Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mail Jeevas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matt
~Just Smoke~
avatar

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 18
Localisation : Page 49, paragraphe 3.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Mail Jeevas   Mer 27 Juin 2012 - 19:15

Bonsoir! Bon, comme d'habitude, voilà une nouvelle fiche (:
Au passage, je ne sais pas s'il faut le demander à un Modérateur/Admin, mais le personnage "Kao" sur mon double compte "Ryu" est abandonné.


Nom : Jeevas

Prénom : Mail

Surnom (nom d'usage, en gros) : Matt

Age : 21 ans

Sexe : Mâle! :sort:

Type : Dresseur

Pokémons de départ : Arcanin♂ (Gerald, particulièrement aggressif), Etouraptor♀ (Cora, plus grosse que la moyenne des
étouraptors)

Description pshysique : Matt, déjà, ne dépasse pas le mètre soixante-dix, et ne pèse pas lourd, dans les
cinquante-cinq kilos. Il arbore des cheveux d'une sorte de chatain, assez longs pour couvrir ses oreilles,
en gros. Il porte des lunettes assez atypiques, car elles sont assez épaisses, et leurs verres sont teintés
orange/jaune. Souvent, il porte un tee-shirt à manches longues rouge et noir, sous une veste sans manches
beige et blanche, qu'il enlève en cas de chaleur bien entendu. Aux pieds, il porte des bottes noires. Il tient
souvent une cigarette entre deux de ses doigts.

Caractère : Matt adore tout ce qui touche aux nouvelles technologies. Dès qu'un tel nouveau Portable sort, il
est le premier à l'acheter, et peut camper devant un magasin plusieurs jours s'il le faut. Il passe beaucoup de
temps sur ses jeux-vidéo. Il n'aime pas spécialement sortir seul. Question Pokémon, il a une large préférence
pour les plus puissants, c'est pourquoi il a choisi d'élever une caninos et un étourmi. Il n'est pas plus sociable
que ça, et il n'a pas d'amis sur l'ïle Yokuba. Il aime observer les autres, les prendre en filature pour mieux
les connaître, plutôt que leur parler en face-à-face. Question sentiments, il n'a jamais eu d'histoire sérieuse
avec une fille. Enfin, lorsequ'à la télé par exemple, des reportages sont faits sur "la pauvreté", "la solitude",
"la famine dans les Payas sous-développés", etc, il zappe. Il se fout complêtement du malheur des gens qui ne
connaît pas.

Histoire : [faite à la Première personne pour plus de facilités à l'écriture]
Le premier Février 1990, à la maternité, je vus le jour, après bien des complications. En effet, j'aurais
dû avoir un frère jumeau; mais à ce que l'on m'a dit, ma mère est morte avec le bébé lors de l'accouchement. Enfin,
pour ce que j'en ai à faire... Mon père était un biker, mort dans un accident de la route, deux jours avant mes six
ans. On m'a transféré dans un orphellinat, strict, ennuyeux, le stéréotype, en gros. En cours, je n'écoutais pas.
Pourquoi une tomate est rouge? Comment calcule-t-on le volume d'un cône de révolution? Qu'est-ce que l'HTML?
Je m'en foutais. Ce n'était que du bourrage de crâne intensif visant à créer de petits robots qui bosseraient dans
des bureaux, salariés, en costard gris et cravatte.

Tout gosse, mon rêve, c'était de devenir pilote dans l'armée, allez savoir pourquoi. Vous me diriez "Parce que tous
les petits garçon veulent devenir pilotes, pompiers, etc" Mais dans le milieu où j'étais, c'était plus qu'une
exeption. j'étais en quelques sorte un "cas".

Un jour, durant ma septième année de vie, un viel homme nommé Wammy entra dans cet établissement. Il consulta des
dossiers, et moi, je l'observai par le trou de serrure de la porte. Enfin, il s'approcha, et ouvrit. Moi, comme
un con, appuyé de tout mon poids sur la porte, je m'écrasai au sol. Il me regarda, un peu amusé, tant j'étais
sonné, ce qui me gonfla vite.

"Mais... T'es con ou quoi? Aide-moi au lieu de glousser comme une pouffe!"

Le vieux se pencha, et s'apprêta à me répondre, quand la "maîtresse" arriva, et me traîna hros du bureau, par
l'oreille.

"Eau et pain sec jusqu'a nouvel ordre. Tiens-toi sage, la prochaine fois. Cette homme, que tu viens d'insulter,
est là pour sortir ceux qui le méritent d'ici. Alors prépare-toi à dire au revoir au meilleurs élèves de
l'orphelinat."

Elle dit cela, sur un ton légèrement moqueur, comme pour me rappeler que je n'étais pas le nouveau Einstein croisé
Shelock Holmes, mais bien le petit Mail Jeevas, si turbulent, si pénible.

Quelques heures passèrent, j'étais enfermé dans ma chabre à écrire au marqueur indélébile sur les murs "Grosse
vache" et autres compliments sur la gouvernante. J'entendis des voix derrière la porte. Celle du vieux, et d'un
autre gosse, Mello peut-être. Rien d'étonnant, il devait être le plus doué de l'institut. Je m'approchai de la
porte, en prenant soin de faire de belles traces noires sur le mur, pour écouter la discussion.

"Dis, tu me laisses lui dire a plus, au moins.
-certainement. Vas-y."

La porte émit un craquement, la clé tourna dans la serrure, mais rien n'y fit, Mello n'arrivait pas à l'ouvrir, et
hurlait des "Saloperie de lourde! Ouvre-toi, merde!" Sans succès. Wammy l'écarta et le fit à sa place, et enfin,
ils purent pénétrer dans ma chambre. Mello s'approcha, et tendit quelque chose.

"Comme je pars, je te rends ton Pokémon Or.
-..."

Je fixais toujours le mur, je me sentais inférieur à Mello, qui, pour une fois, avait réussi à se tenir tranquille
lors de la visite du vieux. Justement, il se pencha vers moi, alluma la lampe.

"Tu es Mail Jeevas?
-Lui-même.
-Celui qui a les mêmes réulstats que Mihael Kheel.
-..."

Mihael Kheel était le vrai nom de Mello.
Le vieux avait pointé le fait que j'étais loin d'être l'un des plus idiots du coin.
Il me prit par le bras.

"Alors tu viens. Tu n'as rien à faire dans un tel établissement."

J'étais bien d'accord. Un truc comme ça, religieux et tout, en plus, paumé au milieu de la campagne... Il me tira
hors de l'établissement, au regard stupéfait de la grosse qui ne se doutait pas que j'étais un gosse digne de
mieux que ce que j'avais. Elle eut même le droit à un de mes plus beaux doigts d'honneur, ce qui la fit monter
en rage, mais elle ne put rien me faire.

Wammy me fit monter dans une limousine noire avec chauffer, en compagnie de Mello. Il commença à nous expliquer
ce qu'il voulait de nous, mais on s'en foutait tellement. On jouait à la GameBoy, en attendant qu'il finisse
son monologue. De temps à autre, j'écoutais un peu, et compris qu'il voulait faire de nous des surdoués afin
de succéder à untel détective qui était le meilleur au monde ou je ne sais quoi.

On embarqua dans un bâteau, dans un avion, puis nous prîmes le bus, en compagnie d'autre gosses, pour la plupart
plus âgés que nous, mais tous partant au même endroit : La Wammy's House.

Arrivé à destination, le boulot commença par des éxamens, histoire de voir si le vieux ne s'était pas gouré
dans ses sélections. Je fus sélectionné largement, comme Mihael. Puis, durant plusieurs années, jusq'à mes
quinze ans environ, ils nous firent étudier comme des tarés, sans relâche. Mello et moi obtenions des résultats
tout à fait corrects, et je passais troisième de la classe derrière lui et... Near. Un drôle de gosse, lui.

A mes quinze ans, je quittai l'endroit pour commencer des études. On m'avait dit de choisir "Mathématiques".
J'entrepris mes études dès seize ans, mais cela me semblait tout a fait normal. A dix-huit ans,
je jettai l'éponge. J'étais premier de ma classe, avec une ambiance de merde, des crétins qui convoitaient ma
place,qui me critiquaient sans cesse, et en plus de ça, je m'emmerdais. Pour voyager plus facilement, j'avais
capturé un étourmi, puis l'avait fait évoluer en étourvol.

A la porte du bahut, je me promis de trouver quelque chose qui rendrait ma vie sympa, qui ne me ferait pas chier.
Un boulot, c'était vraiment craignos. Mais chomeur, c'était pire. Dresseur. Une bonne alternative. Je capturai
Un Caninos, et entrepris ma quète. J'étais proche de la ligue, quand mon ami Mello me contacta et sollicita mon
aide pour une affaire qui le mobilisait, lui, ainsi que les forces de Police, et l'autre albinos de Near.

J'acceptai de l'aider. En gros, l'affaire consistait à choper un tueur invisible. Un peu spécial, mais les trucs
qui sortaient de l'ordinaire, j'y étais plus qu'habitué.

L'affaire eut au moins l'avantage de me distraire. Bon, j'en demandais beaucoup, aussi. Le seul bémol fut qu'un
adorateur de l'assassin tenta de me tuer, et la balle se logea a quelques centimètres du coeur. Mello, quand à lui,
périt, ce qui suffit à me détruire, puisqu'il était mon seul ami.

Les années passèrent un peu, lentement. Gerald évolua, Cora le suivit. Et, c'est sur le dos d'un fier Etouraptor
que j'atteignai l'île de Yokuba.


Lieu de naissance : ?
Particularités :
Image :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 17
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Mail Jeevas   Mer 27 Juin 2012 - 19:34

Validé !

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mail Jeevas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mail Jeevas
» Vlad, mon nouveau perso
» thunderbird mail
» Le 'Chain-mail Bikini' poussé a son extrème
» mail de Georges Castera

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Général :: Inscription :: Fiches Validées-
Sauter vers: