Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et oui, je suis la fille au prénom le plus long, impossible de me louper.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taylor Lyze
Lifeur/Lifeuse
avatar

Féminin Messages : 134
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Et oui, je suis la fille au prénom le plus long, impossible de me louper.    Mer 27 Juin 2012 - 16:21

Nom : Claid
Prénom : Taylor Lyze. Soit Taylor Lyze Kiel Claid de mon nom complet. Mais ça, presque personne ne le sait. Pourquoi chercher à savoir un prénom si long, de toute manière ? Bon, je m’explique. Taylor est le nom que m’a donné l’orphelinat dans lequel je vécus. Lyze et Kiel, ou plutôt Lyze de Kiel est le prénom d’un de mes amis, que je garde en hommage pour lui. Et Claid est mon nom de « famille », ou de meute.
Surnom : Mon surnom ? Je n’en possède pas vraiment. Tout le monde croit que je m’appelle Kiel, car c’est le prénom que je donne aux inconnus qui me le demande, je ne confie que mon vrai prénom aux gens que je connais bien et dont j’ai cessé de me méfier. Malgré cela, Kiel est tout de même une partie de mon prénom, et la seule que j’offre alors.
Âge : 4 ans, soit au total 206 lunes si je me suis trompée nulle part dans mes calculs. Et oui, je suis née le 29 Février, et je n’ai donc que 4 ans. Mais si l’on compte le nombre de lunes, j’ai 17 ans. Mais je n’aie fêtée mon anniversaire que 4 fois. Ça devient compliqué. Donc, au total à l’heure où j’ai fait cette fiche : 17 années, 2 mois, 6 jours, 3 heures et 19 minutes.
Type : Je suis une simple humaine, ne t’en déplaise. Je ne possède qu’un Pokémon, Deven, et je ne m’estime comme nullement une dresseuse alors.
Description physique : Bien, commençons par le commencement. Je passe à la troisième personne, mais pour bien montré que ce n’est pas moi qui note, je mets le tout en italique.
Pour commencer, les cheveux. Grisés plus ou moins foncés, voir noirs de jais à certains endroits. Les cheveux parfois un peu ondulés, plutôt visible lorsqu’ils sont au vent. Long, ils tombent au niveau des reins, coupés en dégradés (Court d’un côté, longs de l’autre, et vice versa). Deux petites mèches qui lui tombent sur les yeux. Justement, parlons-en de ses yeux. Plutôt grands, dépourvus de pupilles, flous. D’un bleu saphir, se sont d’immenses lacs de saphir intenses, d’un beau limpide envoûtant. Des tâches entre ce visage pâle. Une peau presque blanche comme neige, quoique plus grisée, parfois mise en valeur par une petite robe, lors des belles journées chaudes. Plus souvent, par un leggings en jean et une belle tunique, ainsi qu’un caraco rosée- rouge. En hiver, un blouson couleur myosotis, doublé en fausse fourrure. Un pull gris, manche longue. Un jean mauve, slim. Des bottes hautes, talons « plats » de 4 centimètres, bleu nuit, en fausse laine, avec des lacets et des pompons. Une écharpe- foulard violet, un béret en jean lilas chaud. Elle porte tout le temps des mitaines noires.
Caractère : Passons à sa psychologie. Méfiante au premier abord, peu confiante. Peut paraître peu sympathique, voir refrognée et rebelle. Mais, après bien la connaître, elle est plus gentille, déjà. Toujours un brin ironique, mais moins prudente, presque… Naïve. Peu sensible, mais a bon fond. Affectionne particulièrement les Pokémon canins, fauves, félins et canidés. Peu coquette, ne fait pas très attention au vêtement qu’elle porte niveau style – couleur. Charmeuse, aussi. C’est un fait. Un peu vantarde sur les bords, et prétentieuse. Pas grand sens de l’orientation. Peu superstitieuse, ne se fie qu’à son instinct féminin, jamais au dire des gens. Un poil vulgaire, mais… A sa façon. Possède des expressions particulières pour ça. C’est en quelque sorte une peste pas si méchante que ça.
Lieu de naissance : Inconnu, je ne connais même pas ma famille.
Histoire : Mon dernier souvenir en date est l’orphelinat ténébreux d’Unys. Vous savez, lorsque vous entrez dans certaine ville, vous voyez de grand bâtiment sombre, semblant inhabité ? C’est un orphelinat, alors. D’ailleurs, la seule chose d’amusante que j’ai fait là- bas, c’était de fourrer dans le crâne de trois générations de gosses que les parents pouvaient nous noyer dans une rivière, de nous mettre à flamber dans une cheminée, de nous empoisonner en mangeant, de nous étouffer avec de l’eau et ainsi de suite… Et ils ont gobé tout ça ! C’est des cons, quoi.

Bref. Je suis arrivée à l’orphelinat à 1 an… D’âge anniversaire. Mais déjà 72 lunes, soit six ans. Et je me disais qu’il me manquait 12 ans, car les gamins pouvaient vivre leur vie sans famille à partir de leurs majorités. Sauf que ça ne s’est pas passé comme ça pour moi. Au fil des ans, j’ai découvert comme… Une faille. Lorsqu’un parent entre ou sort, celui, ou celle, ci fait la causette avec la gérante de « l’industrie » (C’est le mot qu’elle employait). Au seuil de la porte, entrouverte, avec la clé dessus… J’ai donc réussi, un soir, à sortir. J’avais récupéré la clé, quelques jours plus tôt, mais il fallait que j’attende le moment propice. Et c’était ce soir-là que j’avais décidé de partir. Où ? Je n’en n’avais aucune idée.

J’avais alors 13 ans, 6 mois, 14 jours, 19 heures et 36 minutes. J’ai été recueilli par une meute pacifique d’Absol, qui m’a nourri et élevé. J’ai été éduqué à l’Ecole de la Vie. Ma meute, « Claid », fut tuée par des chasseurs avides. Seul Deven survécut, gravement blessé, mais il bondit hors du camion sur la route, et fit tout pour me retrouver. C’est lui qui m’a redonné espoir. Ce jour-là, j’avais 15 ans, 11 mois, 25 jours, 1 heure et 53 minutes.

Deven m’apprit alors à parler le langage Pokémon. Ce font long, difficile et ardu, mais j’ai réussi, et depuis, je le comprends parfaitement, et le parle, même ! C’est fantastique ! Mais bon, bref, je m’égare. Et pis, un jour, Deven apprit par intermédiaire d’un Békipan qu’il existait une île fabuleuuuuuse ~ appelée Seikan. Immédiatement, pour fuir la plupart des humains, on a demandé à un Clamiral – Très gentil, d’ailleurs, chouette gars – de nous amener à Seikan. Il a accepté, bien sûr, et après trois jours de voyages, je suis arrivée ici. J’avais, et j’ai 17 années, 2 mois, 6 jours, 3 heures et 19 minutes.
Particularité(s) : Parle couramment le Pokémon.
Image :
Comment avez-vous connu le forum : Je suis là depuis belle lurette, un an :3
Pokémon de départ : Deven, mon Absol.

Voilà... Je vais sûrement supprimé Elypse pour prendre cette humaine. Désolée de continuer de vous embêter :'D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf Print
Fondatrice
Petit Wolf de Lou <3
avatar

Féminin Messages : 1931
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 26
Localisation : Belgique

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Et oui, je suis la fille au prénom le plus long, impossible de me louper.    Mer 27 Juin 2012 - 16:31

Je valide, bon jeu !

--------------------------------------------

- Donnez-moi n'importe quel surnom (WP, Wolfy), mais ne dites pas Wolf, s'il vous plait ! Merci ! Very Happy
- Mon avatar ont été créé (dessiné) par moi. Par respect, ne copiez pas, merci ! ^^

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokemon-free.com
 
Et oui, je suis la fille au prénom le plus long, impossible de me louper.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour, je suis l'amante de votre fille [Alicia]
» Remus Lupin (TERMINE)
» je suis une fille en manque de compagnie, je parle aux murs.
» Jill Silversmth - Je suis fille des torrents, soeur des rivières. Et nous tournons, tous ensemble dans un cercle, une ronde à l'infini.
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Général :: Inscription :: Fiches Validées-
Sauter vers: