Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers la civilisation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vers la civilisation.   Jeu 20 Fév 2014 - 17:57

Ce matin-là, j'étais debout bien avent mon dresseur. J'avais quitté la grotte à la recherche de nourriture afin qu'il puisse avoir un petit-déjeuner consistant. En effet, il allait en avoir besoin; car aujourd'hui, nous allions faire une petite excursion de l’autre côté de l’île.

Pendant ma promenade matinale à la recherche de baies, j’étais malencontreusement tombée sur un Tropignon, qui, en me voyant, me chargea de toute sa force. Bien entendu, il me suffit qu'à tendre un doigt pour l’arrêter dans sa course. Le petit pokémon s’était entêté et essayait à tout prix de me frapper, agitant ses petites pattes dans le vide. Au début, je trouvais ça mignon, mais au bout de quelques instants, j’eus préféré lui donner une baie et retourner jusqu’à notre repaire. Quand j’y parvins, James était levé et semblait m’attendre. Je lui donnais sa nourriture, et, pendant qu’il se restaurait, me renseignais auprès des Pokémons du coin. Je voulais savoir si le tunnel Renkei existait vraiment. Mon père m’avait vaguement parlé de cet interstice qui reliait Seikan à une autre île, celle habitée des humains. Mes compères s’étant risqués à visitée cette dernière me dit qu’elle était bel et bien réel. Tous m’indiquèrent avec précisions où elle se trouvait.

Pourquoi se rendre dans un endroit pareil ? Hé bien parce que mon maître allait avoir besoin de ravitaillement pour survivre sur Seikan, il n’allait pas devenir « sauvage » quand même ? Je pensais que cela était bien pour lui. Et puis…qui sais, peut-être qu’il retrouverait Jessie là-bas ?
Quand mon dresseur eut fini de manger, j’avais pris les devants, il nous fallut plus de trois heures pour atteindre une sorte de tanière sombre creusée à même les falaises.

- C’est là. Dis-je à James. La vue de cette immense entre me donnais la chair de poule. A moins que ce ne soit pas ça…Je tremblais légèrement dans mon sarcophage, mais cela devait-être dût au stress de voir des humains après toutes ces années passées dans un monde de pokémon.

Je me mis à « quatre pattes », cela me permettrais d’avancer plus vite. J’attendais mon dresseur, voir s’il était toujours motivé à rejoindre les siens.

C’est en cet instant que je me dis au plus profond de moi que, si James retrouverais sa bien-aimée, il déciderait peut-être de rester parmi ses pareils et qu’il y avait de fortes chances que je ne revoie plus ma famille ! Du coup, c’est moi qui hésitais à pénétrer dans le tunnel. Je pris un petit temps de réflexion, mesurant le pour et le contre. J’avais des sueurs froides, pourtant, je n’avais pas peur, bien au contraire.

« C’est étrange… » Me dis-je.

Finalement, j’avançais aux côtés de James.

« Papa, si je ne reviens pas, ne m’en veux pas. » Priais-je.
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Jeu 20 Fév 2014 - 19:49

Je m'étais réveillé à l'intérieur de la grotte où nous avions passé la nuit, étonné de voir que mon amie tutankafer n'était plus à mes côtés.

L'inquiétude qu'elle ait décidé de partir en me laissant seul me submergea un bref moment mais dès que j'eu pointé le nez à l'extérieur j'eu la confirmation immédiate que j'avais fait erreur car je la vit m'apporter un gros tas de baies en guise de petit-déjeuner. Je fut très touché par cette attention et me sentit coupable d'avoir encore douté d'elle pour rien. En l'observant, j'eu l'impression qu'Hames n'avait pas l'air tout à fait dans son assiette mais elle ne se plaignit pas et me fit comprendre qu'elle devait brièvement s'absenter.

Je m'assit sur un rondin pour l'attendre, remuant la terre avec un bâton pour m'occuper pendant ce temps, puis un sourire jusqu'aux oreilles éclaira mon visage lorsqu'elle réapparu. Bien qu'elle semblait toujours un peu patraque elle avait l'air de meilleure humeur et m'informa qu'elle savait où trouver un tunnel qui pourrait m'aider à rejoindre mes congénères. Bien entendu, cette nouvelle m'enthousiasma au plus haut point! Nous nous mîmes donc à la recherche de ce fameux sous-terrain.

Au bout de trois bonnes heures de marche - Arcéus merci, j'avais l'habitude des randonnées pédestres - Hames s'arrêta devant une antre sombre nous invitant à pénétrer au coeur d'une falaise.

- "C’est là." m'annonça t'elle le plus tranquillement du monde; mais je voyais bien que quelque chose la chiffonnait.

Je fis un pas en avant pour observer l'intérieur de ce fameux tunnel. On n'y voyait pas grand chose et c'était loin d'être rassurant mais puisque ça pouvait me permettre de retrouver la civilisation et mes équipiers par la même occasion je n'allais pas rechigner à y entrer. Je laissais tout de même "l'honneur" à Hames de s'y aventurer la première et ce n'était pas seulement pas pure galanterie.

Une fois que je compris que c'était sans danger (pour le moment), je rejoignit mon amie pokémon, me mettant côte à côte à elle, tout en longeant néanmoins la paroi rocheuse.

"Dis Hames... ce tunnel tu crois qu'il est très long?" lui demandais-je en scrutant l'horizon, ne voyant pas l'ombre d'une éventuelle issue.

Au moment où elle allait me répondre un groupe de chovsourir déboulèrent par surprise juste par dessus nos têtes nous faisant sursauter tous les deux, je libérai un cri perçant  dont l'écho résonna à distance.

Je n'aimais pas du tout cet endroit angoissant et je priais en moi-même qu'on n'y fasse pas encore une mauvaise rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Jeu 20 Fév 2014 - 20:27

"Dis Hames... ce tunnel tu crois qu'il est très long?" Demanda James, presque inquiet.

J’ouvris la bouche pour lui répondre, mais une nuée de chauvsourir décida de détalé à travers le tunnel, nous obligeant à nous plaquer contre les parois froides de cette mystérieuse crevasse rocheuse. James lâcha un râle de terreur qui emplit le tunnel. Une fois le calme revenu, nous nous remirent en marche.

- A en croire ce magnifique écho…je pense que nous aurons le temps de faire une bonne promenade. Ricanais-je. J’essayais au mieux de détendre l’atmosphère mais cependant, je ne me sentais pas très bien; En plus d’avoir des sueurs coulant sur mon front, je sentais que mon cœur s’accélérait sans raison précise.

« Y’a comme un pépin… » Me dis-je en réfléchissant. Étais-je tombée malade ? Comment cela aurait-il pu arriver ?  

Nous nous étions profondément enfoncés dans la gorge du passage, mais nous étions loin d’être à bon port. Il fallait que je laisse mes problèmes de santé de côté et que j’avance en même temps que James, sinon, ont allaient pas y arriver…
Je repris mon souffle et restait sur mes gardes, au cas où mon chère dresseur aurait besoin d’aide. Je lui souris, pour lui faire croire que j’allais bien.

-Nous devrions y être d’ici la fin de l’après-midi. Espérons que les gens que nous trouverons là-bas seront gentils ! (Je pris un air taquin) Et que Jessie sera là elle aussi~

Il faisait de plus en plus humide ici, cela était sans doute parce que la mer se trouvait au-dessus de nos têtes. Je pensais à ce qui pourrait se passer si le plafond rocailleux s’écroulait, quelle fin horrible nous aurions !
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Ven 21 Fév 2014 - 7:44

Plus je m'enfonçais dans le tunnel avec Hames et plus elle paraissait s'affaiblir, je voyais clairement qu'elle ne tenait pas la grande forme mais pour éviter de m'en faire pour rien je supposais qu'elle était peut-être seulement fatiguée après la nuit blanche que je lui avais fait passer en conversant avec elle jusqu'à proximité de l'aube.

Les sons de nos pas retentissaient tout autour de nous. Régulièrement, je me retournais pour m'assurer que personne ne nous suivait.

Nous devrions y être d’ici la fin de l’après-midi. Espérons que les gens que nous trouverons là-bas seront gentils ! Et que Jessie sera là elle aussi~ me dit mon amie pokémon avec un peu d'espièglerie.

"Tu crois vraiment que c'est possible?!" m'exclamais-je en accélérant mes pas, ignorant la lourdeur de mes jambes et la douleur de mes cloques aux pieds. Malgré ma souffrance j'étais tellement impatient de retrouver mes deux inséparables compères que j'étais prêt à faire le tour de la terre en courant s'il le fallait. Hames traînait derrière moi, je m'arrêtais pour qu'elle me rejoigne.

"Ca ne va pas, Hames? Tu ne te sent pas bien?" lui demandais-je d'un ton concerné alors qu'elle se traînait jusqu'à moi.

Des bruits d'éboulis et des craquements répercutèrent dans les murailles nous entourant, ça n'annonçait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Ven 21 Fév 2014 - 16:38

James semblait ambitieux et se mit à galoper comme un enfant joyeux. Je le suivais avec peine. Quand il s’aperçut que ne pouvais pas allez au même rythme, il s’arrêta brusquement et me lança un regard étonné.

"Ca ne va pas, Hames? Tu ne te sent pas bien?" 

Sur le coup, j’avais envie de lui dire « Non, je ne sais pas ce que j’ai, mais je ne vais pas bien du tout ! » Mais j’étais bien trop fière pour admettre que je souffrais.

- Hein ? Si, si, ça va, continuons ! Fis-je sur un ton exaspéré. La douleur me mettait de mauvais poil. Puis je passais devant James, d’un pas chancelant. Je voyais trouble, mes bras tremblaient sur le poids de mon sarcophage, j’avais l’impression que mes tripes fondaient.

BAM ! Je me retrouvais allongée par terre !

«Est-ce... l’effet de point poison ?» Me dis-je. « Ho, non… »

Je me relevais avec peine et me remis en route, il fallait sortir de ce tunnel au plus vite, ou je risquais de mourir empoisonnée à nouveau ! Du sable tombait du plafond et des bruits sourds se mirent à retentir tout autour de nous. Je lançais un regard bourru à mon maître.

-Allons ! Ne perdons pas de temps !

Je me remis en marche, luttant de toutes mes forces contre le mal qui me rongeait. Si le plafond s’écroulait, je protégerais James de mon corps…de toute façon, j’étais bien partie pour ne pas ressortit de cette grotte.
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Ven 21 Fév 2014 - 18:50

Hames voulu me devancer mais tomba de tout son poids par terre. Sans émettre la moindre plainte, elle me houspilla: "-Allons ! Ne perdons pas de temps !"

Le tunnel menaçait de s'effondrer sur nous mais désormais ma priorité était d'aider mon amie souffrante. Elle paraissait bien obstinée et trop fière pour admettre son état mais il était désormais plus que flagrant qu'il y avait un sérieux problème avec elle.

Je me hâtais à ses côtés puis l'attrapais par deux de ses bras et essayais de la hisser sur mon dos pour la soutenir mais je chutais immédiatement sur mes genoux. Elle était aussi grande que moi et beaucoup plus lourde et malheureusement j'étais loin d'être un homme costaud.

Quoi qu'il arrive je refusais de la laisser tomber, je me dit que je ne m'échapperais jamais sans elle; même si Jessie m'attendait à la sortie.

Cherchant une autre technique pour essayer de lui venir en aide malgré son refus je choisis d'envelopper l'un des bras d'Hames autour de mes épaules et commença à la traîner mais c'était presque mission impossible. Je réussit à peine à la déplacer d'un centimètre puis m'arrêta pour reprendre mon souffle.

Les bruits de rocailles se détachant devinrent de plus en plus forts et menaçants et quelques pierres et morceaux de grava commencèrent à chuter tout autour de nous mais j'étais trop occupé à essayer de sauver mon amie pokémon pour paniquer et y prêter attention, je n'écoutais même pas ce qu'elle me disait. J'étais tellement accaparé que je ne remarqua pas que d'autres êtres venaient de nous rejoindre - sans doute aussi, le bruit de leur pas fut-il couvert par les sons de chutes de pierres - toujours est-il que je pris seulement conscience qu'on était plus seuls lorsqu'une voix étrangement familière récita:

~"James?! Quel bonheur de te revoir vivant! C'est donc là que tu te cachais chenapant?!!!! Qu'est-ce que tu cherches à faire de ce tutankafer??? Allez viens, dépêche-toi de nous accompagner si tu ne veux pas terminer écrasé au fond d'un cratère, gros brigand! Ca n'en a peut-être pas l'air mais nous sommes équipés d'un moyen de transport qui ne demande qu'à nous transporter dehors! Alors remue ton gros derrière avant que je ne me retrouve obligée de te forcer à le faire! Dépêchons nous de foutre le camp tant que nous en avons encore le temps! " ~

En me retournant pour voir de qui venait cette voix, j'eut la surprise de ma vie! Je fut si choqué que je faillis m'évanouir de surprise! Jessie était là, debout juste à notre droite à Hames et moi, nous regardant de haut, les poings posés sur les hanches et Miaouss arrivait à ses côtés, essayant de reprendre son souffle après avoir couru.

Ca me paraissait si improbable et irréel que je crû que je venais peut-être de me prendre une pierre sur la tête sans m'en rendre compte et que j'étais sûrement entrain de divaguer. Mais je réalisa que Jessie était bel et bien réelle lorsqu'abandonnant Hames pour quelques instants, j'accouru dans ses bras et sentis qu'elle me rendait l'étreinte, me serrant de toutes ses forces contre elle comme si elle redoutait de me perdre à nouveau.

Miaouss nous rejoignit en s'aggripant à nos jambes pour partager un câlin collectif. Nous étions tous trois si heureux de nous être retrouvés que l'on en oubliait le danger.


Dernière édition par James de la Team Rocket le Ven 21 Fév 2014 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Ven 21 Fév 2014 - 22:55

James choisit ignorer mes ordres pour me venir en aide. Lorsqu’il s’empara de mes deux bras avent, je le repoussais.

- Ahh ! Laisses-moi ! Avais-je grognée. Mais mon maître en avait décidé autrement, ne tenant compte de mes ronchonnements, il s’attelait à une nouvelle tentative et nous partîmes bras par-dessous bras. Mais cela échoua, j’étais trop lourde pour mon dresseur. Ce dernier tomba à genoux, dépité.

« Fuit, malheureux, laisses-moi ici et sauves toi! » Avais-je envie de lui crier. C’est alors que l’impossible se produit :   
 
"James?! Quel bonheur de te revoir vivant! C'est donc là que tu te cachais chenapant?!!!! Qu'est-ce que tu cherches à faire de ce tutankafer??? Allez viens, dépêche-toi de nous accompagner si tu ne veux pas terminer écrasé au fond d'un cratère, gros brigand! Ça n'en a peut-être pas l'air mais nous sommes équipés d'un moyen de transport qui ne demande qu'à nous transporter dehors! Alors remue ton gros derrière avant que je ne me retrouve obligée de te forcer à le faire! Dépêchons nous de foutre le camp tant que nous en avons encore le temps! " ~

C’était une voix féminine. Quand elle retentit, au beau milieu de cette apocalypse, James me posa à terre. Je levais les yeux avec peine pour constater qu’il enlaçait une jeune femme. Je reconnu celle-ci immédiatement : Jessie ! Et le pokemon qui se joignait à leur câlin n’était autre que Miaouss ! Je me trouvais à quelques mètres des trois amis. En les voyants, j’esquissais un sourire ravis. J’étais heureuse de voir James aussi soulagé dans un moment aussi critique.

Quant à moi, pensants avoir accomplie ma mission, je me laissais tombée par terre, les parois du tunnel s’effondrant autour de moi.

- Bonne chance pour la suite, James. Soupirais-je. Je ne sentais presque plus la douleur causée par l’empoisonnement, mes yeux se voilaient, les paupières se fermaient. Je me sentais si bien ! J’avais l’impression…de flotter au-dessus de moi-même.

« Suis-je morte ? » Me demandais-je. J’avais peur mais en même temps, je me sentais sereine. Il n’y avait plus aucun bruit, plus de chutes de sable, ni James, ni Jessie et encore moins Miaouss.

Je ne savais pas quoi faire, j’attendais juste mon jugement auprès des Dieux de la mort. Au loin, il me semblait entendre des murmures.

« Regardez, c’est Elle ! »

« Encore ? »

« Le pokémon l’a empoisonnée ! »

« Naturellement ! »

« Comme autrefois~ »

« Devons-nous la prendre ? »

« Non, pas encore ! »[/font]

« Pas cette fois~ »

J’étais terrifiée. D’une voix fluette, j’appelais James à mon secours. Mais il n’était pas là… . [/font][/color]
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Sam 22 Fév 2014 - 2:10

Jessie. L'odeur de son parfum, la sensation de ses bras enveloppés autour de moi. J'étais si bien que je ne voulais plus me retirer de son étreinte. Pourtant, il fallait que je retourne à la réalité, nous étions en situation d'urgence. Une étincelle jaillit dans mon esprit: Hames! Je l'oubliais complètement!

Hâtivement j'interrompais le câlin pour me précipiter auprès d'elle. La pauvre était étendue de tout son long sur le sol. Je me sentais horriblement coupable de la trouver dans cet état.

"Ho non! Hames, tu ne peux pas me faire ça, il faut absolument que tu te réveilles!" lui hurlais-je en la secouant.

Jessie m'attrapa par le bras pour m'éloigner d'elle.

"James, il faut absolument qu'on parte, tout va s'effondrer d'un instant à l'autre! Regarde autour de toi, il y a des rocs qui tombent de partout et les parois commencent à s'effriter. On va se retrouver enterrés vivants si on reste ici. Allez viens, laisse ce pokémon et suit-moi!" me somma t'elle. Ne voyant pas venir de réaction de ma part, elle me menaça:"Si tu ne te décide pas à venir par toi-même je te prendrais par la force!!!"

"Tu ne comprends pas! Je ne peux pas abandonner Hames!!!" hurlais-je avec désespoir en me retirant de la poigne de mon équipière pour retourner auprès du corps inanimé.

"Mais pour quelle raison te tracasse tu à ce point pour ce tutankafer?" me demanda Miaouss intrigué.

"Elle m'a sauvé la vie! Sans elle je ne serais plus de ce monde en ce moment!"

Cette réponse fut prise en considération par mes amis. Ils s'échangèrent un regard puis Jessie décida de m'aider. Elle me poussa de côté et se pencha sur Hames, saisissant à son tour ses bras pour la hisser sur son dos comme j'avais essayé de le faire précédemment.

"Mais Jessie?... Qu'est-ce que tu fais?... Tu vas te faire un tour de rein..." gémissais-je en m'approchant pour l'aider. Cette fois encore elle me repoussa d'un violent coup de pied. "Laisse-moi faire, tu dis n'importe quoi!"

Jessie avait une force surhumaine. Elle commença à s'avancer sans peine tout en entraînant le corps inerte de la tutankafer derrière elle comme si elle pesait à peine une dizaine de kilos.

Je la regardais me devancer bouche-bée, figé par la surprise.

"Qu'est-ce que tu attends James? Tu comptes rester planté là! Suis-moi!" ordonna t'elle en me faisant signe de la tête.

Après seulement quelques pas nous atteignîmes une sorte de mécha en forme de minotaupe. J'étais curieux de savoir où mes sacrés compères avaient déniché ça mais ce n'était pas le moment propice pour poser des questions.

Jessie déposa Hames sur la banquette arrière puis s'assit sur le siège passager à l'avant du véhicule.
Miaouss quant à lui, pris ma place habituelle: celle du chauffeur. Le mécha était équipé d'un système de pédales à sa hauteur. Ils avaient vraiment pensé à tout!

Au moment où le moteur vrombit, des secousses ébranlèrent les alentours, faisant chuter d'avantage de pierres. Je compris que c'était sans doute la cause de la menace d'éboulement.

Miaouss appuya de toutes ses forces sur l'accélérateur, nous propulsant à toute vitesse à travers le tunnel. Assit à côté d'Hames, je regardais de temps à autre par la lucane arrière et observait le plafond s'effondrer au fur et à mesure derrière nous.  

"Nous avons vu un centre pokémon juste avant de pénétrer dans ce tunnel." m'informa le chat pokémon en conduisant.

Jessie approuva. "Tu pourras y déposer ton amie mais suite à ça j'espère bien que tu arrêteras de nous casser les oreilles avec tes pleurnicheries et tes bons-sentiments répugnants."

Après quelques minutes, en tournant mon attention à la vitre avant du véhicule, j'aperçu la lumière filtrant de la sortie de l'antre. Il ne nous resta plus qu'à la franchir. Nous étions sauvés Jessie, Miaouss et moi mais en ce qui concernait Hames, étais-ce son cas également?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   Dim 23 Fév 2014 - 8:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers la civilisation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers la civilisation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers la civilisation.
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Yokuba :: Le Tunnel Renkei-
Sauter vers: