Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chouette, des humains !

Aller en bas 
AuteurMessage
Rio
Kanji de Feu et de Lune
Kanji de Feu et de Lune
avatar

Féminin Messages : 873
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 18
Localisation : Partie revivre cette journée sublime qu'était le départ de ma prof de SVT, quand on dansait tous le Gangman Style sur les tables avec les 6e et les 4e en se bourrant d'Orangina et de bonbecs 8D

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 11:47

Une fine brise fraîche soufflait sur les bâtiments de la Ville Shi. Malgré l’heure déjà très avancé, le monde continuait de s’agiter dans toutes les ruelles, des plus larges au plus étroites, des plus petites ou plus grandes, des plus habitées aux désertées. Le soleil déclinait doucement vers l’horizon, emplissant le ciel d’une belle couleur orangée. La lune commençait à poindre entre les doux nuages roses de crépuscules, peu nombreux mais s’allongeant loin dans la toison, le vent les repoussants lentement mais sûrement vers d’autre lieu. Les étoiles brillaient désormais faiblement dans le ciel, clairement visible avec leurs belles apparences blafardes, rayonnant comme de petit soleil dans ce firmament obscur. Comment savoir si c’était réellement des étoiles ? Les dessins qu’elles formaient – Les constellations - donnaient de diverses informations sur la position de l’air, du Nord, du Sud et bien d’autre encore.

Ce début de soirée là, Moonye et Gylfie avaient décidé de sortir tout, profitant que la chaleur de l'été résigne les Persian et autres prédateurs à aller chasser, fouillant juste dans les ordures, qui restaient immobiles, elles. Les deux Strigiformes aimaient ce point- ci. Malgré cela, quelques Bipèdes tentaient vainement de les capturer, mais peine perdu. Elles montaient juste un peu plus haut vers le ciel, pour les éviter au maximum. Leurs ailes les portaient loin de tout cela, dans un monde de rêves, frôlant les nuages. Oh ! L'altitude ne les gênaient pour rien au monde, ce fut étrange si elles croisaient un autre oiseau ayant le vertige, quoique ce ne soit point impossible, le monde est plein d’imperfection. Mais ce ne serait que guère normal et à la fois si surprenant de voir un tel cas.

Cette sombre nuit là était un peu spécial pour Gylfie et Moonye. En effet, d'après les bavardages des humains, c'étaient le pssage de la comète de Halley, et son passage étaient si rare que mes les Cornèbre se mettaient à parler d'astronomie ! Les deux Strigiformes n'avaient jamais vu de ses étoiles étranges et si brillantes qui filaient dans le ciel. C'allait être une si belle expérience ! Pour l'occasion, elle avait décidé de loger quelques jours sur le toit d'un haut bâtiment, bien pratique car c'était un toit ouvert. Malheureusement pour elles, elles n'allaient pas être les seules ici... Ils semblaient que déjà des humains montaient jusqu'à ce toit. Elles n'allaient pas en être triste, car ils avaient beaucoup de connaissance sur l'astrophysique, et elles pourraient alors avoir des information sur les comètes. Dans un même élan d'espoir, elles se dirent alors, dans un léger chuintement :

"~ Chouette, des humains ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 19
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 12:54

Rose battit des cils devant le garçon qui l'observait depuis tout à l'heure, comme tous les hommes qu'elle croisait. Ce dernier s'empourpra et Rose éclata de rire. Elle virevolta, gracieuse. Tous ne perdaient pas une miette de ses faits et gestes. Tous les regards étaient focalisés sur elle. Rose était heureuse. Yokuba, Yokuba ! Merveilleuse île, vacances éternelles. Enfin, vacances... La jeune fille avait insisté auprès de son père pour qu'il fasse venir les meilleurs précepteurs qu'il connaisse pour sa fille. Cette dernière voulait devenir styliste, actrice et faisait également des études de commerce. Néanmoins, elle était officiellement "en vacances", et ses précepteurs étaient très fiers d'elle, la qualifiant d' "élève brillante".

Rose s'était faite belle comme une étoile ce soir. Belle comme la comète qui allait passer et illuminer la ville, illuminer les gens. Elle portait une robe bustier en soie moulante, bleu nuit, qui s'arrêtait au milieu de ses fines cuisses. Chaussée de talons aiguille noirs, elle marchait pourtant avec aisance. Son collier et ses boucles d'oreille étaient faits de vrais diamants, étincelants dans l'obscurité. Son maquillage était argenté et quelque peu bleu, également. Ses cheveux étaient nattés en couronne, et Rose s'était coiffée d'une tiare. Elle était splendide ce soir, et le savait. À ses côtés, Perla, l'Absol shiney, portant un ruban doré à sa patte, et Alice la Kirlia, portant une écharpe en soie bleue, étant très frileuse. Rose aimait plus que tout ses Pokémon, et le trio était tout simplement inséparable.

La belle se rendait à l'observatoire, comme beaucoup de gens. Elle lançait des clins d'oeil provocateurs à tous les hommes qui la regardaient, devinant leur réaction. Elle éclata de rire une nouvelle fois. Oh, qu'elle aimait le feu qui incendiait les joues des hommes ! Elle adorait les voir devenir écarlate, se troubler, perdre leurs moyens. Alors qu'elle était posée, s'amusant, jouant avec leurs sentiments immédiats. Bien sûr, jamais elle n'allait trop loin, se contentant d'oeillade incendiaire, ou de battements de cils faussement innocents. Jamais elle n'aurait voulu faire du mal quelqu'un, elle n'était superficielle. Elle en avait peut-être l'air, mais en fait Rose était très sensible... Et ne faisait pas partie de ces pestes prétentieuses. Elle mettait un point d'honneur à le souligner.

La jeune fille se dirigea vers un grand bâtiment argenté, au toit rond. Une fois à l'intérieur, elle se présenta au guichet et paya ce qui était dû. Ainsi, elle put monter. Chouette, elle était la première ! Perla avait distancé Alice et Rose, avalant les marches de ses bonds formidables. Alice, elle, sautait gracieusement, marche par marche. Rose montait au rythme de la Kirlia. Le trio se retrouva enfin au sommet de l'observatoire et, émerveillée par toutes ces étoiles, Rose ne remarqua pas les deux petites chouettes qui la regardaient. Elle tendit la main vers le ciel magnifiquement étoilé, imitée par ses deux Pokémon. Bouche bée, elle observait ce spectacle bouleversant, si mystérieux et poétique. Si pur, pour elle. Lorsqu'elle entendit ce léger chuintement, elle se détacha à regret de la voûte céleste et remarqua alors les deux chouettes. Souriant, elle s'approcha doucement, ne leur voulant pas de mal.


Vous venez voir la comète, vous aussi ? Vous êtes vraiment adorables, je trouve.

Dit Rose en souriant. Elle s'assit sur le banc en marbre, observant le ciel, juste à côté des petites chouettes. Perla s'était allongée à ses pieds et fixait les petits oiseaux, tandis qu'Alice chantait sur les genoux de Rose. Cette dernière se sentait sereine, en paix. Sortie du rythme trépidant de la vie. Elle se sentait à l'abri, ici. Mais à l'abri de quoi ? La jeune fille sourit et réajusta sa tiare. La comète ne tarderait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
~Just Smoke~
avatar

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 20
Localisation : Page 49, paragraphe 3.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 13:35

Matt alluma son ordinateur portable. Il avait décidé de passer la nuit à l'hotel, puisqu'il venait d'arriver sur l'île. Il consulta un peu l'actualité, et remarqua que, le soir même, la rarissime comète Halley survolerait la région. C'était... parfait! S'il en croyait les ragots d'internet, elle attirerait des Pokémon rares vivant de nuit! Ce qui tombait bien, car il n'avait pas abandonné l'idée de devenir maître.

Il se décida donc à sortir, malgré la fraicheur de la soirée, accompagné de son Arcanin. Il se rendait à l'observatoire quand il croisa un groupe de jeunes hommes a l'air troublé. Ils ne furent pas seuls, la plupart des hommes croisés semblaient dans le même état. Bon... Il continua son chemin, sans trop se poser de questions. Arrivé à destination, il demanda à l'accueil à quel heure on prévotait le passage, et si les ragots balancés sur la toile se vérifieraient.

Selon l'hotesse, les Pokémon Chromatiques, réputés plus puissants que la moyennent, sortaient lors de cette période. Alors, pressé d'aller en découdre, il la remercia et fit volte-face, quand, dans les escaliers, il apperçut une jeune femme réajustant le foulard d'une Kirlia. Elle leva le regard vers Matt, qui se dépêcha alors de lui tourner le dos. Ni la galenterie, ni la politesse ne faisaient partie de son caractère. Néanmoins, ce fut très légèrement troublé qui sortit du bâtiment.

L'observatoire se sitait un peu à l'écart de la ville, sans doute à cause de la pollution lumineuse. Il surmontait ainsi la jungle, la ville et le canyon. Il appercevrait n'importe quel Pokémon chromatique aux alentours, d'ici. Il appela son Arcanin et son Etouraptor, au moins pour profiter de la soirée, au mieux pour la capture d'un nouveau compagnon.

Dans le contrebas de la vallée, quelque chose se meut, entouré d'étoiles, jaune et rose. Immédiatement, Matt réagit.


"-Cora! Fonce, et mets-le à terre! Ger', Vitesse Extreme!"

L'étouraptor s'éxécuta en premier, eprisonnant la créature dans ses serres puissantes, puis l'arcanin suivit, au cas où la cible fuirait. Matt tenta de les rejoindre au pas de course, mais son regard se tourna vers quelque chose qui bougait à la fenêtre. Une... Chouette? Plutot deux... Non, plutôt un Pokémon...? Et derrière, il apperçut la jeune fille. Le trouble réapparut, et il tomba au sol d'une façon si ridicule que même la proie de l'étouraptor en rit.

Cette dernière en profita d'ailleurs pour appler sa mère, un superbe Dimoret. Matt, toujours au sol, donna ses ordres.


Cora! Esquive ses attaques, t'as pas l'avantage! Gerald, explose-le!

Trop tard. La mère gela l'oiseau, puis couvrit l'endroit de ténèbres. Un vibrobscur qui frappa de plein fouet l'Arcanin. Ils tombèrent tous les deux, l'un K.O., l'autre sonné. Matt frappa contre le sol. Un farfuret chomatique, c'était une occasion à ne pas rater, et pourtant... Il se releva, rapela ses amis dans leus LuxeBalls. Il n'était pas doué pour la capture, qu'est-ce qu'il pouvait y faire?

Il leva les yeux au ciel, tout à fait noir à présent. Un flash apparut, et une superbe comète orange fit son apparition, suivie d'une trainée Turquoise. Un lot de consolation, en gros. Il put oublier un peu la défaite minable qu'il venait de subir en s'attaquant au dimoret. Il soupira. Devenir maître n'allait pas être une mince affaire, et il lui faillait à tout pris un pokémon ténèbres s'il voulait équilibrer son équipe. Il prit une baie sitrus dans un fruitier, qui administra à l'Oiseau, et laissa l'Arcanin se reposer. Il en profita pour poser sa tête sur le canidé, et continua à scruter le ciel.

Des centaines de petites étoiles filantes arpentaient le ciel, de temps en temps, un satellite passait par là. Il n'avait plus que ça à faire, profiter de la soirée. Le lendemain, il repartirait faire des paris sur ses combats, histoire de pouvoir gagner un peu d'argent.

Il remonta la fermeture de sa veste, le vent n'étant pas particulièrement doux. Il mit son casque, alluma son portable, écouta un vieux Rock pour se changer les idées.


"-Quelle vie de merde, hein?
-Purrrr." Répondit nonchalemment l'arcanin, qui commençait à s'assoupir.

Finalement, il se releva, contempa une dernière fois le paysage, puis se remit en chemin vers l'hotel.


Dernière édition par Near le Sam 30 Juin 2012 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
Kanji de Feu et de Lune
Kanji de Feu et de Lune
avatar

Féminin Messages : 873
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 18
Localisation : Partie revivre cette journée sublime qu'était le départ de ma prof de SVT, quand on dansait tous le Gangman Style sur les tables avec les 6e et les 4e en se bourrant d'Orangina et de bonbecs 8D

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 16:32

Feignant presque l'indignation, Gylfie vit son amie s'approcher de l'humaine, confiante. D'un couinement, la Chevechêtte la rappela à l'ordre : Les humains étaient dangereux et perfides. Mais celle- ci avait l'air tellement gentille... Moonye, n'écoutant pas sa soeur d'âme, interrogea d'un simple regard l'Absol chromatique et la Kirlia qui portait un magnifique foulard. Celle- ci semblèrent presque hocher la tête, lui disant qu'elle ne lui feraient pas de mal. La Tyto sautilla alors vers la belle Bipède, quémandant des câlins. L'autre soupira. Elle n'avait pas eu la chance d'avoir de mère, elle avait donc forcément besoin d'affection...

Lover contre l'humaine, Moonye releva la tête et fixa le belle traînée d'argent de la comète. Sa queue de gaz et de poussière avaient de belles teintes bleutées, tel le ciel d'azur, ainsi qu'une belle couleur d'or. Gylfie remarqua alors un jeune humain, à la fenêtre d'en face. Il avait sa tête posé sur le dos d'un Arcanin, qui semblait être son Pokémon. Le Chevechêtte Elfe, peu rassurée elle aussi, se rapprocha de l'humaine, avec qui elle serait sans doute plus en sécurité que seule. Plus tôt, elle avait vu un Farfuret Shiney, qui détalait avec sa mère. L'autre humain semblait vouloir le capturer, car celui- ci était d'une couleur plus qu'anormal.

Les yeux brillants, les deux Strigiforme fixaient le ciel, les étoiles, et surtout la comète, qui était situé au niveau du Nord et de l'Etoile polaire - Ceci est un peu normal, puisqu'elle est censée être le nord exacte. La toison, d'un bleu marine très profond, reflétait toutes ses superbes couleurs. Moonye aimaient ses teintes mises en valeur par la noirceur du ciel, dont les rayons tombaient parfois sur ses ailes, sur les plumes de Gylfie, ou sur les longs cheveux bruns de l'Humaine. La Tyto espérait pour les amis qu'elle avait sur Seikan qu'ils pouvaient eux même voir ce somptueux phénomène. Dans un presque soupir de joie, se coucha sur ses pattes et se laissa bercer par les paroles transparentes de Gylfie, tout en gardant les yeux ouverts et la tête basculée vers la comète. Comme pour elle même, elle murmura à l'intention de la Bipède qui était à côté d'elle :


"~ Merci de prendre soin de nous, Bipède, même si ce n'est que pour de courts moments... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 19
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 17:17

Rose, la main posée sur la tête de la petite chouette, n'aperçut même pas le jeune homme qui était lui aussi troublé par la belle. Son cœur battait à la vitesse à laquelle passait la comète. Ses yeux étincelaient comme de milliers d'étoiles. Sa bouche avait la forme de la lune lorsqu'elle est pleine. Rose, la gorge nouée, était devenue statue désormais. Elle resta ainsi un long moment, essayant d'assimiler la mystérieuse beauté de la comète. Lorsqu'elle fut passée, Rose scruta encore le ciel, puis se retourna. Elle aperçut ce garçon étrange, au physique si... Bizarre... Il possédait des cheveux presque roux qui lui couvraient les oreilles, de drôles d'habits, et des lunettes épaisses et colorées. Pas son genre, en tout cas, pensa Rose. Il était accompagné d'un Arcanin et d'un Étouraptor. Lorsqu'il se leva, la jeune fille se désintéressa complètement de lui. Elle avait pris la petite chouette sur ses genoux, la caressant doucement. Soudain, une idée lui vint. Elle fouilla dans son sac à main bleu et en sortit une boîte pour les Poffin. Elle en sortit un et le tendit à la petite chouette, tandis que de son autre main elle en tendait un autre pour celle qui semblait être la sœur de cette chouette. Celle perchée semblait plus farouche et méfiante, mais Rose la comprenait. À sa place, elle aurait peut-être eu le même comportement ! Si elle était un Pokémon... Rose inclina la tête, songeuse. Quelle drôle d'idée...

Soudain, un jeune homme en uniforme surgit de l'escalier, calme et posé. Rose lui sourit, et s'il fut troublé, il n'en montra rien. La jeune fille vit qu'il se dirigeait vers elle, semblant avoir quelque chose à lui dire. Elle inclina la tête et haussa un sourcil, interrogatrice. L'employé évita Perla et s'adressa à Rose :


Mademoiselle, l'observatoire va fermer.

Oh ! Rose n'avait pas vu l'heure. Elle hocha la tête, et l'employé partit ailleurs, sûrement appelé quelque part. Elle reprit son petit sac à main, y remit la petite boîte de Poffin et frissonna. Le vent était traître. Elle aurait dû prendre un gilet, ne serait-ce qu'un boléro. Oh, et puis de toute façon elle allait sûrement rentrer chez elle, les rues devaient être désertes en ce moment. Elle prit Alice dans ses bras, caressa tendrement Perla et enfouit sa tête dans la fourrure épaisse et douce de l'Absol chromatique qui ronronnait. Après un petit moment, elle se releva, mais avant déposa Alice au sol, et tendit les bras aux chouettes, comme pour qu'elles s'y installent :

Vous m'accompagnez ? Moi ça ne me gêne pas en tout cas, je vous trouve tellement mignonnes.

Même si Rose ne comprenait pas forcément les Pokémon, elle aimait s'adresser à eux, elle les considérait un peu comme ses égaux. Pour elle, ils n'étaient pas des bêtes juste bonnes à combattre. Non. Les Pokémon étaient des êtres extraordinaires, ils la fascinait. Et ces petites chouettes suscitaient en elle un tel sentiment d'attendrissement, elle fondait devant leurs petites bouilles, parfois joyeuses, parfois inquiètes. Si elles restaient quelque temps avec elle, peut-être ne rentrerait-elle pas tout de suite à la maison, histoire de passer quelques moments avec ces chouettes adorables.

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
~Just Smoke~
avatar

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 20
Localisation : Page 49, paragraphe 3.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 17:50

Toujours dans la rue, Matt réfléchissait. Il s'assit sur l'un des nombreux bancs orientés face à la mer. Ce soir là, elle était plutôt calme, et quelques Loupios étaient remontés des fonds marins pour chasser. Un vent de mer le fit frissoner, bien qu'il ne détesta pas ça. Sur la colline de l'observatoire, un Grahyena hurlait de temps en temps, ce qui faisait toujours sursauter l'Arcanin.

La pauvre Étouraptor ne se réveillait pas, il allait devoir l'emmener au centre, qui était à l'autre bout de la ville. Il regarda l'heure sur son portable. Une heure trente-six. Bon, ça ne le gênait pas, il était couche-tard... Mais quelque chose frappa son esprit.


"-...UNE HEURE TRENTE-SIX?!

Eh oui. L'hôtel fermait à vingt-trois heures. Il allait avoir le loisir, au choix, de passer la nuit au centre Pokémon, ou dehors. Il plaqua sa main contre son visage.

-Meeeeerde...

Oh, et puis tant pis... Cohabiter avec un inconnu au centre ne l'intéressant pas plus que ça, il passerait la nuit dans le parc avec son Arcanin. Ou ailleurs. Il n'avait pas vraiment d'endroit où aller. Et puis, il ne passerait pas pour un idiot, n'étant pas le seul à faire ça, puisque cette nuit-là était une nuit à étoiles filantes.

Il irait faire soigner Cora une fois le jour arrivé. Gerald monta sur le banc, posa sa tête sur les genoux du jeune homme et s'exprima par un "Puuuuur." Qui, pour Matt, correspondait à une "On est deux dans le même cas, ne te plains pas.". Il enfouit ses mains dans la crinière du canidé, ayant oublié ses gants à l'hotel. Il replia ses jambes, de façon à être assis en tailleur, puis remonta le col de sa veste. Il ne mourrait pas de chaud.

Il entendit un son continu, provenant de la colline. L'observatoire fermait, sans doute. Ce qui lui refit penser à la jeune femme. Bah, de toutes façons, il n'était pas un homme à femmes, la plupart du temps, elles l'ignoraient, et il faisait de même. Il retira ses lunettes, laissant apparaitre ses yeux marron Ambre, et alluma une cigarette.

Il repensa à la jeune fille, qui l'avait sans doute déjà oublié. Non, il avait beau réfléchir, il ne comprenait pas la gent féminine. Certaines préféraient les sensibles, d'autres les ténébreux, les bruns, les blonds, les grands, les intelligents, mais toujours, ils avaient un "quelque chose" qui les faisait craquer. Bah, et puis, il s'en foutait un peu, loin d'être un don-Juan ou même un romantique dans l'âme.


Dernière édition par Near le Sam 30 Juin 2012 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
Kanji de Feu et de Lune
Kanji de Feu et de Lune
avatar

Féminin Messages : 873
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 18
Localisation : Partie revivre cette journée sublime qu'était le départ de ma prof de SVT, quand on dansait tous le Gangman Style sur les tables avec les 6e et les 4e en se bourrant d'Orangina et de bonbecs 8D

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Ven 29 Juin 2012 - 19:03

Lorsque l'humaine ouvrit grand ses bras, Moonye eut pour réflexe de s'y blottir, prenant soin de garder ses serres en arrières, de sorte à ne pas écorcher la peau sensible de celle- ci. Elle jeta un regard à Gylfie, qui avait elle même le réflexe de reculer. Mais finalement, elle sautilla vers elle, et vint légèrement frotter sa tête contre les jambes de l'humaine, pour lui montrer qu'elle était méfiante mais que ce n'était pas contre elle, que c'était instinctif. Elle plongea ses yeux brillants couleur d'ambre dans ceux de la Bipède. Sur son bec s'allongea un sourire, qui faisait à peine la moitié de celui de la Tyto, qui était tout bonnement aux anges. Celle- ci ne s'était jamais senti aussi bien. Ce sentiment de réconfort emplissait son petit corps, de ses serres jusqu'à ses rémiges.

"~ Vous m'accompagnez ? Moi ça ne me gêne pas en tout cas, je vous trouve tellement mignonnes. "

Les deux Strigiformes rougirent au doux compliment de l'humaine. Pour lui faire comprendre qu'elles voulaient - Bien sûr ! - venir avec elle, elles hochèrent la tête dans un même mouvement, se doutant qu'elle ne comprenait certainement pas le langage des Pokémon. Oh ! Cela ne les gênaient pas, absolument pas, ce n'étaient pas leurs genre, bien loin de là. Elles ne jugeraient jamais les gens sur leurs capacités à comprendre les autres individus. La Bipède était gentille, très gentille, c'était tout ce qui importait à Gylfie et Moonye. Soudainement, plongéé dans ses réflexions, la Chevechêtte se dit qu'elle ne pouvait pas continuer de penser "l'humaine". Elle s'approcha alors de la Kirlia et lui demanda lors, d'une voix qu'elle voulu douce :

"~ Excuse- moi de te déranger, mais je voudrais bien savoir vous noms, à vous trois. Je ne peux pas continuer de penser "l'humaine", "la Kirlia", ou "l'Absol" pour vous trois, ce ne serait pas très poli. "

Elle se tourna alors vers l'Absol chromatique, qui semblait pour ainsi dire elle aussi perdue dans sa longue léthargie. Gylfie fixa alors ses quatre griffes et se rendit compte qu'elle n'avait pas mangé cet espèce de grande baie couleur de rosée que lui avait offert l'humaine. Moonye, de son côté, l'avait déjà avalé. Elle attrapa donc ce curieux met avec son bec et le cassa en deux petites parties, pour pouvoir le manger plus facilement. Elle croqua doucement le premier morceau. Mhh, un véritable régal ! Ce goût à la fois sucré et doux fondait lentement dans le bec. Elle croqua ainsi avec avidité le second bout fameux. Elle espérait que tout les humains lui en donnerait, c'ela avait si bon goût ! Elle se rendit compte alors qu'elle n'avait pas été si gentille avec cette humaine qui enchaînait les bonnes intentions à leurs égards - D'elle et de Moonye. D'un léger battement d'aile, elle arriva finalement au niveau de ses bras, où Moonye était blotti, et vint voleter à côté d'elle, comme pour jouer. Le sourire continua de s'étirer longuement sur son bec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 19
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Sam 30 Juin 2012 - 14:58

La plus petite se blottit contre Rose sans hésiter. Cette dernière rit et lui caressa délicatement la tête. Adorables, elles étaient adorables ! L'autre chouette vint alors voleter à ses côtés. Rose lui ébouriffa le crâne et leur donna un second Poffin, ayant aperçu comment elles s'en délectaient. C'était drôle de voir des Pokémon sauvages manger des Poffin. Ils étaient très surpris et, finalement, aux anges ! Pour ne pas faire de jaloux, Rose offrit à ses Pokémon également des Poffin. Alice tournoya sur elle-même, heureuse, et leva la tête vers les deux chouettes. De sa voix fluette, elle leur souffla un nom : "Rose". Perla, elle se désigna, et souffla "Perla", puis montra Alice et s'adresse aux chouettes : "Alice". Ainsi, ces deux petites chouettes qui appréciaient tellement la jeune fille savaient son nom, à présent, et celui des deux Pokémon.

Rose, accompagnée des quatre Pokémon -Perla, Alice et les deux petites chouettes- descendit les escaliers et sortit de l'observatoire. Elle pouvait marcher tranquillement, car la nuit ne nécessitait pas de lampe de poche ou de lumière quelconque : Les étoiles filantes et le ciel sans nuage contribuaient largement à éclairer suffisamment les habitants de Shi qui étaient encore dehors. Rose s'assit sur un banc pour mieux contempler le ciel encore, puis se rendit compte que quelqu'un était assit à côté d'elle : le garçon étrange qui était venu voir la comète avec son Arcanin et son Étouraptor. Il était vraiment, vraiment très bizarre. Mais Rose se contenta de l'ignorer, nullement gênée. Elle jouait avec les deux petites chouettes, et Alice tentait de piquer un autre Poffin. Perla, elle, s'était assise et regardait les chouettes voler.

La jeune fille frissonna. Le vent se faisait de plus en plus fort. Le remarquant, Perla sauta sur le banc et se frotta à sa maîtresse, essayant de garder sa fourrure collée à la peau de Rose pour que cette dernière n'attrape pas froid, mais cela ne suffisait pas. L'Absol chromatique s'écarta quelque peu. Elle brillait elle aussi, du fait de sa couleur inhabituelle. Rose sourit. Perla était une magnifique Absol. Elle était si belle, avec cette couleur rouge... Cela lui donnait l'air moins ténébreuse que les Absol normaux, qui eux étaient bien sinistres.

Rose caressait pensivement les deux petites chouettes. Elle n'avait pas du tout envie de rentrer chez elle, par cette nuit splendide. Elle ne ressentait pas la moindre fatigue, au contraire. La jeune fille se sentait bien, ici. Elle voulait aussi passer plus de temps avec les deux petites chouettes. Elle n'abordait pas le jeune homme. Car de lui émanait une aura qui la repoussait, comme si ce dernier ne tenait absolument pas à entrer en contact avec elle, comme s'il n'aimait rien plus que sa solitude. Il était bien intrigant, néanmoins. Venait-il d'arriver à Yokuba ? Sûrement, elle ne l'avait jamais vu ici... En même temps, elle l'imaginait bien passer toute la journée enfermé sur un ordinateur dernier cri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
~Just Smoke~
avatar

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 20
Localisation : Page 49, paragraphe 3.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Sam 30 Juin 2012 - 15:27

Ce n'est qu'après avoir écrasé sa cigarette que Matt remarqua la présence de la jeune femme et des chouettes. Sur ses genoux se tenait un Absol aux couleurs superbes, qui inévitablement attirait les regards. Le jeune femme alla jouer avec les chouettes et la Kirlia avait la tête entièrement fourrée dans le sac de sa maîtresse. Arcanin, quand à lui, n'avait de cesse de s'émerveiller de la belle Absol assise près de lui.

Souvent, l'Arcanin aimait entamer des discussions avec d'autres Pokémon, mais cette fois, il n'osa pas, se contentant d'observer la louve rouge avec des yeux brillants. Enfin, l'humaine revint s'asseoir. Comme les lampadaires étaient éteints à cette heure-ci, sans doute pour ne pas troubler les Pokémon nocturnes, Matt ne la reconnut pas vraiment.

Il remarqua alors que l'Arcanin tremblait presque, et comprit vite pourquoi. Le jeune homme sourit, donna une tape amicale à l'animal, qui y répondit par une sorte de ronronnement, sans pour autant détourner son regard de la belle.

La Kirlia avait les joues et les cheveux, même, pleins de miettes de poffin. Les deux chouettes s'étaient posées sur le banc, près de la jeune femme. Alors que Matt se levait pour changer de place et ne pas gêner la personne assise près de lui, la Lune, aidée par l'aura brillante de l'Absol, élairait à présent ce petit monde, ce qui permit aux deux compères de reconnaître la jeune femme. Elle était plutôt belle, mais ne valait pas un nouveau téléphone portable aux yeux du jeune homme.

Il alla s'asseoir sur le remblais, face à la mer, calme, plate presque. Il appela son Étouraptor. L'oiseau titubait toujours, et présenta son aile droite au jeune homme. Eh bien! Le combat avait été plus violent que prévu, et le rapace s'en était sorti avec un belle plaie. A une heure pareille, aucune boutique ne serait ouverte. Il se résigna à se lever et à aller au service de nuit du Centre. Service payant, puisque de nuit... Oh, et puis... Même s'il n'en avait pas vraiment envie, il se tourna vers la jeune fille.


-S'cuse-moi... T'aurais pas quelque chose pour mon Étouraptor? Son aile est blessée, une plaie importante, et je dois l'emmener au centre, mais c'est à perpet' et elle est mon seul moyen de transport... Arcanin déteste qu'on l'utilise comme monture.

Bon. Il n'était pas si gêné que ça, il avait même réussi à parler de la même façon que d'habitude. Le jeune femme le regardait avec une sorte de dédain, peut-être, il n'en savait trop rien. Mais si elle pouvait lui éviter le Kilomètre de marche, elle était la bienvenue.

Matt roula une nouvelle cigarette, la coinça entre ses dents. Il plaça sa main devant sa bouche, de façon à protéger la flamme du briquet de la brise qui, en pleine nuit, était assez puissante. Puis, il mit ses mains dans ses poche, attendant une réponse de la fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rio
Kanji de Feu et de Lune
Kanji de Feu et de Lune
avatar

Féminin Messages : 873
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 18
Localisation : Partie revivre cette journée sublime qu'était le départ de ma prof de SVT, quand on dansait tous le Gangman Style sur les tables avec les 6e et les 4e en se bourrant d'Orangina et de bonbecs 8D

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Sam 30 Juin 2012 - 18:04

Rose. C'était un beau nom, se disaient les deux Strigiforme. L'Absol Chromatique se nommait Perla, certainement en rapport à sa couleur étrange, et la Kirlia que Gylfie avait interrogé s'appelait Alice, ni la Chevechêtte, ni Moonye ne savait pourquoi. Mais elles s'en moquaient, s'était un magnifique nom, pourquoi en changer ? Mais en tout cas, tout ce qu'elles savaient de cette Kirlia, mis à part son nom, c'était qu'elle était gourmande, très gourmande. Comme les deux petites, d'ailleurs. Les friandises colorées de Rose étaient si... Délicieux ! Elles espéraient que tous les Bipèdes donnaient des gâteaux comme cela, au tel cas, habiter avec l’un d’eux est tout à fait pensable sans songer à une espèce de torture forcée.

Gylfie vit alors que Rose et ses Pokémon s’étaient approchées d’un banc, sur lequel était assis un autre humain, qu’elle reconnut sans aucune hésitation. C’était le Bipède qu’elle avait vu à la fenêtre d’en face, lorsqu’elle regardait la comète. Peu rassurées, Moonye et Gylfie s’étaient posées sur les genoux de l’humaine, de sorte à être en sécurité avec elle. Car l’autre jeune adulte assit à une queue de renard de là ne semblait guère sympathique. Autant les deux Strigiforme avaient une parfaite confiance en Rose, qui semblait être l’humaine la plus gentille de Yobuka, autant l’autre Bipède, lui, semblait être le moins aimable qu’ait jamais connu cet île.

Moonye, de son côté, se rendit compte que l’Arcanin de l’autre dresseur tremblait presque, fixant intensément Perla. La Tyto leva les yeux au ciel et vit alors que l’humain avait écrasé une chose étrange au sol. De petites cendres encore brûlantes s’en échappé. Elle se dit alors que cela devait être le feu le plus dangereux qu’il y avait sur Yobuka lorsqu’elle y risqua une rémige et qu’une faible odeur de carbonisé se fit sentir. L’Effraie s’ébroua, et voyant le Bipède allumer une autre de ses tiges brûlantes, elle se rapprocha de Rose, où au moins, avec elle, elle serait en sécurité.


"~ S'cuse-moi... T'aurais pas quelque chose pour mon Étouraptor? Son aile est blessée, une plaie importante, et je dois l'emmener au centre, mais c'est à perpet' et elle est mon seul moyen de transport... Arcanin déteste qu'on l'utilise comme monture."

La Chevechêtte, elle, avait entendu ses paroles. Elle n’avait jamais entendu de sa courte vie un humain s’exprimer comme cela ! Elle lâcha un couinement désapprobateur mais ne détachait pas des yeux l’Etouraptor que le dresseur avait fait sortir de cette sphère noire et dorée. Elle était vraiment blessée, et le sang s’écoulait un petit peu de la plaie, qui semblait déjà avoir été faite il y a une petite dizaine de minute. D’un pas hésitant, Gylfie s’approcha de l’immense – Enfin, pour elle, bien sûr – oiseau, et demanda doucement :

"~ Que c’est- il passé pour que ton aile se retrouve comme cela ? Aucun combat n’a été si destructeur, à ma connaissance. Si tu veux, je pourrais essayer de voir pour trouver quelques herbes médicinales ou des baies aux bonnes vertus pour toi, sauf si Rose en a déjà, bien sûr. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 19
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Lun 9 Juil 2012 - 15:50

L'étrange garçon se rapprocha soudainement de Rose. Les deux petites chouettes reculèrent sur ses genoux, effrayées. Rose sourit et les caressa d'une main rassurante. Puis elle reporta son attention sur son interlocuteur qui lui adressa la parole d'un ton quelque peu désagréable :

"~ S'cuse-moi... T'aurais pas quelque chose pour mon Étouraptor? Son aile est blessée, une plaie importante, et je dois l'emmener au centre, mais c'est à perpet' et elle est mon seul moyen de transport... Arcanin déteste qu'on l'utilise comme monture."

Rose hocha la tête et lâcha un "Oh !" lorsqu'elle aperçut la plaie du grand rapace. Désireuse d'aider l'Étouraptor, elle prit son portable et composa un numéro.

Bonsoir, James. Non ne t'inquiète pas, tout va bien. Seulement j'aurai besoin de Lilo pour un Pokémon grièvement blessé, peux-tu le faire venir devant la mer, à un kilomètre du Centre ? S'il travaille toujours en tout cas. Merci.

La dernière fois qu'elle avait passé la journée avec son père, ce dernier l'avait informée qu'il avait engagé du personnel pour elle. De nombreuses personnes qui logeaient dans des maisons à proximité de celle de Rose. Au début, elle n'avait pas été enchantée par cela mais elle devait reconnaître que cela pouvait être utile. Se tranquillisant, elle remarqua alors le regard que portait l'Arcanin du jeune homme sur Perla. Rose eut un grand sourire. Perla, gênée, faisait semblant de ne pas le voir. Ils étaient tellement mignons avec ce comportement... Finalement, la belle Absol se rapprocha de l'Arcanin en le regardant amicalement.

Soudain, un homme en blouse blanche accompagné de deux adolescents en blouse également, portant des mallettes, arrivèrent. Rose alla à leur rencontre et leur serra la main. L'Etouraptor allait être soignée !


Bonsoir Lilo ! Tu travailles jusqu'à une heure aussi tardive ? En tout cas, heureusement que tu es là. Une Étouraptor est blessée à l'aile droite...

Le dénommé Lilo sourit et accourut jusqu'à l'Étouraptor, saluant son dresseur de la tête. Il sortit son matériel, ses baies, ses instruments, ses médicaments. Et il s'attela à la tâche, désinfectant, bandage... Il termina en une demie-heure, ayant bandé l'aile du rapace. Se relevant, il passa la main sur son front et s'adressa au dresseur de l'Étouraptor :

Elle ne pourra pas voler avant une semaine. Pendant ce temps-là, évite également de la faire combattre ou de lui imposer d'importants efforts. En cas d'urgence, voilà mon numéro de téléphone.

Lilo prit le post-it et le stylo que l'un de ses assistants avait immédiatement sorti et griffonna un numéro. Il le tendit au jeune homme et après avoir salué Rose, s'envola avec son Rapasdepic. Rose se rassit sur le banc, caressant Perla, pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matt
~Just Smoke~
avatar

Féminin Messages : 292
Date d'inscription : 09/06/2012
Age : 20
Localisation : Page 49, paragraphe 3.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   Lun 9 Juil 2012 - 16:17

"Quelque chose", pour Matt, ne signifiait pas "soins intensifs"... Il avait observé les trois hommes s'occuper de Cora pendant une bonne demie-heure, se demandant s'il ne devait pas les arrêter. Il trouva même tout cela ridicule. L'oiseau s'en sortit avec un énorme bandage couvrant son aile, qu'elle observa d'abord avec stupéfaction, puis agacement.

A force de vivre avec Matt, le comportement de l'humain avait un peu déteint sur Cora. Elle attendit sagement que les trois hommes partent, laissant leur carte au jeune homme, et retira tout ça. Elle, ne pas combattre pendant une semaine? Elle faisait ce qu'elle voulait, personne d'autre que son dresseur ne pouvait lui faire de remarques.

Matt chiffona le post-it, et, au même titre que les bandages, le jeta dans une poubelle publique. C'est bon, Cora n'avait pas besoin de tout ça. Une plaie comme ça, ûne fois désinfectée, cicatrisait vite, et il était assez bien placé pour le savoir, en témoignait la cicatrice sur son torse.

L'oiseau et le dresseur se sentaient un peu humiliés, mais en firent abstraction, et remercièrent la jeune femme, sur un ton assez peu convaincant. Quelle fille bizarre... Il ne lui avait rien fait, rien dit qui aurait pu le rendre sympathique, c'était même plutôt le contraire.

Bah... Il devait y avoir des gens comme ça, qui aiment aider les autres. Il n'avait rien à lui offrir en retour. Alors il se contenta de lui serrer la main, et de la remercier de nouveau.


"-...Merci encore. Tu ne veux... Rien en retour?"
En même temps, demander quelque chose à queulqu'un dont on ne connaît pas le nom était assez impoli. Lui, ça ne le gênait pas, mais elle...
"-...Au fait, on m'apelle Matt. Ravi... De faire ta... Connaissance."

Il avait vraiment dû faire un effort pour rester poli, et éviter d'effrayer la jeune fille ou... Les chouettes qui semblaient être ses amies. Une fille aux chouettes. Original. Il y en avait même une qui semblait en colère contre le jeune homme. Il s'en fichait pas mal, les chouettes ne font pas la loi.

Il reporta son regard sur Gerald. Il avait toujours la tête posée aux pattes de l'Absol, avec un sourire béat. Lui ne tenait vraiment pas de son maître. Le jour où Matt devrait se conduire comme ça, c'est qu'il y aurait un GROS problème. Il poussa un peu l'Arcanin du pied, et ce dernier ne s'en rendit même pas compte. Matt soupira, laissant échapper un filet de fumée de sa bouche.

Cora commença à tourner autour des chouettes. Elle n'avait jamais vu d'oiseau aussi petit, et cela l'amusait beaucoup. Ils lui rappelaient elle-même quand elle était jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chouette, des humains !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chouette, des humains !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chouette, des humains !
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Petite Chouette
» Un chouette wagon scratchbuild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Yokuba :: La Ville Shi-
Sauter vers: