Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perturbations magnétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Maxwell
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 23
Localisation : Laboratoire de recherche de Shi

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Perturbations magnétiques   Mer 19 Fév 2014 - 1:30

Mercredi 15 Avril, à neuf heures et demie du matin


Edward et Gérald venaient de commencer leur journée. Journée qui ne s'annonçait pas des plus passionnantes. Assis devant leur bureau, ils lisaient tout deux les rapports hebdomadaires du centre de recherche de Shy. Rien de bien singulier n'avaient attiré leur attention. Edward bailla. Ce dernier n'avait en effet pas beaucoup dormi la nuit dernière.
- Fatigué ? lui demanda son collègue.
- Plutôt oui. J'ai passé la nuit à terminer le bouquin d'analyse que j'avais acheté il y a déjà quelques semaines.
- Théorie de la mesure, cet ouvrage de mathématiques dont tu m'avais parlé ?

- Oui oui, celui en bonne partie consacré à l'intégration.
- C'est vrai que ce qui te botte le plus en maths c'est l'analyse. D'ailleurs tu sais que il y a quelques semaines, une publication de l'université d'Algatia sur le calcul différentiel vient de paraître, elle traite des "conditions de régularité" nécessaires à la résolution d'équation différentielles non linéaires, et apparemment...

Un bruit se fit entendre : Gérald venait de recevoir un message électronique. Il ouvrit le fichier joint. Il l'observa pendant cinq bonnes minutes. Intrigué par le silence, Edward décida de lui demander ce qu'il y avait d'intéréssant quand son ami lui coupa l'herbe sous le pied :
- Ed vient voir c'est étrange...
Edward se leva et s'approcha du bureau de son ami. Sur son écran : une carte magnétique.
- Regarde Edward, c'est la carte magnétique d'une île voisine : Seikan, regarde bien ici.
En effet, au coeur d'une partie boisée de l'île, l'intensité du champ magnétique était anormalement élevée.
- Qu'y a-t-il là-bas ? Demande Edward
- D'après ce que j'en sais, une centrale électrique abandonnée. Mais quand même, le champ s'étend sur un rayon de cinq cent mètres, et l'intensité vaut en moyenne un ou un demi tesla...
*Au minimum mille fois plus que le champ qui nous environne donc...1* se dit-il
- Qui t'as envoyé cette carte ?
- Des chercheurs du centre d'Algatia justement et c'est une image satellite. Apparemment, cette perturbation est apparue il y a moins d'une semaine. Attends je croise avec la carte de champ électrique qu'ils m'ont envoyé.
Quelque secondes après, les deux cartes se superposaient, avec une correspondance presque parfaite.

- Okay... Apparemment il y a un fantastique générateur d'électricité là-bas.
- Des gens se seraient réinstallés ?
- Nan, et même si c'était le cas les générateurs des centrales ne peuvent générer des champs qui ont cette étendue, le plus souvent ils sont même très restreints. L'objet en question doit vraiment être d'une taille... incroyable.
- De telle perturbations magnétiques en plein milieu de la forêt... Une réunion de pokémon alors ?
- Peut-être, mais il en faudrait un nombre très important, et il faudrait qu'ils relâchent constamment leur énergie. La carte n'a pas beaucoup varié depuis sept jours.
- Il faudra qu'on aille jeter un oeil, on est presque à côté.
- C'est justement parce que nous sommes à côté que mon collègue m'a envoyé ce mail.
- Tu veux que j'y aille ? Pour l'instant je n'ai pas de recherches pressantes.
- J'apprécierai, moi je suis un peu trop occupé. Demain, c'est moi et Karen qui allons nous occuper de la série de tests sur nos nouveaux pokémons psychiques capturés.
- Entendu, je pars dans trois jours. Il faudra préparer le bateau et quelques appareils de mesure.

- Fait attention. Si le champ magnétique reste toujours aussi intense, ton téléphone portable sera inutilisable.


Edward et Gérald passèrent le reste de leur matinée à lire les rapports hebdomadaires de leurs collègues, l'après midi à converser et à analyser leurs relevés.  Quand ils eurent terminés, ils entreprirent de lire les récentes publications de leurs collègues situés sur le continent. A la fin de la journée, la tête pleine, les deux amis entreprirent d'aller se détendre dans un café de la ville. Ils saluèrent leurs collègues et quittèrent le laboratoire.

- Presque cinq heure trente... marmonna Gérald. Ah, mais voilà le café !


Les deux amis s'y arrêtèrent et prirent leur commande. Adossé nonchalement à son fauteuil, Gérald annonça sur un ton grave :
- Ed, tu sais que les Rocket bougent à Nénucrique ? Ils ont fait irruption à la vente aux enchères annuelle, la plus grande du pays voire même des pays environnants. Ils n'ont presque "rien" pris, excepté deux prototypes. C'était il y a un peu plus de quinze jours. Ne lisant plus l'actualité brûlante et ne renseignant sur le monde "extérieur" qu'à l'aide d'Internet, Edward fut des plus surpris.
- "Prototypes" ? Tu peux être plus précis ?
- Je n'en sais pas plus. J'ai eu beau demander à des collègues sur place, rien. C'est affreusement opaque.
- Des prototypes militaires ?
- Ou d'engins expérimentaux. Mais bon ça revient au même. Tu sais, à l'aide d'une chambre à résonance et de panneaux solaires, on peut déjà créer une formidable arme.
- Huuu ça ne me dit rien qui vaille...

Leur discussion terminée, les deux compères payèrent leur du, se quittèrent et se dirigèrent chacun vers leur logement respectif. Arrivée devant sa batisse de bois, Edward remarqua que la propriétaire était, comme d'habitude, absente. *Bon sang mais que peut-elle faire de ses journées ? Elle n'est jamais là...*. Il entra, se dirigea vers sa chambre et ré-ouvrit son ouvrage d'analyse afin d'étudier plus en profondeur les deux derniers chapitres, qu'il avait survolé la nuit dernière.

La soirée passa vite. Pris dans l'étude de son bouquin, Ed ne remarqua ni le retour de la propriétaire ni le fait qu'il avait sauté le dîner. Son étude terminé, il referma son bouquin et tandis qu'il essayait de réfléchir à quel pourrait donc être son prochain ouvrage, les nouvelles de la journée ne cessaient de so bousculer dans sa tête. * Le puissant champ magnétique de Seikan... Gérald a raison, ça ne peut pas être un engin, mais un attroupement de pokémons... J'ai vraiment du mal à me l'imaginer. A vue de nez, pour générer un champ aussi étendu, il en faudrait entre trente et cinquante pour qu'il s'étende sur un diamètre d'un kilomètre. Et pas des faibles. J'aurai besoin de mes trois pokémons pour minimiser au maximum les risques. Et d'une arme de secours juste au cas où. Ah oui et cette attaque des Rockets. Ils ont probablement volés où des plans ou des prototypes d'installations, jamais une arme d'envergure n'aurait été mise en vente. Mais si ils l'ont subtilisé, c'est qu'ils doivent avoir comme arrière pensée de le modifier...* Le manque de sommeil empêchait Edward de raisonner clairement. Il décida de se coucher. La réponse à ces questions viendra bien assez tôt, et il avait encore deux jours pour y réfléchir.

Les deux jours suivant passèrent rapidemment. Rien de bien palpitant de se produisit, si ce n'est qu'Edward observa de singulières améliorations en ce qui concerne la condition de ses pokémons. Son scarhino était devenu encore plus fort, et son goupix lui aussi avait réveillé ses pouvoirs mystiques et était devenu capable de générer des illusions2. Le troisième jour approchait à grands pas. Une légère anxiété commença à s'emparer d'Edward, car aucune modification du champ magnétique n'avait été obsevée. *Bon sang, c'est impossible qu'un phénomène physique de cette envergure puisse perdurer aussi longtemps. Et jamais une trentaine de pokémons ne resteraient réunis si longtemps...* Comme ultime vérification, il fit la liste des appareils dont il aurait sûrement besoin et vérifia qu'ils étaent bien présents sur le bateau. Décidé à partir frais et dispo pour "l'expédition", il prit la résolution de se coucher tôt. Il rentra donc, lu un peu et se coucha.

Samedi 18 Avril

Le lendemain, levé à six heures, tenue de marche enfilé, ses trois pokéballs ceintrés, il se fit conduire par sa propriétaire jusqu'au quai où l'attendait Gérald.
- Tiens, je pensais que tu ne viendrais pas.
- Si si, le directeur m'a demandé de t'accompagner, vu que tu n'as pas de permis bateau. Et l'île est à une bonne heure.

Les deux compagnons prirent place sur le ferry, et entamèrent leur traversée.
- Karen se débrouillera bien toute seule ?
- Bah, c'est qu'une journée. répondit Gérald sur un ton mélé d'ironie et de cynisme.
- Tu m'accompagneras faire les observations ?
- Nop, on accoste sur une zone sauvage, je reste surveiller le ferry. C'est une île uniquement régie par les lois la nature. C'est dangereux de laisser le ferry seul.


Au bout de trois quarts d'heures, ils apperçurent enfin l'île en question. Elle était immense, un peu à l'image de Yokuba, mais plus grande encore. Rien à voir avec les petites îles dont l'archipel de Yokuba était composée. Surplombée de pics et envahie par la végétation.

- On a une carte ? demanda Edward, quelque peu inquiet.
- Prend le GPS. Attention toutefois, une fois que tu entreras dans le champ il pourrait commencer à bugger, et au coeur de celui-ci il risquerait de devenir complètement fou.

Les quinze minutes restantes, Edward les passa à comtempler l'île et la faune aquatique qu'il pouvait observer. C'était la première fois qu'il allait poser pied sur l'île de Seikan. Et une fois le bateau amarré et après avoir posé pied à terre, une excitation immense s'empara de lui. Il prit son sac-à-dos, fixa à son poignet la montre GPS et commença sa marche.

- Encore une fois attention Edward, on ne sait pas ce qu'il y a là-bas. l'avertit gravement Gérald, alors qu'Edward avait le dos tourné.
- Pas de problèmes, j'ai déjà survécu à des choses "difficiles". répliqua-t-il en riant.

Et il pénétra dans la forêt, en direction de la centrale Hatsuden, résolu à découvrir quel est le mystère caché derrière ces pertubations magnétiques.

1 : le champ magnétique terrestre à une intensité de 10-5 T, celui d'un aimant "classique" 10-2 ou 10-1 T
2 : C'est bien sur l'attaque onde-folie ou l'attaque rune protect


Pavay, mais faut introduire l'histoire ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Hudembërg
Pitit(e) nouveau(elle)
avatar

Masculin Messages : 6
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 29
Localisation : Dans un arbre du parc Teien? Ouaip.

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Perturbations magnétiques   Mer 19 Fév 2014 - 14:55

C'est donc ça, Seikan? Je vois je vois! Mais comment suis-je arrivé ici? Eh bien, laissez-moi expliquer...

Ça a commencé il y a... Deux jours? Bref, j'étais arrivé il n'y a pas si longtemps que ça sur l'île, Yokuba. J'avais plutôt rapidement pris mes repères, et était alors assis comme à ma nouvelle habitude dans un arbre, dans le parc de Teien, à écouter et regarder tout autour les discussions des gens pour contrer l'ennui, d'ailleurs quelqu'un attira mon attention, enfin, plus ce qu'il disait. Il était dans un café, et parlait avec un "Ed'", oui bon une personne que je ne connaissais pas quoi, de je ne sais quoi qui arrivait sur une île voisine. Un problème avec une certaine centrale, je crois.

Ça m'a vite intéressé, d'ailleurs. J'ai appris qu'ils allaient partir après-demain, aujourd'hui dans le temps présent en fait. Mon subconscient m'a alors forcer à les stalker suivre sur cette même île, et c'est ce que j'ai fait. Et coup de bol, en entrant dans le bateau pendant qu'ils ne faisaient pas attention, j'ai trouvé une caisse vide* qui m'a servi de cachette.

Je ne sais pas trop combien de temps s'est écoulé, mais il semblerait que nous étions arrivés, j'ai réussi à les éviter et à descendre du bateau, je dois être chanceux de ne pas m'être fait prendre, pour me cacher et observer les deux personnes.

"Encore une fois attention Edward, on ne sait pas ce qu'il y a là-bas."
Dit alors le premier, celui que j'avais entendu au début de toute cette aventure.
Pas de problèmes, j'ai déjà survécu à des choses "difficiles".
Réplique le second, Edward, moi qui avait cru qu'il s'appelait vraiment "Ed'", haha. Et puis il s'en va.

Je suis entré un petit peu plus loin, histoire de ne pas attirer l'attention, et me mis à suivre. En espérant ne pas tomber sur quelques.... Désagréments**?


*C'est la logique des RPs d'avoir un élément comme ça.
**Qui va s'amuser avec du feu près de lui? *tombe*

[Oh, well, j'espère que ça ira? ewè]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Maxwell
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 23
Localisation : Laboratoire de recherche de Shi

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Perturbations magnétiques   Mar 25 Fév 2014 - 1:39

Cela faisait deux heures qu'Edward avaient pénétré en ces bois inhospitaliers. Depuis longtemps toute trace de sentier avait disparue, et ce dernier était donc forcé de se frayer un chemin à travers arbres et bruissons.  Afin de l'assister dans cette tâche, il avait libéré deux de ses pokémon : son scarhino et son goupix, mais parmi eux, seul le scarhino se révélait utile, le petit renard préférait gambader gaiement. C'était en effet la première fois qu'Edward retournait dans la forêt depuis qu'il avait attrapé Amadou. Son environnement naturel lui manquait-il ? *Ce serait étonnant, le gîte que je loue est quasiment isolé du reste de la civilisation*. Suant légèrement, il décida de s'accorder une rapide pause. Il prit place sur un rocher, fit signe à ses pokémon de s'arrêter et sorti de son sac une bouteille d'eau et une serviette. Tandis qu'il s'épongait, il jeta un oeil à sa montre-gps. " Plus que cinq cent mètres avant de pénétrer dans le champ. Ah la la je commence à regretter de m'être porté volontaire pour cette mission, la progression est ardue " soupira-t-il. Et alors qu'il s'apprêta à porter à ses lèvres l'eau cristalline, la sonnerie de son téléphone retentie. Il vérifia le numéro de l'expéditeur. * Gérald ...* pensa-t-il. Il décrocha.


- Qu'est-ce qu'il y a ? demanda-t-il, légèrement agacé.
- Oh oh, j'ai l'impression que tu es un poil sur les nerds, n'ai-je pas raison ?
Edward sourit.
- La progression se révèle plus ardu que je ne le pensais. La végétation est dense, elle m'empêche d'avancer librement.
- Je vois... Dommage, car à c'est pourtant le plus rapide à vol d'oiseau. D'ailleurs, je vois sur mon PC que tu n'es qu'à environ une demi-borne du champ. Tu t'es arrêté là ?
- Ouais, je fais une petite pause, c'est éreintant de se frayer un chemin à travers cette dense forêt. Mais au fait, tu dis que tu peux suivre ma progression, la connexion Internet de ton PC passe par un accès satellite ?
- Yep, en revanche ça rame un peu, mais bon on pouvait s'y attendre. Le point de relais le plus proche se trouve à quoi... quarante bornes ?
Tout deux sourirent.
- Mais sinon, concernant ta progression, rien d'inhabituel pour le moment ?
- Non, absolument rien, mais on est tout de même à un demi kilomètre du champ, pour l'instant le magnétomètre continue de stagner dans la zone du gauss.
- Bon, ben c'est très bien... Appelle moi tout de même avant d'entrer au coeur du champ, au début ça va, mais c'est après que les communication seront brouillées. Avec une intensité de un ou deux tesla, on perdrait la moitié des données.
- J'y manquerai pas. Et de ton côté ?
- Rien, nada, pas l'ombre d'un pokémon, sauf les mouettes qui tournent autour du bateau.
- Bon bah tout se passe bien de ton côté également. Sur ce. Il raccrocha.


Il se reposa pendant quinze minutes et décida de reprendre la marche. Au moment ou il se releva, il entendit derrière lui un bruissement. Immédiatement il se retourna et saisit la crosse de son révolver, sans toutefois le dégainer, et resta immobile à fixer les arbustes pendant trente secondes. *Ca devait juste être un pokémon* se dit-il un peu soulagé. Il reprit donc la marche et fit signe à ses pokémon de le suivre. Le scarhino, infatiguable, usa de sa force pour dégager un tronc d'arbre. Le goupix, peu concerné, continuait à se promener. La progression fut plus facile, Edward était moins ralentie par les racines, les troncs d'arbres et les arbustes et un sentier se redessinait peut à peut. * Ouf, on va enfin pouvoir marcher normalement*. Et tandis qu'il marchait tranquillement sur cette ébauche de route, il prit plaisir à contempler la vie de la forêt : les insectes pendus aux arbres, les pokémons effrayés par cette présence humaine qui se dissimulaient derrière les buissons. Vraiment, cela l'amusait. * Après tout c'est bien normal, ils n'ont jamais aperçu d'humains*. Il porta alors son regard sur sa montre. Ca y est, il avait pénétré dans le champ. Pour l'instant, le magnétomètre continuait à afficher des valeurs faibles. * Nous saurons bientôt de quoi tout ceci retourne ... * se dit Edward, à la fois excité et effrayé.  Il continua à avancer. Soudain, un autre bruissement se fit retentir, suivi d'un bruit semblable à une chute, qui se conclua par un petit " Aïe !". Cette fois pas de doutes, il y avait quelqu'un. Un humain d'après le bruit émis. Par courtoisie, Edward ne dégaina pas son arme, mais tonna haut et fort :

- Qui est là ? Montrez-vous !
- Okay okay. répondit une voix d'homme. Et de derrière les buissons surgit un homme, plus petit qu'Edward d'environ dix centimètres, les cheveux blanc, et habillé plutôt élégament : le pantalon noir et fuselé, la chemise noire également à demi ouverte au niveau du torse. Les chaussures devaient être noires à l'origine, mais elles avaient été brunies par la terre et la boue. * Vraiment, ce n'est pas une tenue de  randonnée ... Sa chemise et son pantalon sont froissés, parsemés de brindilles, et ses chaussures ont brunies. * 1

- Qui êtes-vous donc ? demanda Edward, interloqué

1 Je me fis à l'image de la présentation



Pour la suite, pour que l'on puisse avancer, je propose qu'on puisse utiliser les deux personnages, les post et les présentations permettent de cerner le caractère de chacun, et cela fera avancer l'histoire plus vite et rendra l'écriture moins monotone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perturbations magnétiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perturbations magnétiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les socles magnétiques
» Le magnétisme curatif
» [PNJ] Un vendeur pour le magnétiseur
» Qui j'ai pu endormir pour aller chercher la boîte de cosmétiques d'une copine ?
» Magnézone / Magnezone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Forêt Mori :: L'Ancienne Centrale Hatsuden-
Sauter vers: