Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 17
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   Lun 3 Sep 2012 - 21:41

Isaya s'était terrée dans un buisson en tremblotant. Où était-elle ? La jeune Goupix s'était réveillée sur une plage, vidée de ses forces. Paniquée, elle s'était ruée vers la lisière de la forêt, voulant se rendre dans un environnement familier et plus couvert, où elle pourrait se cacher. La jolie petite renarde tentait de calmer les bonds désordonnés de son cœur, en vain. Où était-elle donc ? Elle se souvenait du bateau, du bateau où on l'avait emmenée... Et puis, la tempête. Elle était tombée à la mer, puis plus rien... Et elle s'était réveillée sur cette plage. La mer l'avait portée jusqu'à une île ? Isaya se roula en boule sous le choc. Elle haletait. La jeune Goupix tentait d'étouffer ses sanglots. Elle se sentait seule, terriblement seule... Elle se retrouvait sur une île inconnue, au beau milieu de l'océan ! Si seulement elle avait pu rester avec sa mère, dans la forêt de Vestigion... Isaya n'avait pas réussi à devenir meilleure. Sa mère s'était occupée d'elle... Isaya aurait du être à la hauteur. Mais elle était restée une moins que rien... Oui, elle était une moins que rien. Tout ça n'était que de sa faute. La jolie petite renarde se releva en tremblant, tentant de retenir ses larmes. Ses queues rouge vif fouettèrent les fourrés pour qu'elle puisse passer et son regard d'or liquide se fit très attentif. Elle avait faim et soif. Très soif... Ce n'était pas en restant cachée dans son buisson qu'elle avancerait. Il lui fallait trouver un point d'eau et des baies. En espérant qu'elle ne tombe pas sur des Pokémon belliqueux... Elle ne savait pas se battre. Et elle était trop faible. Isaya se mit en route avec craintes, mais une douleur lancinante la cloua immédiatement sur place. La jolie renarde leva ses pattes et constata avec horreur que ses coussinets étaient ensanglantés. Ses pattes avaient sûrement du se blesser sur des rochers pointus... Qu'allait-elle faire ? Cela lui faisait si mal... Isaya se reprit. Il fallait arriver à trouver un point d'eau et des baies. Et vite. Une fois près de l'eau, elle aviserait. La renarde reprit son chemin avec une lenteur incroyable, grimaçant à chaque pas. Elle souffrait. Au bout de cinq minutes, qui lui semblèrent durer une éternité, elle entendit enfin le bruit de l'eau, ce bruit si rassurant, si relaxant. Un sourire éclaira son visage tourmenté. Harassée, elle se traîna jusqu'à une clairière, près du lac qui s'y trouvait. Elle avait réussi... La jolie renarde tomba dans l'herbe. Exténuée, souffrante, elle tendit le cou pour pouvoir laper l'eau délicieusement fraîche. Une fois désaltérée, la jeune Goupix entra dans l'eau qui léchait ses pattes. Elle soupira de soulagement. Dans l'eau, ses pattes étaient beaucoup moins douloureuses. Le sang qui coulait de ses coussinets se diffusait dans le lac. Affamée, blessée et le moral six pieds sous terre, elle se retira du lac et s'effondra dans l'herbe. Non, il fallait se relever... Elle allait s'évanouir. Vite, trouver de la nourriture... La petite Goupix avait la tête qui tournait... Elle claudiqua douloureusement jusqu'à un buisson qui croulait sous les baies Pêcha. Isaya se jeta dessus, et les dévora toutes. Le ventre plein, désaltérée, mais blessée et le moral anéanti, elle s'allongea sur le ventre, dans l'herbe. Les bruissements de feuilles et de brindilles la rendait folle. Elle avait peur. Qu'allait-elle faire ? Dans la forêt de Vestigion, elle avait réussi à se débrouiller seule pendant les beaux jours. En hiver, elle serait morte sans cette humaine... Mais à présent, elle était complètement seule et ne connaissait rien des lieux. Peut-être était-elle déjà perdue au cœur de la forêt. La jolie renarde frissonna et retint les larmes qui menaçaient de couler. Allons. Se ressaisir, se relever. Étouffer ses pleurs, étouffer ses craintes. Elle allait y arriver, elle allait y arriver. En essayant de se convaincre, Isaya posa sa tête dans l'herbe, entre ses pattes. Elle ferma les yeux, épuisée, et finit par s'endormir...

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox
Sly Ninetales
Sly Ninetales
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 03/10/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   Mar 4 Sep 2012 - 18:03

Depuis combien de temps étais-je ici ? Je ne m’en souvenais même plus. En fait, je me rappelais à peine mon arrivée sur la plage de Seikan. Ce que je savais, c’était qu’une saison de pluie et une saison de neige étaient passées. Mais de là à savoir le temps passé, il y avait un pas. Je continuais ma vie, ma route. Sur cette île, ce n’était pas tellement différent de Volucité, la ville où je suis né. Là-bas, je volais aux humains. Ici, je vole aux autres Pokémon. Je continuais à faire ce que je savais faire le mieux : voler. C’était ma vocation depuis tout petit, et ça ne changerait probablement jamais.

Tout ça pour dire que j’avais élu domicile dans la forêt. Grâce aux arbres, j’avais de bonnes cachettes. Grâce aux buissons, j’avais des Baies. Et grâce aux ruisseaux, j’avais de l’eau fraiche. Sans compter que, supportant mal le soleil, j’étais plus à l’aise dans l’ombre permanente des feuillages. Ce jour-là, j’errais sans but, en pleine journée. D’ordinaire, je dormais le jour et vivais la nuit, mais pas cette fois. J’avais envie de bouger, de profiter de la luminosité.
Mais j’aurais dû m’en tenir à mes habitudes. Sans faire attention, je marchai sur quelques brindilles tout à côté d’un buisson. Ce geste eut pour effet de faire envoler une nuée de petits oiseaux, des Roucool de ce que je pus en voir, qui filèrent en poussant des cris comme si j’étais en train de les égorger. C’aurait pu en rester là si, endormis jusque là, trois Rhinocorne n’avaient pas été réveillés par ce vacarme. Les trois monstres se redressèrent, plein de rage, et fixèrent leurs petits yeux colériques sur moi. Ce n’était pas vraiment ma faute, mais je ne pourrais pas le leur faire comprendre vu la taille de leur cerveau.


« Salut ! Euh… Vous avez vu ces oiseaux, complètement fous, non ? »

Je ris doucement dans une manœuvre désespérée. Je savais que j’étais cuit, et j’en eus la confirmation lorsqu’ils grattèrent le sol de leur patte antérieure. Ils grognèrent de rage et se lancèrent à la charge. J’écarquillai les yeux et partit en courant. Non pas dans l’autre sens, mais dans leur direction. Je sautai gracieusement au-dessus d’eux, et atterris de l’autre côté. Puis je continuai à courir. Eux, désorientés par mon acte, mirent quelques secondes à se retourner pour se lancer à mes trousses. J’aurais un peu de temps pour essayer de les semer. Je fis de grandes foulées dignes du magnifique Feunard que j’étais toujours. Rapidement, je pris de la distance. Mais je les entendais toujours me courser, car ils faisaient trembler le sol tout autour d’eux. Réflex idiot, je continuai à courir tout droit.

Toujours en pleine course, je bondis par-dessus une petite chose rougeâtre sur le sol. Quelques mètres plus loin, je freinai des quatre pattes et me retournai. Avais-je bien vu ? Un petit Goupix inconscient au milieu de cette forêt ? Je regardai ensuite les arbres remuer plus loin. Mes ennemis arrivaient. Je posai à nouveau les yeux sur la boule de poils. Avais-je le temps d’aller la chercher ? Je réfléchis une seconde, puis je serrai les dents et je rebroussai chemin. Je n’avais pas beaucoup de temps. Je reniflai le Goupix, c’était une femelle, endormie probablement. Elle était sale et semblait épuisée. Pivotant des oreilles, j’entendis les Rhinocorne se rapprocher. Ni une ni deux, je saisis le petit Pokémon par la peau du cou, et je me remis à courir. À cet instant, les cornus débarquèrent et manquèrent de me rattraper. Je courus, plus vite que mes pattes me le permettaient, je manquai de tomber plusieurs fois, mais je ne desserrai pas les crocs.

Finalement, je ne les entendis plus. Peut-être avaient-ils renoncé, peut-être avaient-ils juste perdu ma trace. Je m’en fichais, j’étais sain et sauf. Je trouvai un coin tranquille aux abords d’une clairière, à l’abri des regards indiscrets, près d’un de ces fameux ruisseaux. Je déposai la Goupix, et je repris mon souffle. J’allai laper quelques gorgées d’eau avant de revenir près de la boule de fourrure. Je me couchai à ses côtés.


« Excuse-moi de t’avoir ballottée comme ça ! » dis-je, sans savoir si elle s’était réveillée ou non.

J’étais toujours en alerte, mes oreilles pivotant, ma truffe attentive à toutes les odeurs des alentours. En principe, ils ne m’avaient pas suivi, mais je préférais être prudent.


--------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 17
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   Sam 22 Sep 2012 - 7:18

Isaya se sentit alors soulevée puis ballotée dans les airs. Paniquée, elle retint un cri lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était prise par la peau du cou par un Feunard, et que trois Rhinocorne les poursuivaient. Non, elle ne rêvait pas. La petite Goupix ne se débattit pas, consciente que cela ne ferait qu'entraîner sa perte et peut-être celle de ce Feunard. Ils arrivèrent alors dans une clairière discrète, où coulait un ruisseau. Le Feunard déposa Isaya dans l'herbe, qui gémit de douleur en se stabilisant avec ses pattes ensanglantées. Elle fut obligée de se coucher dans l'herbe, sur le ventre, tête dressée. Ce Feunard l'avait sauvée ? Sans lui, elle serait morte écrasée. Isaya porta timidement son regard sur le Feunard. Il avait des cicatrices sur le museau mais paraissait sympathique. Malgré la peur qui lui serrait le ventre, la petite Goupix prit la parole :

M... Merci de m'avoir sauvée.

Fit-elle d'une toute petite voix. Isaya était d'une timidité maladive, et surtout, se croyait inférieure à tout le monde. Se sentait inférieure. Elle s'empêchait de bien regarder le Feunard, mais elle ressentait beaucoup d'admiration pour son évolution. Isaya s'imaginait mal dans un corps aussi magnifique. Elle, un Feunard ? C'était inimaginable. Dans sa tête, elle resterait Isaya, la petite Goupix décevante et bonne à rien. Elle ne serait jamais forte, elle était toute faible, incapable de se débrouiller seule... Sa mère s'était occupée d'elle durant sa petite enfance. Mais Isaya ne s'était pas montrée digne de son affection. Ah, combien de reproches terribles la petite Goupix avait-elle à s'adresser... La renarde eut alors une grimace. Ses pattes lui faisaient affreusement mal. Heureusement, le sang avait cessé de couler. Mais il lui serait très difficile de marcher... Isaya se sentit découragée. Elle n'allait pas s'en sortir, ainsi... Elle qui ne pouvait compter que sur elle-même, comment se débrouillerait-elle ? Peut-être qu'elle pourrait agir, essayer de guérir ses blessures. Mais comment ... ? Avec quelles baies ? Hm, des baies Sitrus probablement. Mais il ne semblait ne pas en avoir ici. Et elle était si fatiguée... Isaya commençait à dodeliner de la tête, glissant doucement dans le sommeil pour la seconde fois. Il y avait bien le Feunard devant elle, mais sa tête tournait tellement... Elle n'en pouvait plus... Raaah, il fallait se reprendre ! Elle s'était connue plus résistante que cela, que diable ! Isaya observa les alentours, tendit l'oreille. La petite Goupix s'imprégnait du lieu, ce lieu nouveau où elle allait sûrement passer beaucoup de temps... Elle était sur une île, et personne ne se souciait d'elle, personne ne viendrait la chercher. Pourquoi se donner de la peine pour une personne aussi misérable qu'elle ? Il valait mieux qu'elle reste ici, en survivant par les moyens possibles, sans déranger personne. C'était sûrement mieux ainsi... La petite Goupix eut un soupir. L'image de sa mère revint dans son esprit et Isaya sursauta de douleur. Sa maman... Elle lui manquait. Elle aurait bien voulu rester avec sa maman. Mais elle n'était pas assez bien pour elle... Isaya sentit les larmes habituelles embuer ses yeux. Elle les refoula du mieux qu'elle le put, comme elle savait si bien le faire. Elle n'avait pas le droit de pleurer... Elle n'avait que ce qu'elle méritait.

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox
Sly Ninetales
Sly Ninetales
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 03/10/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   Lun 24 Sep 2012 - 17:49

J’inspectais toujours l’air qui nous entourait lorsque j’entendis une petite voix fluette, à peine audible. C’était le petite Goupix, qui était effectivement réveillée, qui me remercia de l’avoir… sauvée ? Il ne valait peut-être mieux pas que je lui explique que la raison de cette attaque était moi. J’étais à la fois soulagé qu’elle ait émergé, et orgueilleux de l’avoir ainsi « sauvée ». Je la regardai en souriant, mais elle ne me renvoya pas cette attention. Elle resta la tête basse, le regard fuyant, voire même les yeux fermés ensuite. Mille questions m’envahirent alors. Qu’avait-elle ? Pourquoi une si petite renarde était ici, toute seule ? C’était bien étonnant. Je la regardai alors plus attentivement, et je sentis en elle une profonde tristesse, un mal être irradiant. Ses pattes frissonnèrent, comme si elles étaient prises de légers spasmes douloureux. J’essayai de regarder plus attentivement, mais je pus à peine apercevoir des égratignures.

    « Tu as mal ? »

Fis-je, déjà convaincu de la réponse. Je n’attendis pas cette dernière et me levai d’un bond. Je savais quoi faire. Cette forêt regorgeait de Baies, et je les connaissais très bien. Je pouvais expliquer l’effet de chacune, même les plus rares. C’était, pour ainsi dire, ma passion. Et vu l’intérêt que j’avais pour elles, je savais également où en trouver. J’avais eu largement le temps d’explorer cette forêt, et d’en découvrir chaque recoin. Ainsi, il lui fallait de quoi se soigner, et je pouvais l’aider. Je lui souris, cherchant son regard sans espoir de le trouver, et prit un ton assuré :

    « Ne bouge pas ! Je reviens ! »

Je disparus ainsi de sa vue et allai me fourrer dans les buissons. C’était un truc que j’avais découvert, l’effet des Baies Fraive. Elles devaient normalement simplement soigner la brûlure, mais sur un Pokémon Feu, cela avait un effet tout autre, surtout une fois réchauffées elles-mêmes. Leurs effets pouvaient se décupler, et guérir bien d’autres maux. Je rampai parmi les épineux buissons jusqu’à tomber sur une autre petite clairière, très sombre, où je trouvai les arbustes convoités. Je saisis une large branche remplie de ces petits fruits magiques, et je revins tant bien que mal vers la petite Goupix. J’espérai qu’elle ne s’était pas enfuie avant que je ne revienne. Je n’avais pas un physique très rassurant, entre mes cicatrices et mes anneaux, alors je comprenais la première réaction des gens.
Mais non, lorsque je revins enfin, elle était toujours là. J’approchai, déposai la branche, et arrachai plusieurs Baies.


    « Tu vas voir, ça va aller mieux. »

Je rassemblai les Baies Fraive en petit tas, auquel je lançai une très légère attaque Feu Follet. La bonne humeur que en surgit m’allécha les babines, mais je n’étais pas là pour ça. J’écrasai doucement de la patte pour réduire le tout en pâte. La pommade était bientôt prête. Je laissai chauffer encore un peu en renvoyant une attaque Feu Follet, puis je tournai la tête vers la petite Goupix. Je pris une partie de ma préparation sur la patte avant, et j’allai la glisser contre la patte de la renarde. Elle frémit, peut-être de douleur, peut-être de surprise. Toujours était-il que je vis l’état de ses coussinets, et que je compris alors sa peine. J’en fis de même avec l’autre patte antérieure.

    « Tu peux en manger aussi, ça te fera du bien. Ce sont des Baies Fraive, elles soignent la brûlure, alors une fois brûlées, elles ont un fort pouvoir de guérison pour n’importe quoi, surtout pour un Pokémon Feu. »

Je me couchai à ses côtés, à nouveau. J’étais serein quant à sa guérison, ça prendrait peut-être un peu temps, mais elle irait mieux. Eh puis, il restait encore des Baies, si elle le voulait.
Je brûlais d’envie de lui demander ce qu’elle faisait là, mais je ne voulais pas la brusquer. Je me contentai de lui sourire.


    « Au fait, je m’appelle Fox. »

Dis-je pour essayer de la mettre en confiance.

--------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 17
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   Mar 30 Oct 2012 - 22:31

Isaya observa le Feunard s'éloigner. Il bondissait, se pressait pour trouver la solution à ses blessures... Il se souciait d'elle ? D'elle, la petite Cali miséreuse ? C'était bien la première fois que l'on se souciait d'elle... La petite Goupix se sentit très émue, ébranlée jusqu'au plus profond de son âme. On se souciait d'elle. On voulait la soigner.

Le Feunard revint, et Isaya sursauta, surprise. Par pur réflexe, elle baissa la tête et son regard se riva sur la pommade que préparait le renard de feu. Il se donnait tout ce mal pour... Elle ? Cali s'en sentit presque mal à l'aise. Elle ne valait pas la peine qu'on se soucie d'elle, qu'on se donne du mal pour elle... Malgré tout, elle ne protesta pas. Elle était bien trop timide pour protester.

Le renard de feu enduisit les pattes d'Isaya de cette pommade. La petite Goupix frémit, autant de souffrance que de surprise. Elle n'était pas habituée aux contacts, elle les fuyait même. Mais elle devait avouer que cette pommade apaisait déjà ses douleurs. Elle osa lever la tête vers le Feunard, timidement. Il était gentil... Il était gentil avec elle. Il la soignait.

Merci, merci beaucoup.. C'est... C'est gentil.

Le remercia la Goupix. Dans sa vie, seul le vieux Boskara de Vestigion avait été gentil avec elle. Il était resté un souvenir très fort, très émouvant... Et maintenant, ce Feunard. Il ne la connaissait pas, pourtant, il l'avait soignée. Sa maman ne la soignait jamais... Isaya secoua la tête. Sa maman n'était absolument pas à blâmer. C'était Isaya, la fautive. Elle était indigne de sa mère. Et elle le savait.

La jeune Goupix observa du coin de l'œil le Feunard se coucher à côté d'elle. Il lui adressa un sourire. Isaya sentit son cœur se réchauffer. C'était beau, un sourire. C'était un beau cadeau. On avait rarement souri à Isaya durant sa vie, mais lorsque cela arrivait, la petite Goupix appréciait beaucoup ce moment... C'était si beau un sourire.

Le renard de feu se présenta. Il s'appelait Fox. Isaya l'envia. Lui pouvait dire son prénom avec tant de certitude... Pas Isaya. Qui était-elle ? Cali ou Isaya ? Ou peut-être n'était-elle pas digne d'avoir un prénom... La petite Goupix aurait aimé que ce soit sa maman qui lui donne un prénom. Malheureusement, cela ne s'était pas passé comme ça. Et Isaya n'avait pas à se plaindre. La jeune Goupix répondit au renard de feu d'une petite voix, assez faible :

Appelle moi Cali.

Eh oui, elle resterait Cali, petite Goupix s'étant nommée toute seule, du prénom de sa chère maman. Elle l'aimait sa maman. Beaucoup. Et parfois, elle se surprenait à penser à ce que serait la vie si elle avait été digne de sa maman... Une vie heureuse, aux côtés de sa maman joyeuse et affectueuse. Oh, quelle vision parfaite... Isaya en eut presque les larmes aux yeux. Allez, il ne fallait pas y penser ! Il ne fallait pas penser aux choses qui n'arriveraient jamais. Cela ne lui ferait que du mal, elle le savait. Et pourtant... Elle ne pouvait s'empêcher de rêver, de fuir la trop dure réalité... Oh. Est-ce qu'elle arriverait à se débrouiller, toute seule, sur un territoire totalement inconnu ? Si fragile qu'elle était... La petite Goupix se sentait très anxieuse. Elle avait peur de l'inconnu. Qu'est-ce la vie lui réservait, encore ?

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fox
Sly Ninetales
Sly Ninetales
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 03/10/2011

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   Lun 5 Nov 2012 - 21:43

Je restai couché à ses côtés, assez près pour que la chaleur de ma fourrure l’apaise, mais pas trop pour ne pas la mettre mal à l’aise. Je ne voulais pas la brusquer, je ne lui voulais aucun mal. Malgré moi, une certaine affection était née pour elle. J’avais envie de la protéger, de la rendre heureuse. Je ne me reconnus pas vraiment, dans l’instant. Certes, j’étais d’un naturel serviable avec les filles, mais quand même, pas au moins de m’attacher réellement. Mais cette fois, c’était le cas. Je secouai légèrement la tête en souriant. Elle m’annonça son nom. « Cali », c’était mignon, c’était doux comme nom. Ça lui allait assez bien, même si je sentis une pointe d’amertume dans sa phrase. Elle ne l’aimait peut-être pas. Ah, je ne pouvais pas me vanter d’avoir un prénom fabuleux, je l’avais décidé moi-même avec le peu d’imagination dont je disposais à l’époque. Je cherchai son regard tout en lui parlant.

« Tu as un joli nom. »

Je me souvins alors ce qu’il me rappelait. La fameuse Persian, celle que j’ai aimé comme un fou à une époque, enfin, ce que je pensais être de l’amour. Celle que j’ai séduite et qui m’a séduit en retour, et dont le papa, plutôt proche de sa petite fille, n’a pas hésité à me montrer toute sa possessivité par de belles balafres sur la truffe. Je souris, ah, je m’en souviendrais longtemps de celle-ci. Je l’adorais cette Persian, même si elle ne m’adressa plus la parole après ça, « pour me protéger », qu’elle disait.

« J’ai connu une Persian qui s’appelait Cali. C’est un prénom qui va très bien aux jolies filles. »

Cette phrase m’avait échappé. Je ne voulais pas la draguer, loin de moi cette idée, surtout en cet instant, même si je ne doutais pas du fait qu’elle était belle et qu’elle deviendrait une magnifique Feunard. Je souris, secouant légèrement la tête, j’étais un peu gêné. Je laissai échapper un petit rire. Après tout, il n’y avait rien de mal à lui dire qu’elle était jolie. Je la regardai, avec un sourire plus sérieux.

« Il te va bien, du coup. »

J’inspirai profondément. Je voulais qu’elle me parle, qu’elle sorte un peu tout ce qui la rongeait. Je voyais bien que sa vie n’avait pas été facile, et qu’elle avait dévoré cette pauvre Goupix. Je me demandai d’un coup si elle était à Seikan ou si, comme moi, elle venait d’ailleurs.

« Alors, tu nous viens d’où comme ça ? »

J’espérai ne pas la gêner en lui posant cette question. Mais après tout, si elle ne voulait pas répondre, elle n’en n’avait pas l’obligation. Je restai là à la regarder, en essayant de l’apaiser par un regard et un sourire doux.

--------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprend moi à sourire [PV Fox, Soutenu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soeur Sourire
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar
» Un sourire malicieux éclairant un visage ridé
» [ Soutenu ] La course folle. [ 3 Personnes max ]
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Forêt Mori-
Sauter vers: