Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wolf of Music

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ourka
Admin
Little Madness ~
avatar

Féminin Messages : 1727
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 17
Localisation : Dans la faille de l'invocateur

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Wolf of Music   Mer 10 Oct 2012 - 13:43

Race :
Wilk Muzyka - Loup de la Musique
Type(s) :
Spectre - Normal
Puissance :
Moyenne
Attaques :
- Ball'Ombre
- Berceuse
- Chant Antique
- Chant Canon
- Châtiment
- Cauchemar
- Combo Griffe
- Griffe
- Grimace
- Hurlement
- Intimidation
- Morsure
- Ombre Portée
- Punition
- Regard Noir
- Rugissement
- Ténèbre
- Tranche Nuit
- Ultralaser
- Vengeance
- Vent Mauvais
- Vive Attaque
- Vit.Extrême
Description physique :
Muzyk à un pelage bicolore, celui-ci est noir et blanc. Ses pattes, son ventre, sa poitrine, le dessus de sa queue, ses oreilles et sa gueule. Sur sa patte avant droite, il y a un tatouage, il représente une Partition de musiques, sous celle-ci, ses coussinets sont blancs, les trois autres pattes ont les coussinets noirs - gris. La pupille de ses yeux sont d'un noir profond, comme le charbon, sous un reflet de lumière ses yeux peuvent paraître Bleus ou Rouges sa dépend.

Muzyk possède un pelage plutôt long vers son cou, ses pattes et le dessus de sa tête, le reste de son pelage est plutôt court et aussi doux. Muzyk est un loup plutôt grand, certains loups sont beaucoups plus petits que lui, son ouïe est plutôt développer et il possède une grande endurance. Il porte une cravatte noir légèrement rayer avec des trais fins, noirs plus clairs.
Évolution(s) : -
Autres informations : Dans une légende Antique, les Loups de la Musique sont les premiers à avoir découvert la musique et le chant. Ses loups là, sont Bilingue, ils savent le Français, mais aussi le Polonais. Chaque Wilk Muzika a son propre pelage, couleurs d'yeux etc. Ils n'ont pas tous le type Spectre et Normal.
Image de la race :
Comme les chats, chacun à son pelage, son carathère, etc. Mais se sont tous des loups, ayant comme "spécialitée" la musique.

Prénom :
Mickael
Surnom :
Muzyk' ou Mick'
Sexe :
Mâle
Âge approximatif :
Jeune Adulte
Caractère :
Muzyk' est un grand dragueur, il aime charmer les gens. Ce jeune loup est aussi un peu timide des fois, mais il est très sympathique. Il a beaucoup de force, ce qui fait un peu sa fiertée. Sa voix est plutôt grave, mais pas trop, quand il parle, il a l'air toujours sûr de lui. Il adore la musique, il aime beaucoup les groupes ; Paramore, Thirty seconde to Mars, Hinder, Lindsey et pleins d'autres, il joue souvent avec sa Clarinette des petites mélodies.

D'un autre côté, Muzyk peut être froid, renfermer sur lui même, il est aussi un peu agréssif, il ne le fait pas exprès, c'est sa nature. Muzyk est plutôt solitaire, il a apprit rapidement comment survivre quand on est seul. Son passé l'a rendu plus calme, solitaire, froid, dur et agréssif. Ce qu'il regrête maintenant. La musique l'aide à le détendre, c'est la seule chose qu'il aime par dessus tous... Enfin il aimait énormmement une amie, qu'il a perdu.
Lieu de naissance : En Polska, - En Pologne -, Dans les rues de Warsam - Varsovie et c'est aussi la Capitale de la Pologne -.
Histoire :
Je m'écroulai sur le sol dur du trottoir à Varsovie, l'eau de la pluie coula sur mon pelage noir et blanc, je n'ai jamais fait coulé du sang sur mes pattes, sauf quand j'ai défié Mytzu, le leader de la tribu. Pourtant on m'accuse de meurtre, Mytzu a tué Skyllis, la mère de Monika, ma meilleure amie, et a dit que c'est moi qui a tué Skyllis, tout le monde l'avait cru. Même Monika qui disait que je ne serais jamais capable de tuer un autre Loup de la Musique. Monika doit m'avoir oublier, ou elle me hait trop pour m'oublier. Cela fait un an, un an que je suis parti, ou plutôt qu'on m'a banni, qui se rappelle de moi ? Mytzu ? Monika ? Mon père ? C'est tout ? Je pense bien, ma mère étant morte à ma naissance par ma faute, je ne l'ai jamais connu et elle ne m'a aussi jamais connu, ou me regarde-t-elle depuis la Toison d'Argent ? Depuis ce ciel si noir comme mon pelage...

La celle chose qui me fait oublier et qui me rappelle en même temps mon passé... c'est la musique, je ne peux vivre sans, mais elle me fait du mal. Quand est-ce que je pourrai oublier les Wilk's Muzyka ? Jamais, j'en suis un, je ne peux rien y faire, je n'aurais jamais voulu existé si j'aurais su que la vie faisait si mal, mal au point de presque se suicider.

Je m'assis et levai ma patte droite, celle avec le tatouage, je la posai sur ma poitrine, je pouvais sentir mon coeur, la source qui me fait vivre, je passe ma patte en y mettant bien les griffes. Quelques goûtes de sang tombèrent, la douleur n'était pas si horrible. Je reposai ma patte blanche, baissant la tête pour regarde le sang, ce sang maudit qui coule en moi. J'ai tué ma mère à ma naissance, c'est ma faute, pourquoi j'existe ? Je n'irais jamais au point de ce suicider, ou peut-être, mais ce jour n'est pas aujourd'hui. Je pris ma valise, je vais partir de Varsovie, je passerai les frontières, J'irais dans un pays, dans une ville, sur une île. Partout ou je sais que je pourrais y vivre sans jamais voir les Wilk's Muzyka.

Cela fait deux heure, deux heure que je cours sans m'arrêter. Mon Endurance est utile, mais elle n'est pas sans limite, je le sais bien, bientôt, je m'arrêterai pour me reposer, mais pas tant que je suis pas à la frontière de la Pologne. Je veux à tout prix passer à l'arrêt au port avant le lever du Soleil, je dois me dépêcher, je veux partir, et pour ça je dois prendre l'avion, j'espère seulement qu'on ne me verra pas dans l'endroit où on met les valises, les animaux et d'autres.

J'ai réussi à aller dans un avion, je ne sais pas où il va partir, mais je ne serais plus là-bas, en Pologne, j'ai peur de me faire tuer par les autres. J'entends les miaulements des autres animaux, ça me fait mal à mes oreilles, mon ouïe est fine, trop fine mais elle peut être utile... dés fois. Je me mets à grogner j'en ai marre d'entendre tout ce bruit, les autres bêtes se taisent, j'entends des bruits de pas, je me dis que j'aurais pas du faire ça. Je me cache derrière une caisse, l'humain s'approche, je stresse, je sais qu'on voit ma fourrure dépasser de ma cachette, j'essaye de me coucher d'avantage, ma patte glisse sur quelques choses, entraînant un bruit, l'humain se retourna et m'aperçus, je me mis à grogner en espérant le faire partir, mais, il appela ses collègues, dont un qui tenait un fusil, un fusil avec des flèches pour m'endormir. Il tira, me touchant sur l'épaule, m'écroulant, je m'endormis.

A mon réveille, je n'étais plus dans l'avion, c'était dans une cage, une cage en acier, j'étais trop grand pour passer à travers les barreaux, je lança un petit Ultralaser pour scier ceux-ci en essayant de ne pas faire trop de dégats à côté. Je sortis de la cage et vit un petit Leinae au pelage blanc, rouge et noir, une sorte de félin, je connais leur légende, disant que les Leinea aiment la Magie, mais il existe d'autres Leinea, ceci aiment la Technologie, je regarda la petite féline allonger, endormi, elle aussi c'était fait attraper par des humains, puis, je regarda dans ma cage et soupira de soulagement, ma valise était aussi là. Je recula dans ma cage et, je fixa la petite Leinea endormi. Au bout de quelques minutes, elle se réveilla. Ses yeux étaient... Rouges, elle est donc une Leinea de la Technologie. Je m'approcha et elle se mit à grogner ;

« Ne me fais pas un regard pareil, je suis un Wilk Muzyka, mon prénom est Micheal mais on me surnomme Muzyk' et toi tu es bien une Leinea si je me trompe pas. »

Elle fit "Oui" de la tête, je regarda autour de nous, on était dans un camion qui roulait plutôt vite, si je faisais un trou maintenant cela pourrait nous être fatal. Le camion n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter. Après huit heure de route, le camion s'arrêta, je sentis un humain s'approcher du camion, impossible de sortir sans nous voir. Un humain ouvrit la porte arrière du camion, "le coffre", tenant aussi un fusil pour nous rendormir. Je grogna le plus fort possible espérant qu'il s'enfuirait, mais non, il resta planter devant nous, commençant doucement à nous viser, il tira sur moi en premier et puis après sur la Leinea. Je m'endormis avec elle, je sentais sa peur venir à mon museau, j'avais aussi peur qu'elle...

Enfin réveiller, j'étais allongé sur une table d'opération. J'essayai de bouger mon coup, mais quelque chose le tenait, pareil pour mes pattes, je ne pouvais pas m'enfuir j'étais pris au piège. J'essayai de voir la Leinea, j'espérais qu'elle s'était enfuit, mais elle était aussi là, derrière une vitre, elle avait une sorte de "Laisse" mais, avec un collier bizarre, on dirait que c'était éléctrique. Je comprends maintenant pourquoi elle est encore là, sans bouger, elle veut pas mourir. Je gonfla mes muscles espérant que les choses qui me tenant se brisent. J'utilisai Morsure, j'arrivais encore à bouger ma tête, j'atteignis la chose qui était en cuir, je me libéra lançant Berceuse sur les humains, je défonça la porte pour sortir la Leinea de là, lançant encore Berceuse sur l'humain qui la tenait.

« Merci. »

Me dit-elle, je lui souris. Je me mis à courir jusqu'à la prochaine porte, celle de la sortie, je poussa la porte avec mon épaule. Je me mis fit un Hurlement quand je sorti de cet enfer, je suis content d'avoir sauver cette petite, mais... Je ne connais toujours pas son prénom.

« Mhhhh, dis-moi, c'est quoi ton prénom ? »

Elle me répondit simplement par ;

« Prime. »

Cette Leinea était très mystérieuse et troublante, son pelage et ses yeux venaient de l'amour pour la Technologie, c'est plutôt rare. Mais elle est plutôt sympa, mais très renfermée. Je ne sais pas où je suis, je me mis en tête de trouver un panneau d'indication. Je cligna des yeux une secondes et Prime, la Leinea Rouge, avait disparu. Je regarda autour de moi, elle avait disparu, je ne cherchais pas à avoir une explication, elle doit suivre son destin, c'est tout, j'allai vers le camion pour chercher ma valise, en espérant quelle y est toujours, d'après ce que je vois, elle est encore là, je la pris et je sortis du camion.

Je suivi la route, espérant que je trouve quelque chose. J'avançais d'un pas lent, puis je me mis à courir. Cette sensation, celle de sentir le vent dans la fourrure, m'avait manqué, je lâcha un petit rire tout en continuant de courir. Devant le panneau d'indication, je vis écrit en grand « Unys ». J'étais donc à Unys, là où on trouve des Pokémons. Il me semble qu'il y a un arrêt au port là-bas... Je courra au plus vite, c'était bientôt l'heure où les avions - Généralement – partaient. En chemain, je me demandait si ce serait pas mieux en bâteau, mais je ne pourrais pas me cacher... Bref, je suis maintenant devant l'arrêt au port, cherche plus qu'à trouver un avion. Je vis un des avions ayant la destination « Yokuba ». J'avais déjà entendu parler de cette ville, les humains y habitent, quelques Pokémons aussi. Apparemment il y a une île pas loin du nom de Seikan, une île paisible. C'est l'endroit idéal. Je rentrai dans l'avion aussi discrètement possible. Je vais enfin pouvoir me reposer. C'est dommage j'aurais bien voulu revoir Prime, mais seul l'avenir fera qu'on se revoit.

L'avion s'était posé, je suis enfin à Yokuba, je sorti de l'avion, les humains étaient étonnés de me voir, en même temps, je peux comprendre, mais un problème me tracasse ; je ne sais pas comment aller à Seikan, j'espère rencontrer quelqu'un qui le sait. J'entendis un bruit de métal, je me retournai et vit un oiseau devant mes pattes, il ressemblait bien à un Artikodin, mais il était trop petit, et en plus, il était une sorte de robot. Je lui demandai ;

« Sais-tu comment aller à Seikan ? »

L'oiseau semblait étonner, on dirait qu'il a jamais entendu quelqu'un lui demander ça. Il me répondit ;

« C'est rare qu'un Pokémon sauvage ne soit jamais aller à Seikan, Bref. Il y a un tunnel reliant Seikan à Yokuba, mais tu ne dois jamais le dire à un Bipède, ses choses à deux pattes, des humains ! »

Je fis signe que je ne le dirais jamais à un humain. Au moins, je sais comment y aller, mais je compte bien rester un peu ici à Yokuba. Je me mis à siffler une petite mélodie, celle de Radioactive de Imagine Dragons. A présent, je suis chez moi, à Yokuba. Loin de tout Wilk Muzyka, bien que mon ancienne vie me manquera, je ne les oublierais jamais...
Particularité(s) :
Muzyk' possède une valise qu'il transporte partout.
Image :
Spoiler:
 

[Pré-validé par Wolf Print]

--------------------------------------------



Tobimaru's Theme | Orka's Theme

~ Invité, je t’entends toujours dire que tu veux mettre fin à ta vie. ~

~ Le temps des sourires ~
Spoiler:
 


Dernière édition par Rêve du Passé le Dim 9 Déc 2012 - 7:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orka09.deviantart.com
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 17
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Wolf of Music   Mer 10 Oct 2012 - 13:55

Validé.

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wolf of Music
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Music Mania V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Général :: Inscription :: Fiches Validées-
Sauter vers: