Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un p'tit canadien, pour changer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Williams
Country of Caribou~
avatar

Masculin Messages : 70
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 17
Localisation : Là ou il y a du rock et des jeux vidéos <3

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Un p'tit canadien, pour changer?   Lun 29 Avr 2013 - 19:29




Nom :  Williams
Prénom : Matthew
Surnom : Matt, Mattie
Âge : 17
Sexe: Masculin
Type : Dresseur
Description physique : Bon, pour commencer, Mattie est de taille moyenne, dans la norme, quoi, ni plus ni moins. Il est mince, pas particulièrement musclé, mais pas tout maigre non plus, le juste milieu. Il a la peau assez pâle, les cheveux blonds légèrement ondulés qui lui recouvrent la nuque. Il a un épi bien particulier, qui forme une petite boucle, un peu plus longue que le reste de ses mèches. Ses Iris sont violets-mauves, d'une couleur peu commune. Ses habits sont généralement de couleur rouge et il aime beaucoup les sweats et les chemises. Le tout dans un style basique histoire de ne pas se faire remarquer -Même si personne ne le remarque de toute manière, si timide et discret qu'il est-. Très important, il porte aussi une paire de lunettes ovales depuis qu'il est tout gamin.
Caractère : Notre blond est assez timide, naïf, facilement impressionnable. Une personne qui pourrait être qualifiée de tapette. Autre chose à savoir, c'est que PERSONNE ne retient son nom. En cours, c'est « Toi, au fond », ou « Le blond avec des lunettes, là ». Il a beau dire, on ne le retient pas. C'est à peine si les gens de sa classe, sauraient le reconnaître, alors... Lui, il aime les ours, il n'en possède pas moins de 71 en peluche -dont il a oublié les noms respectifs-, un pokemon ours, et voudrait avoir un vrai ours, polaire de préférence, mais sa mère ne veut pas. Il n'ose pas redemander, la réponse risquerait d'être la même -on se demande pourquoi-. Il est très bon élève, du style premier de la classe, mais il n'en a pas grand chose à faire et sèche régulièrement les cours pour faire des choses plus intéressantes. D'ailleurs, il ne travaille pas, c'est à peine si il relit ses cours, par simple et pure flemme. Il joue aussi de la guitare, sèche depuis une bonne huitaine d'années et électrique depuis deux ans et des patates. Il déteste le sport dans le cadre scolaire, mais pratique le hockey sur glace depuis trèèès longtemps, et adore cette activité. Aussi, très important, il aime, sans préférence et dans le désordre le rock, les ours, le classique, les pancakes au sirop d'érable, les ours, l'hiver, l'été, le printemps, les ours, l'automne, ne pas avoir à prendre de décisions, qu'une personne de temps à autre se souvienne de lui, les livres, les ours...
Lieu de naissance : Ottawa (Canada)
Histoire : 
Premier Juillet 1995
Dans une maternité, vers vingt-trois heures -histoire d'emmerder le monde en naissant trop tard-, un enfant ouvre deux yeux violets sur le monde. Monde qui se résume pour l'instant à la lumière blanche de la clinique, au corps de sa mère et à l'absence de père, pas foutu d'être présent quand il le faudrait. Le vent souffle fort, il fait valser les pétales des fleurs, les envoyant balader dans le ciel, semblable à une fine pluie multicolore. Et c'est pour cette raison que l'enfant fut nommé Matthew /PAN/. On donna au gamin le nom de son arrière grand-père, histoire de faire dans l'original. Un long prénom, pour un gamin si jeune. Prénom qui fut vite abrégé en « Mattie », pour trancher. Le père débarqua brutalement, essoufflé, et resta là, à fixer sa femme et son fils, sans aucune tendresse. Juste du dégoût. Il se contenta de repartir rapidement vers l'appartement.

4 ans plus tard ~ 27 octobre 1999
Une porte claquée, une de plus. Des engueulades. Comme d'habitude, se disait Matthew, du haut de ses quatre ans et quatre mois. Il serra son ours favori -un gros ours polaire immaculé- contre son cœur, puis retourna lentement vers sa petite chambre. Il était fils unique. Ses parents ne savaient que s'envoyer des piques, sans tendresse aucune, à se demander si ils s'étaient aimés un jour. Mais le petit blond, lui, ne comprenait pas ça, il pensait tout simplement que c'était normal. Bruit de claque. Magistral. Matt, réfugié derrière sa porte, fondit en larmes. Il avait entendu les cris de sa mère, puis la voix perçante qui hurla « dégage ! », une voie secouée de sanglots. L'homme s'exécuta. Il sortit dans la nuit, prenant la peine de claquer la porte une dernière fois. Mattie s'en voulut longtemps. Car ce père, il ne l'avait pas vu partir. Il ne lui avait pas dit au revoir. Il s'était contenté de rester recroquevillé, ravalant ses larmes. C'est aussi cette année qu'il commença le hockey. Sa mère lui proposa quelques semaines après le départ du paternel. Et c'est grâce à ça qu'il se changea les idées, qu'il oublia, peu à peu.

9 years later ~ 2 juin 2008
C'était la toute fin de l'année, rien que pour ça, il était content. Enfin des vacances. Ses treize ans approchaient, il avait toujours aimé ce chiffre. Treize. Le célèbre porte malheur. C'était un treize qu'il avait découvert une de ses deux passions, la guitare. Son ouverture à la musique. L'anniversaire, il s'en fichait un peu. Le canadien n'avait jamais adoré les fêtes... Et c'est cet après midi là que la nouvelle tomba. Ils allaient vivre au Japon. Cette décision lui parut subite, mais elle ne lui déplaisait pas, la culture japonaise l'intéressait pas mal, mais quand même... traverser l'Océan pour aller si loin... Lui qui ne parlait qu'Anglais, un peu Français par les cours du collège... Le japonais, il n'en connaissait que quelques mots, et encore. Enfin, pas que ce soit la fin du monde, pour le nombre d'amis qu'il avait... -Nombre qui se résumait par ce nombre nul, un zéro tout rond-.

Un mois moins un jour plus tard, premier Juillet 2008
Cet anniversaire avait bien fini par arriver, ce treize. Un cadeau inattendu qui n'aurait pas pu lui faire moins plaisir. Kummy. Ce petit Polarhume, dans une minuscule poké-ball. Il se tissa rapidement une véritable amitié entre les deux. Et puis Kum' était un ours... Un ours ! Jamais il n'aurait rêvé mieux. C'est aussi ce jour là qu'il se promit de devenir un jour dresseur spécialisé en pokemon ours. Champion d'arène, peut être... C'est le lendemain que la « famille » prit l'avion en direction de Shi, au Japon, là ou les attendais leur nouvel appartement. Une nouvelle vie allait commencer.

18 mars 2013
Presque dix-sept ans. Quatre ans de vie au Japon. A présent, Mattie en parlait la langue couramment, malgré un léger accent qui ne lui causait pas vraiment de souci. Il vivait donc dans un appartement de taille moyenne, et passait le plus clair de son temps dans une chambre aux murs rouges et blancs, décorés de feuilles d'érables -En souvenir de son cher Canada-, de taille appréciable. En tout cas, un bureau avec ordi compris, un futon, une commode, une bibliothèque et la place de ses guitares -L'électrique et l'acoustique- y tenaient sans grands problèmes. Les ours prenaient en gros la place restante, ce qui encombrait pas mal la pièce. Le lycée ennuyait le canadien, et il préférait largement le temps qu'il passait à la patinoire ou dans sa chambre, avec Kummy et un plat de pancakes en prime. Le temps qu'il passait au dressage était vraiment important pour lui, ses rêves d'enfant ne l'avaient pas quittés. Oui, Matthew n'était rien d'autre qu'un gamin trop vite grandi. Sa mère avait enfin trouvé un emploi dans un quelconque restaurant de la ville. Ils ne roulaient pas sur l'or, mais vivaient sans difficultés particulières. Mais au fond, Matt désirait trois choses. Avoir un véritable ours à domicile, que rien qu'une fois on se souvienne de son nom, et avoir un ami. Un seul suffirait. Enfin, il était relativement heureux de la vie qu'il menait, malgré le lycée dont il se serait bien passé. Il avait de bonnes notes, excellentes, là n'était pas le problème, mais c'était tellement ennuyeux... Mais bon, à dix-sept ans, la vie commence plus qu'autre chose, et pourquoi pas, quelques nouveautés pourraient arriver, d'ici là...
Image : 
Spoiler:
 

Pokémon de départ : Kumy ,Un polarhume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 17
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Un p'tit canadien, pour changer?   Lun 29 Avr 2013 - 20:11

Je valide.

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un p'tit canadien, pour changer?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Pour être heureux, il faudrait se persuader qu'on vît quand on rêve, qu'on rêve quand on vît. (Réouverture par Camelle)..
» Formulaire pour changer de rang
» Que faire pour changer Haiti ?
» Image : Structure de la masse salariale du Canadien pour 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Général :: Inscription :: Fiches Validées-
Sauter vers: