Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 S'établir en pleine forêt. [Prologue - One Shot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arun
Pitit(e) nouveau(elle)
avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2013

MessageSujet: S'établir en pleine forêt. [Prologue - One Shot]   Mer 17 Avr 2013 - 0:26

« - Nom d'Arceus, mais quel sale temps ! » - ronchonna Arun.

Le Latios était dans une situation très peu banale, tout simplement paumé en plein milieu de l'océan. C'était la toute première fois que ça lui arrivait, à lui, un explorateur dans l'âme. Il avait l'habitude de dessiner des cartes de lui-même sur son fidèle carnet qui le suivait partout depuis des lustres. Il lui servait à recenser toutes ses découvertes, et autant dire qu'à l'heure actuelle, il ne restait que peu de pages encore vierges. En tout cas, éloigné de toute terre, il lui était impossible de se repérer. Il faut croire qu'il n'était pas si bon géographe que cela, malgré la précision remarquable de certains de ses plans.
Accablé par la pluie, Arun finit par lâcher un soupir vide d'émotion avant de partir dans une direction plus qu'hasardeuse, protégeant son précieux carnet tant bien que mal afin qu'il prenne le moins possible l'eau. Ce fut après plus d'un quart d'heure que le Latios aperçut un bout de terre. Examiné en peu de temps, il fut aussitôt qualifié d'inconnu par le pokémon Eon, qui ne savait vraiment, mais vraiment pas où il avait bien pu s'être fourré cette fois-ci. En face de lui, une plage qui serait sûrement très jolie à voir par beau temps. Juste derrière s'étendaient une plaine verdoyante ainsi qu'une vaste forêt. C'est dans ce dernier lieu qu'Arun pensait avoir le plus de chance de se trouver un abri. Après tout, le plus gênant, c'était bien toute cette flotte ! Il faisait assez chaud, mais quoi d'étonnant pour une journée d'été. Ainsi il se plongea sous les arbres de la forêt inconnue ...
Bien que la pluie n'était plus au rendez-vous sous cet épais feuillage, l'humidité se faisait néanmoins ressentir, et pas qu'un peu. Il ne fallut que peu de temps au Latios avant de se mettre au travail. Dans un élan de créativité, il s'était dit qu'il pouvait se construire un petit abri sympa où se poser quelques temps. Ainsi fut bâti le premier abri d'Arun, aussi modeste fut-il. Une vulgaire cabane qui lui servirait de refuge pour quelques petits jours.

« - Hum, nouveau ici hein ? »


Aussitôt entendues, le Latios se tourna en direction du pokémon qui venait de prononcer ces paroles. Un petit être vert et jaune aux fières allures, comme reptilien. Cet espèce de pokémon, Arun avait eu la chance de la connaître. Après son passage à Unys, il avait pu retenir que la race du pokémon qui se tenait allongé sur la branche d'un arbre proche de son abri était Vipélierre. Ce pokémon semblait observer Arun depuis un certain temps pour le penser nouveau, bien que ce ne soit que pure vérité.

« - Ouais. A qui ai-je l'honneur ?
- Saïko. Si t'as b'soin d'aide demande.
- Oooookay. »

Qui pouvait bien être ce personnage si amical ? Ne le connaissant pas vraiment, Arun ne lui demanda rien pour le moment. Le Latios fit plusieurs allers retours afin de ramener de quoi 'meubler' son cabanon. La plupart des éléments en bois ramenés furent ensuite façonnés par les pouvoirs psychiques que pokémon Eon. Corbeille de fruits et baies, planches, bien des choses y passèrent. Seule une souche resta tel quel, servant de petite table. En regardant la cabane dans l'ensemble, elle rappela au Latios les maisons humaines qu'il avait connu à Cimetronelle, un ville de Hoenn qu'il affectionnait particulièrement. Au fur et à mesure que le temps passait, Arun remarqua que le Vipélierre, Saïko, était toujours là à observer le moindre de ses faits et gestes. Ca en devenait presque stressant. Alors il se décida à lui poser des questions:

« - Dis, où je suis tombé ?
- Tu es ?
- C'est Arun, désolé.
- Enchanté Arun. Tu es dans la Forêt Mori ! Mystérieuse, immense, elle recouvre une grande partie de Seïkan. On dit qu'elle abrite des lieux assez improbables, mais le seul que je connais et qui est probablement le plus intéressant, ce sont les Ruines Mystiques d'Anémos. Elles ne sont pas très loin d'ici d'ailleurs ... »

Des ruines ? Mystiques ? Il n'en fallait pas plus pour attirer l'attention du Latios. Saïko eut bien vite remarqué que ses propos intéressaient Arun. Alors il s'incrusta dans la cabane du pokémon Eon comme si ne rien n'était et poursuivit ses explications après s'être assis sur un tas de feuilles, précédemment ramené par Arun.

« - J'ai souvent eu l'occasion de les visiter, mais à chaque fois, l'atmosphère m'y parut différente. Comme si, à chacun de mes passages là-bas, quelque chose avait changé. On raconte beaucoup de choses sur ces ruines, comme quoi elles recèleraient un trésor, mais que de nombreux dangers les composent. Rien n'a encore été vraiment affirmé.
- C'est intéressant ...
- N'est-ce pas ? J'aimerais bien percer leurs mystères, mais bon, plein d'autres pokémon ont déjà fait des recherches, souvent vaines. C'est peu probable que mon projet aboutisse, en fait ...
- Dis pas ça, tu m'emmèneras là-bas et on pourra chercher ensemble !
- ...
- Quelque chose ne va pas ?
- Si, si. Merci de ton soutien, ça me touche. »

Ainsi, la journée se termina sur un long échange d'infos sur les Ruines Mystiques d'Anémos. C'est assez contradictoire, mais il y a à la fois tant et si peu à dire de ce lieu si mystérieux ! Cette nuit, on pouvait voir Arun couché sur le tas de feuille, avec Saïko contre lui. Comme deux compères qui se connaissaient depuis longtemps. C'était là le début d'une grande et longue amitié: un lien solide s'était déjà tissé entre les deux pokémon en moins d'une journée. C'était pour le moins impressionnant.

Le lendemain: l'objectif 'Créons une vraie cabane !' était posé. Ce jour là serait consacré à l'amélioration de la cabane simplette construite la veille. Aidé par Saïko, le travail se faisait deux fois plus vite, et sans accroc, ce fut une bonne chose. Et bonne nouvelle: elle fut vraiment finie avant le début de la soirée ! Quelle chance ! Désormais, ça n'était plus ce petit cabanon où on n'avait pas de place du tout. Maintenant se dressait une assez grande bâtisse en bois à la cime d'un des plus hauts arbres de la forêt. Plutôt agréable à vivre: une grande paillasse de feuille s'étendait dans un coin de l'unique grande pièce de la cabane, tandis que de l'autre on trouvait une table humaine en apparence mais belle et bien créée par les deux amis, avec dessus un grand bol d'eau et la corbeille de fruits. Le soucis de la place était complètement résolu ! Durant cette deuxième soirée, ce fut à Arun de déballer son savoir, faisant découvrir les régions qu'il avait parcourues au Vipélierre attentif. Saïko feuilletait avec attention le carnet du Latios pendant que celui-ci expliquait ce qu'il y avait noté. Le Vipélierre s'endormit les étoiles dans les yeux, et de même pour Arun, ravi d'avoir pu partager ses connaissances.

A l'aube du jour suivant, Saïko dut s'absenter. Ayant décidé de vivre avec Arun, il avait choisi de partir prévenir sa famille. Il en aura pour deux jours. Pendant ce temps, Arun doit se devra se débrouiller seul, sans les indications importantes du Vipélierre. Difficile ? Nous verrons ça ...

~ Fin du prologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
S'établir en pleine forêt. [Prologue - One Shot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Épilogue du Prologue [One-Shot]
» Libre => un chaton en pleine forêt
» Une recontre inattendue en pleine forêt-Pv Keziah
» Surprise en pleine forêt (Pv Konan)
» Un soir de pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Forêt Mori-
Sauter vers: