucarnage avait des serres trouées par le temps. Mais ce ne sera pas la chose la plus surprenante qui advint. La Millobells (qui fait un peu plus de 6,2 m *Sors*) parut passablement énervée que cette chose lui tomba sur la tête et...le rendit au volatile, qui ne manqua pas de la remercier. Je fus intrigué par cette scène, c’est le moins que l’on puisse dire. Je ne suis pas certain qu’à sa place, j’aurais fait la même chose. Je pense plutôt que je n’aurais pas agi, afin de ne rien changer de ce fameux cycle de la vie et de la mort. En s’envolant, l’Oiseau me regarda furtivement (pas assez pour que je ne le remarque pas), eh oui, que voulez-vous. Je suis un légendaire, même si cela ne m’apporte pas grand chose.
Quelques secondes passèrent, lorsque j’entendis enfin le son de la voix de celle qui se tenait en face de moi. Elle annonça que pour la « bousculade », ce n’était pas grave. Je ne voulais pas partir avant de l’avoir entendu. Mais euh...je ne sais pas pourquoi. J’aurais pu faire la créature terrifiante qui chasserait encore l’Aquali débile de tout à l’heure aussi...


Vite ! Une idée, que pourrais-je donc dire ? Aucune idée. Heu...hm. Je ne sais pas , je ne savais pas quoi dire. Si j’accusais l’autre ? Non, si je faisais « Oh mais c’parce que je chassais et tout... » ce serait sans doute mal vu. Une minute...depuis quand je me soucie de ce que les autres pensent de moi ? Jamais ! Enfin, plus maintenant. Normalement, en tout cas. Bouah ! Finalement, je préfère ne rien dire. Elle ne m’avait pas regarder lorsqu’elle avait prononcée ses paroles, mais bon, cela ne me gêne pas vraiment. On ne naît pas légendaire, on le devient, et jusqu’à preuve du contraire, je n’ai pas fait de choses extraordinaires, pourquoi est-ce que je devrais être plus respecté que les autres ? Bof...
C’est ainsi, je ne sais pas parler aux autres. Je suis un Légendaire, et j’avais un tas de projet il y avait quelques temps. Aucun d’entre eux ne fut accompli. J’aurais aimé connaître des membres de mon espèce, c’est raté. J’aurais aimé pouvoir vivre dans leur monde, c’est raté. On dit qu’on a pas toujours ce qu’on veut dans la vie, j’aimerais au moins avoir quelque chose...
Un nouveau silence s’installa. Il y en avait légion, ce soir. Mais finalement, c’est elle qui lança la discussion, cela me surprit un peu, je dois l’avouer. Elle ne semblait pas forcémment avoir envie de parler, mais bon, elle me demanda tout de même mon identité. Heu...qu’est-ce que je dois dire, moi ? J’ai pas l’habitude moi...qui suis-je ? Un Rayquaza. Je ne suis pas certain que ce soit la réponse qu’elle voudrait. C’est le genre de truc qui ferme une discussion, comme sur MSN ou dans une chatbox *Se pend*.
Hm...


-Un Rayquaza aux rêves morts, et vous ? Rétorquais-je, avec un ton assez naturel.

Un Rayquaza aux rêves morts. Tu aurais pas trouvé mieux, mon pote ? Clairement là, je tombe bien bas. Légendaire tu parles, je ne suis pas grand chose, moi. Quelque chose me tomba dessus, quelque chose liquide. Il commençait à pleuvoir. Génial, ça fait encore plus « ambiance pour trouver un sujet de conversation ». Et c’est alors que, une autre voix se fit entendre. Super...
Je me tournais vers l’endroit d’où le son venait, et là, un éclair frappa et laissa apparaître...un Chétiflor, avant un bandeau et une cicatrice au niveau de l’oeil. Ca y est, ma journée est définitivement pourrie. Il tourna la tête sur le coté, dans les deux sens, histoire de montrer que lui, c’était un dur. Ne vous étonnez pas si je lui lançais un regard qui traduisait toute ma lassitude devant ce pathétique pokémon. Qu’avait-il dit, déjà ? Un « Hé! » avec une voix grave en plus. Non là, je suis terrifié.


-Hey vous ! Je vous cause là. C’est vous deux qui avait embêté mon pote l’Aquali et mon pote le Mimitoss ? Alors là, vous venez de signer votre arrêt de mort... clama t-il, haut et fort.

La pluie, quant à elle, redoubla d’intensité. Le Chétiflor était encore debout malgré les gouttes d’eau qui lui tombaient dessus, impressionant.

--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evana
Clair De Lune
Evana

Féminin Messages : 445
Date d'inscription : 17/10/2010

#. Life RPG
Perso(s):

Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Re: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] EmptyMer 6 Juil 2011 - 8:26

    Bon, d'accord. Ce n'était vraiment pas mon jour de chance, une goutte tomba sur ma tête. Puis deux, trois. Et voilà, super comme journée. En plus, la réponse du Rayquaza n'était pas vraiment... Vraiment satisfaisante. Je grimaçai, un Rayquaza aux rêves morts ? Que voulait-il dire enfin ? Décidément, je ne le comprenais pas vraiment. Mais qu'importe, il fallait que je paraisse normale ... Mouais, facile à dire quand même. Bon allez, même si je ne m'intéresse pas vraiment à lui, j'vais essayer de paraitre cool.

    « - Vous n'avez pas de nom ? »

    Demandais-je, restant pour autant calme, et posée. Je n'avais même pas dévoilé mon nom, c'est vrai. Mais peut être me l'avait-il demandé juste par politesse ? Et peut être que lui aussi s'en fiche complet des autres ? De toutes façons, je m'en fiche aussi. Quand soudain, un bruit se fit entendre. Encore, et encore, je me retournai pour voir QUI faisait tout ce boucan, et voilà... Un autre qui ne méritait pas de vivre. Et en plus, c'était qu'il se mettait en colère contre nous ! Il a quand même du toupet. Pff, je soupirais. Il m'énervait avec ses paroles à la noix. Mon arrêt de mort ? Jamais. Il était allé bien trop loin, là.
    C'est donc à ce moment là que je me dirigea dans sa direction.


    « - T'as dit quoi microbe ? »


    J'ignorais ce qu'il allait faire, et j'ignorais aussi ce qu'il allait dire. Mais en tout cas, il faut savoir que je ne suis pas patiente du tout, et que ma colère monte très vite. Je l'attrapai donc, dans ma gueule, et le projeta loin, loin. Il était peut être mort à atterrissage, qui sait ? Mais là, je m'en fiche complet. Il l'avait bien cherché ! Encore, le petit Mimitoss, je ne lui aurais jamais fait ça, j'ai juste donné à manger à un Roucarnage affamé. C'était la loi, je n'allais quand même pas lui dire "Sauve toi petit Mimitoss, l'oiseau est à tes trousses". Nan, c'est pas mon genre du tout.
    Oups, mais j'allais oublier le gardien des cieux. Là, c'était sûr, il allait me prendre pour une malade mentale d'envoyer des pauvres petits Pokémons sans défense, à des mètres plus loin. Mais peut être qu'avec de la chance, il était arrivé dans une flaque d'eau. Si c'était le cas, il reviendra sûrement. Pff, j'aurais dû le manger, ouais ! Bon, ça doit pas être très bon un Chétiflor, mais au moins, il ne pourrait plus jamais revenir. Mais breeef ! Je reviens peu à peu vers le grand dragon vert, et soupirai. Je n'allais quand même pas m'excuser hein ? Nan, je nous ai peut être sauvé la vie oh ! Elle vouait quand même nous tuer cette petite créature, minuscule et pathétique. Je suis sûre, je lui aurais soufflé dessus, elle se serait envolée quoi. Nan mais j'vous jure.

    « - Au fait, moi c'est Evana. »

    L'air de rien. Faut dire aussi que j'étais un peu spéciale hein, beaucoup de Pokémons, déjà n'auraient pas jeté le Chétiflor, et même s'ils l'avaient fait, ils iraient dire pardon au Rayquaza. Bah pas moi, je vois pas l'utilité en fait. Mais, j'ai encore beaucoup à apprendre de la vie sociale ... Pff, je savais pas quoi dire d'autre, j'attendais simplement la réponse du "Rayquaza aux rêves morts". Moi je dis qu'il a plutôt de la chance d'être un légendaire, au moins il se fait pas embêter par des petits Pokémons, comme tout le monde a peur des gardiens, et particulièrement des gardiens des cieux. Bref, je le ne comprenais pas tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
Rayquaza

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Re: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] EmptyMer 6 Juil 2011 - 9:40

Rêves...ces doux moments, ces étranges phénomènds que j'avais aussi connus, à une époque...ils ne sont plus là désormais. Je suis un Rayquaza aux rêves morts, d'après-moi. Je crois n'avoir jamais dit une chose aussi stupide de toute ma vie. Pourquoi ais-je donc dit ça, moi ? J'aurais pu trouver autre chose, hein. D'ailleurs, la Millobellus était sans doute en train de se dire que j'étais bizarre. Tous les légendaires seraient assez marginaux, en fait. Mais bon, il n'empêche que j'aurais du trouver autre chose à dire, car là, je suis vraiment au fond du gouffre. Mon interlocutrice semblait assez intriguée par cette réponse, ah moins qu'elle ne fut dérangée par la pluie qui n'arrêtait plus de tomber. Oui, elle, cette type eau, dérangée par son élément favori. Je dois dire que j'ai parfois des théories assez...bizarres, mais qu'importe. Et puis, alors, elle me répondit...par une autre question. Elle me demanda en effet si je n'avais pas de nom...
Bonne question. Je n'ai jamais connu mes parents. Ils devaient bien exister, je ne suis pas né comme ça, quand même. Mais voilà, les personnes que j'avais rencontré au plus tôt me firent des trucs du genre: "Rayquaza....tu es un Rayquaza !". On m'a donc donné le nom de espèce. Que répondre, donc ? Et pourquoi pas être honnête ? Sans tout dire, évidemment. Je ne mens pas, je ne dis pas toute la vérité. Comme d'habitude.

-Personne ne m'a appellé d'une autre manière que le nom de mon espèce. Rétorquais-je.

Ouais...encore moyen là. Je devrais quand même changer ma manière de parler, mais ça fait des années maintenant, je suis habitué à être inssociable, ce n'est pas ma faute. Enfin si, mais pas uniquement. On me fuit, je ne vais pas parler avec le vent ou les plantes, quand même ? Enfin, ce n'est pas exactement la réalité...je me souviens encore, lorsque je n'étais qu'un sale gamin, je me faisais des amis assez facilement. Absurde...comment un légendaire tel que moi pouvait se lier d'amitié avec des choses aussi futiles que des Roucools ? Futile. Futile et absurde. D'ailleurs, l'arrivée de Mimitoss avait éveillé en moi des souvenirs enfouis au plus profond de ma mémoire et de mon âme. Cette foutue jeunesse incensée...bref, je m'égare là. Où en étais-je ? Ah, oui. Il y avait ce pseudo-warrior de Chétiflor qui était venu pour venger ses amis. "On" leur avait fait du mal. D'après lui. Il n'empêche que, c'est le Roucarnage qui avait voulu manger (et il a réussi) son ami le Mimitoss. Et s'il avait fait autre chose qu'hurler, bah, il aurait peut-être pu s'enfuir. Quant à l'Aquali, s'il ne lui était pas venu l'étrange idée de vouloir faire de moi sa victime, il serait sans doute encore tranquille. Et puis de toutes façons, qu'est-ce qu'il croit qu'il va faire ce Chétiflor ? Il va sans doute lancer sa terrible et devastatrice attaque Charge ou pire encore, son effroyable capacité Croissance. Rien de bien dangereux. Cela me lassait de croiser des types bizarres à tous les coins de cette île.
La Millobellus, elle, semblait assez énervée de l'arrivée de cette créature et s'empressa d'aller lui faire face, pour...le jeter plus loin, en le prenant dans sa bouche. Le type plante ne manqua pas de crier bizarrement à chaque mètre parcouru dans le vide, avant de s'écraser on ne sait où. Bon débarras, cette chose était d'une telle futilité, j'aurais pu le griller sur place moi-même. Mais bon, je ne pense pas que je l'aurais fait. Si ça se trouve, c'est un descendant de ceux que j'avais tué il y a avait quelques années. Ou que Kyogre et Groudon avaient tués, je suîs sûr qu'ils ont fait plus de victimes que moi è_é.

Bref ! Que se passait-il, désormais ? La Millobellus était revenue vers moi et me dit son nom. "Evana", qu'elle s'appelle. Nooon vite, il faut que je trouve une réponse, heum...hm. Eh bien je dirais. Non...quoi d'autre ? Bof, je sais pas trop. Voici les délibérations d'un Rayquaza à qui on annonce son nom. C'est spécial, hein ? Ah, je sais !

-Dîtes moi, Evana. Vous n'avez pas peur que j'essaie de vous tuer ? Demandais-je, sans ton particulier.

Heu...j'aurais peut-être dû trouver autre chose, finalement ! Car là, ça commence à faire bizarre. Mais c'est vrai quoi, d'habitude, les gens ont peur de moi et fuient dès le premier regard. Mes yeux sont peut-être un peu spaces en même temps, qui sait. Je n'ai rien choisi, je n'ai que subi. Puis, il m'est rarement venu à l'esprit de poser des questions pareilles à des personnes. Mais bon, cet instant fut une énième fois interrompue par le fameux Chétiflor, qui avait donc survécue à ses blessures. Mais...il n'était pas indemne non plus. Il avait des égratinures sur tout le corps, son bandeau était en partie déchiré, il transpirait...eh bien, je ne savais pas que lancer quelqu'un provoquait autant de blessures physique. Il était encore plus pitoyable ainsi que tout à l'heure. Que voulez-vous ? Bon...

-Je ne me laisserais...plus...surprendre, espèce de folle ! Clama t-il, à l'encontre de la Millobellus voisine.

Je regarda l'espace d'un instant la réaction de celle-ci. Allait-elle le tuer ? Est-ce que je devrais intervenir au cas où ? Bon beh, on verra bien. Je pense qu'en cas d'attaque de la créature aquatique - qui serait meurtrière pour cet imbécile - je devrais l'en empêcher. mais bon, si je faisais partir la tige dès maintenant ? Mais après le Rapasdepic qui avait explosé mystérieusement à cause d'une misérable attaque Draco Choc, je pense que celui-là, même une attaque Grimace le tuerait. Il fallait donc le faire partir par un autre moyen, rolàlà...raisonner une tige guerrière et imbécile, mais quelle journée, j'aurais du rester dans ma petite grotte.

-Il vaudrait mieux pour toi que tu partes. Crachais-je avec un mépris non dissimulé. Ce serait bête de mourir pour rien.

Le Chétiflor tremblait comme une tige sous le vent, il devait nous prendre pour des monstres. De son point de vue, on devait quand même être assez grand. Je crois. Je n'étais jamais été un Chétiflor et je n'ai pas envie de savoir à quoi ressemblerait une vie de raté. Raté ? ...Je le suis tout autant que lui. Le Chétiflor, tremblotant, ne recula pas. Il s'avança vers moi...et se jeta, en donnant un espèce de coup de pied aérien avec sa tige. Je ne bougea pas, sa pitoyable offensive serait vouée à l'échec contre n'importe qui, meme contre un Magicarpe. Une fois qu'il m'a touché, il s'écrasa au sol, en se tenant ce qui lui servait de cheville. Misérable...je souffla, pour le faire partir plus loin. "Je reviendrais" clama t-il, en s'envolant. Quelle pitoyable créature, il n'abandonnait donc pas facilement.
Que faire, maintenant ? Je regardais ma voisine. en fait, elle m'intriguait aussi. Je ne sais pas comment l'expliquer, je ne sais pas grand chose. Je m'enroula légèrement sur moi-même, et je soupira. La pluie n'avait pas cessée de tomber, j'étais encore plus trempé que suite à ma petite excursion sous-marine. Vraiment...le Chétiflor se releva, au loin, et boitillant, il revenait vers notre direction. Je me retenais de lui lancer un Ultralaser.

--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty
MessageSujet: Re: Je m'ennuie. [PV Rayquaza]   Je m'ennuie. [PV Rayquaza] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je m'ennuie. [PV Rayquaza]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je m'ennuie...
» Comment s'occuper quand on s'ennuie...
» [ROSA] Méga-Rayquaza confirmé
» Yosei, l'étoile du matin
» s'ennuie au bord du lac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Plaine Sougen :: La Source de la Rivière Izumi-
Sauter vers: