Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une traque périlleuse pour la reconnaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Ven 28 Fév 2014 - 8:39

Jessie avait économisé longtemps pour s'acheter des imitations de robes de grands couturiers hyper chères à ajouter à sa collection et finalement, elle avait été contrainte de dépenser cet argent durement gagné pour nous louer un petit appartement pied-à-terre dans les quartiers résidentiels de la ville Shi.  

C'était en grande partie sa faute car "Madame" voulait profiter d'un peu de confort. Ainsi, on disposait d'une salle de bain, un salon avec cuisine et de deux chambres.

Malheureusement,  le fait d'avoir eu à dépenser son propre argent l'avait mise particulièrement de mauvaise humeur et c'était moi qu'elle tenait comme responsable car je n'avais pas pu l'aider à verser quelque chose étant donné que je n'avais rien économisé du tout au cours des derniers mois.

Miaouss et moi nous avions choisit de laisser Hames et mon tutankafer profiter de l'une des chambre pour qu'ils aient l'occasion de faire plus ample connaissance. J'avais sauté sur l'occasion pour pouvoir me rapprocher également de Jessie en dormant avec elle. Avec bon espoir, je m'étais dit que comme il n'y avait qu'un lit, je pourrais essayer de lui faire "un petit câlin" pour l'aider à retrouver son calme en oubliant son amertume et ainsi, j'aurais pu lui faire comprendre d'une façon détournée l'ampleur et la tournure que prenaient mes sentiments pour elle.

Malheureusement, l'idée était loin d'être aussi bonne que je le pensais. Dès le moment où j'avais mis un pied dans la chambre, elle m'avait fait clairement comprendre que la plus grande partie du lit serait plus elle.

Pendant la première partie de la nuit, je m'étais retrouvé à attendre qu'elle s'endorme, recroquevillé au bord du lit. Lorsque ses ronflements me firent comprendre qu'elle était plongée dans les bras de Morphée, je me risquais à tenter une approche. Je me  glissais donc précautionneusement jusqu'à elle pour envelopper un bras autour de son épaule pour l'enlacer en me serrant contre son dos mais ce simple geste la réveilla et puisqu'à chaque fois qu'elle est tirée de son sommeil elle est dans une humeur de leviator elle devint encore plus nerveuse qu'elle ne l'était déjà en soirée; se transformant cette fois en une véritable furie.

Les reproches éclatèrent à profusion: "James, tu n'es qu'une source d'ennuis, tu n'es jamais fichu de faire quelque chose de bien par toi-même. Tu sais que j'ai besoin de mon sommeil de beauté réparateur!!! C'est plus fort que toi, il faut toujours que tu me colles comme une sangsue!

Je ne me suis jamais sentie aussi bien et libre que pendant les 2 jours où tu avais disparu! Tu es un tel gosse que tu es incapable de dormir tout seul; je ne suis pas ton teddyoursa en peluche, trouve t'en un autre!!!!

Le jour où tu seras enfin capable de me prouver que tu peux rapporter quelque chose de bien à notre équipe EN SOLO alors ce jour là je pourrais dire ENFIN que tu seras devenu un équipier utile! Et CA N'EST PAS PRÊT D'ARRIVER!!!!"


Un oreiller me percuta en pleine face, me faisant tomber sur le plancher où je dus rester dormir pour le reste de la nuit.

Bien entendu, suite à cela, il me fut impossible de trouver le sommeil. Toute la nuit je fus torturé par des remises en question. J'attendis l'aube, en réfléchissant à un dessein qui me permettrait de retrouver les bonnes grâces de Jessie et une idée me vint finalement!


Dès l'apparition des premiers rayons du soleil, je couru jusqu'à la chambre où dormaient les deux pokémon "amants". Je pris soin de frapper à leur porte pour éviter de les surprendre puis j'annonçais mon plan:

"Hames, Tutankafer, je vais avoir besoin de votre aide. J'ai décidé de retourner dans la forêt Mori pour capturer un pokémon super-puissant pour le boss car Jessie refuse de croire en mes capacités à travailler en solo. Est-ce que vous êtes d'accord de m'accompagner dans cette aventure?"

Enthousiasmé par la proposition de se mettre enfin en action, Tutankafer se redressa et leva l'un de ses poings pour me montrer qu'il était partant. Sans plus attendre, je l'aspirais dans sa pokéball. Ensuite je tournais mon attention vers Hames en attendant sa réponse.

"J'ai déjà pensé à tout! Nous emprunterons la montgolfière pour faire le trajet jusque là-bas" dis-je en pointant la fenêtre pour indiquer le ballon en forme de Miaouss visible à l'extérieur. "C'est notre moyen de transport habituel à mes équipiers et moi. Miaouss et Jessie l'ont récupéré pendant ton séjour au centre pokémon.  Elle est équipée de propulseurs donc on atteindra la forêt en moins de temps qu'il faut pour le dire.  Alors Hamés, tu es partante?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Ven 28 Fév 2014 - 15:49

Depuis ma sortie du Centre pokémon, Jessie semblais très énervée. C’est pourquoi je ne lui adressais pas la parole au risque de me prendre une rafale. En revanche, c’était pour James que j’avais mal au cœur : Le pauvre se faisait systématiquement grondé…Mais le pire est sans doute survenu l’or de l’achat d’une humble demeure dans un coin tranquille de la ville. Dès que j’avais vu cette espèce de « barque à toiture », je me suis tout de suite dit que jamais je n’y mettrais le sarcophage. Mais en vue de la tension qui régnait dans le groupe, j’avais décidée, dans mon infinie bonté, d’ignorer le confort de mon palais et de séjourner dans cette cuve.

Notre dresseur et Miaouss avaient décidés de nous laisser une chambre à part. Tutankafer était très heureux à l’idée de se retrouver seul avec moi. A l’heure du couché, quand le calme régnait dans notre habitation, Tut’ décida de se dévoiler sous son vrai jour : Il sortit de son cercueil !

Au début, j’étais restée muette, pour nous, montrer à son partenaire sa véritable apparence était sans doute la plus belle déclaration ! En plus, le spectacle n’était pas désagréable pour les yeux…Tutankafer était très séduisant ! Beaucoup d’humains ne s’intéressaient pas suffisamment à nous pour savoir de quoi nous avions l’air, et, quand les connaisseurs leur assuraient qu’à l’intérieur de notre cachette, nous leurs ressemblions à quelques nuances près, ces derniers refusaient de les croire. Quel dommage…

Voulant aussi prouver que je tenais vraiment à mon « ami », je fis de même. Cela fut comme une sorte de « promesse ». Une promesse qui signifiait qu’il n’y aurait aucun secret entre nous. Nous nous racontâmes tous nos souvenirs, la période où nous étions humains, J’expliquais à Tutankafer que je venais du Désert Arano, que mon père était un Pharaon respecté de tous…je fus aussi contrainte de lui dire que je ne pouvais pas m’engager dans une relation sérieuse avec lui car ce qui en résulterait ne serais pas de « sang royal » et que, par conséquent, cela pourrais nous nuire à tous les deux.

Mon partenaire semblait vraiment attristé par cette nouvelle, mais il me dit qu’il comprenait parfaitement. C’était en partie pour ça que j’adorais ce pokémon : Il était compatissent !

Soudain, un bruit nous avaient tirés de notre instant de tendresse. Dans la chambre d’à côté, Jessie se mit à crier comme un démolosse atteint de la rage…Je compris, qu’une fois de plus, notre James en prenait plein la figure. Je n’osais même pas imaginer pourquoi.

Malgré la longue tirade de la jeune humaine (que nous ne pouvions pas très bien entendre), nous nous endormîmes l’un dans les bras de l’autre.  

La nuit fut assez courte pour nous, mais nous étions réveillés avent tout le monde. Le silence était toujours présent quand j’ouvris les yeux. Après avoir déposé un baisé sur le front de Tutankafer, j’étais retournée dans mon cercueil. Le mâle fit de même quand tout à coup, quelqu’un frappait à la porte. C’était James ! Il entra dans notre chambre, frais et dispos.

"Hames, Tutankafer, je vais avoir besoin de votre aide. J'ai décidé de retourner dans la forêt Mori pour capturer un pokémon super-puissant pour le boss car Jessie refuse de croire en mes capacités à travailler en solo. Est-ce que vous êtes d'accord de m'accompagner dans cette aventure?"


Notre maître avait l’air sûr de lui. Impatient de passer à l’action, Tut’ leva un poing en l’air et lâcha un petit cri d’excitation. Après quoi notre humain tendit à nouveau sa balle bicolore vers lui. Quand mon ami disparu dans un filet de lumière, je ne pus m’empêcher de prendre un air triste.

"J'ai déjà pensé à tout! Nous emprunterons la montgolfière pour faire le trajet jusque là-bas.C'est notre moyen de transport habituel à mes équipiers et moi. Miaouss et Jessie l'ont récupéré pendant ton séjour au centre pokémon.  Elle est équipée de propulseurs donc on atteindra la forêt en moins de temps qu'il faut pour le dire.  Alors Hamés, tu es partante?" Dit James en me montrant leur drôle de ballon. Celui-ci était à l’effigie du chat parlant.

Je restais muette quelques instants, puis, l’air déterminé, je souris.

- D’accord !

Depuis mon combat contre Rexilius, j’avais fini par pensée que j’avais un potentiel à exploiter. Peut-être cette mission me permettrait de mettre en œuvre toutes mes facultés ?

-Mais…comment allons-nous trouver ce pokémon «  super-puissant » ? Repris-je en suivant James vers la montgolfière. Soudain, j’eus un éclair de génie ; Mon père m’avait parlé d’un pokémon qui se trimbalait sur Seikan. Une espèce de brute qui tuait tous ceux qui osaient lui barrer la route. Ce même pokémon, paraît-il, pouvait comprendre le langage humain lui aussi et « parler ». Cette énergumène avait déjà défié mon père et avait perdu, mais Amon m’avait dit qu’il possédait une force incroyable.

- Fire-Breath! Susurrais-je.
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Sam 1 Mar 2014 - 12:14

Alors que nous nous avancions vers la montgolfière, Hames me posa une question capitale:

-Mais…comment allons-nous trouver ce pokémon «  super-puissant » ?

Je m'arrêtais sur mes pas, restant interdit pendant quelques secondes. Ha zut, je n'avais pas vraiment pensé à tout. Je me grattais la tête puis après un bref moment de réflexion, haussais les épaules:

"Et bien... on en trouvera un en cherchant... Et puis... on a bien trouvé Rexillius par hasard et heu... puisque cette forêt est restée à l'état sauvage il doit y avoir là-bas un large éventail de spécimens rares et puissants... Je suppose."

Je n'avais simplement rien trouvé de mieux à répondre.

Subitement, comme frappée par une réalisation, Hames chuchota quelque chose d'étrange... deux mots en anglais:
"Fire-Breath!"

Je ne comprenais pas du tout le rapport alors en me remettant à marcher je lui demandais curieusement: "Fire-Breath? Ca veut dire souffle de feu non? Pourquoi dis-tu ça?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Sam 1 Mar 2014 - 20:33

 "Fire-Breath? Ca veut dire souffle de feu non? Pourquoi dis-tu ça?" Repris mon dresseur en se dirigeant vers le ballon.

- Sans doute…Répondis-je. Fire Breath un pokémon vivant sur Seikan, mon père l’a déjà combattu et m’a dit qu’en dépit de sa défaite, c’était un adversaire de taille. Paraît-il que c’est un maganon. Je propose que l’on vérifie ces dires.
---

Après quelques minutes de vol à bord de la montgolfière, nous atterrîmes au milieu de la forêt. Haa, je me remémorais alors ma rencontre avec James. Un sentiment de nostalgie s’éveilla en moi. Pour cette rencontre, je bénirais cette endroit jusqu’à mon dernier souffle.

Le soleil s’était levé dans le ciel. Il faisait beau, chaud, bref, un temps idéal pour trouver un pokémon de type feu. J’avais comme une sorte de nœud à l’estomac. Nous étions sur le point de nous lancer dans la quête d’un pokémon puissant ! Allais-je être à la hauteur ? Il le fallait ! James serait fier de moi et Tutankafer, quand à Jessie, elle cesserait de le rabaisser sans cesse !

Je fixais les sous-bois avec stressé. Ici, il n’y avait aucun bruit, seul le champ des Roucools perçaient ce silence pèsent.  

« Bon bha, on y va ? » Me dis-je. Je ne savais absolument pas comment nous pourrions trouver LE pokémon que nous cherchions dans toute cette île, alors, pour gagner du temps, je hurlais :

- FIIIIRE BREEEATH !!!!  MONTRE-TOI SALE VERMINE !!!

Mon cri se répercuta comme un écho dans la forêt. Sur le moment, je me sentis terriblement mal…Je me tournais vers James et lâcha un grand sourire idiot.
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Dim 2 Mar 2014 - 8:18

M'avançant dans la forêt aux côtés d'Hames, je l'écoutais crier après le maganon que nous recherchions:

- FIIIIRE BREEEATH !!!!  MONTRE-TOI SALE VERMINE !!!

Elle n'allait pas dans la dentelle, je supposais qu'elle l'insultait dans le but de le fâcher pour qu'il se montre plus vite.

Je décidais de me joindre à ses appels, deux voix valent mieux qu'une:

"FIRE BREATH?!!! YOUH OUH?! OÙ TE CACHE-TU?! ON TE CHEEEERCHE!!!!! WHOOOOU HOU?!!! FIIIIRE BREAAAAATH TU ES LÀ??? SI C'EST LE CAS MONTRE-TOI!!!!!!!!"

Je traînais derrière  ma tutankafer, inspectant chaque buisson du regard. Bien que Jessie et Miaouss ne faisaient pas équipe avec moi pour cette mission je me sentais très sûr de moi et déterminé car j'imaginais déjà la fierté que je pourrais afficher devant eux si le plan se déroulait comme prévu.

J'avais emporté dans mes poches des cubes ultra-sophistiqués créés par les scientifiques de la Team Rocket fonctionnant de la même façon que des pokéballs mais conçus pour stocker des objets plutôt que des pokémon; renfermant des filets, pièges holographiques et des ustensiles divers.

Ces cubes de haute-technologie m'avaient été offerts dans une valise à l'époque des missions ultra-secrètes d'Unys quand le boss avait mon équipe à la bonne; ça évitait d'être forcé de se balader avec du matériel encombrant et voyant.


Alors que le soleil n'avait pas encore atteint son zénith, il faisait déjà drôlement chaud. Je m'arrêtais un instant pour m'essuyer le front quand j'entendis un bruissement s'échappant des fourrés situés juste derrière moi.

"Fire-breath? Tu es là?" demandais-je .

M'approchant des buissons, je découvris seulement un rattata apeuré qui détala à toute allure, la queue entre les pattes. En le voyant fuir terrorisé je ne put m'empêcher de me moquer de lui:

"Haha! Je t'ai fait peur minable petite chose! Haha! Je ne comptais pas te manger!!! Hahahouhahaha"

"Grrrrhahahahahagrrrr"

Un rire entremêlé de grognements répercuta, accompagnant le mien, mais celui-là ne paraissait pas amusé mais plutôt sadique et animé de mauvaises intentions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Dim 2 Mar 2014 - 16:39

James avait décidé de se joindre à mes cris. Nos échos résonnaient à travers le ciel de Seikan.
Je ne prêtais pas attention à mon dresseur, trop occupée à surveiller une éventuelle réaction de la part de Fire Breath. Soudain, le jeune homme s’écria, moqueur :

"Haha! Je t'ai fait peur minable petite chose! Haha! Je ne comptais pas te manger!!! Hahahouhahaha"

Je me retournais, voyant un rattata fuir ventre à terre dans un bosquet voisin.

- Hum…Fis-je discrètement. James avait l’air de beaucoup s’amuser, on dirait… Il riait aux éclats quand un bruit terrifiant couvrit sa voix :

"Grrrrhahahahahagrrrr"

Mes pupilles rétrécirent, ma bouche se scella et dans mon sarcophage, je raidis comme un bout de bois. Derrière ces buissons se tenais une créature visiblement prête à nous sauter dessus. Il y eut un bruissement, puis, un énorme maganon surgit de nul-part. Il bavait, un large sourire aux lèvres, l’un de ses yeux était balafré d’une vilaine cicatrice. Le pokémon fixait mon dresseur avec, dans le regard, une sorte de sentiment d’amusement.

- JAMES ! ATTENTION !

Sans attendre, J’utilisais psycho pour attraper mon dresseur et le ramener près de moi. Puis, je fonçais les sourcils.  Notre ennemi pris alors conscience de ma présence. Ce que j’aurais aimé évité…Cependant, je me refusais strictement d’avoir peur.

- Héhé ! Voyez-vous ça, mais on dirait…la fille d’Amon le Lâche ! Ricana Fire Breath en s’approchant de nous.

Cette remarque ne manqua pas de me faire monter le sang aux tempes. Je lâchais un grognement sourd. Je glissais un regard à James :

- C’est bien lui ! Allons-y! Lui dis-je, impatiente d’en découdre. Mon dresseur tenait dans sa main des petits objets. Je me doutais qu’il allait s’agir d’un combat sérieux…
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Jeu 6 Mar 2014 - 10:10

- "C’est bien lui ! Allons-y!" me fit Hames en désignant la créature menaçante qui se dressait devant nous. Sa description était exacte; il s'agissait bien d'un redoutable maganon, Fire-Breath avait l'air vraiment hargneux.

J'hésitais à lancer Sepiatop au combat contre lui mais j'avais un plan pour lequel lui seul pourrait m'être utile, j'envoyais donc sa pokéball dans les airs: "Sepiatop, jet d'encre!!! Vise bien ses yeux!!!" Je prévoyais d'utiliser uniquement Hames et Tutankafer pour la suite.

En voltigeant tête en bas, Sepiatop s'amusa à se déplacer rapidement d'un côté à l'autre de maganon pour le désorienter puis profita d'un moment d'inattention de son adversaire pour se placer à hauteur de ses yeux et sans lui laisser le temps de se défendre il lui cracha en plein visage. Aveuglé, Fire-Breath commença à tourner sur lui-même comme une bête enragée en crachant des flammes à tout va. Je profitais de son aveuglement temporaire pour lancer l'un de mes "gadgets" sur lui: un cube renfermant un collier libérant des ondes électriques que j'avais déjà utilisé sur un carchacrok pour une mission à Kalos; j'espérais l'affaiblir par l'intermédiaire de cette tricherie, histoire de nous faciliter le travail.

Lorsque le cube rebondit sur le maganon le collier apparu et encercla son cou. Le pokémon libéra un hurlement sauvage dont je n'avais aucune idée s'il s'agissait d'un cri de douleur, de colère ou bien les deux. C'était peut-être cruel et pas très fair-play mais je jubilais de la réussite de la première phase de mon plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Jeu 6 Mar 2014 - 19:23

James avait fait appel à son sépiatop. Ce dernier se mit à narguer le maganon en tournant autours. Je me repaissais de l’énervement de Fire Breath, esquissant un large sourire machiavélique. Le petit pokémon lui cracha soudain de l’encre en plein visage. Ce qui eut pour effet de l'énerver davantage. Fire Breath se mit à crier des injures et des flammes, cherchant désespérément à tabasser son asseyant en remuant ses grands bras en l’air. Ce type était vraiment répugnant : Il bavait, postillonnait, l’un de ses yeux avait été arraché et la plaie semblait s’être infectée…un vrai monstre ! Je ne pense pas que le « Boss » serra ravi d’avoir un tel pokémon à ses côtés ! Qui voudrait d’une bête hystérique enragée comme compagnon ?

-Pfff, vraiment, tu me dégoûtes...Les raclures dans ton genre, c'est en enfer qu'on les trouvent!Grondais-je. Je n'aimais pas spécialement dire du mal des autres, mais là, il fallait l'admettre, je pesais mes mots.  

James jeta un petit cube sur le maganon, quand ce dernier  atteint sa cible, il se métamorphosa en collier. Notre ennemis fut alors parcourut de soubresauts. Il semblait encore plus fâché qu’auparavant… en plus, il semblait avoir mal, bien fait !  Je me délectais de sa souffrance~
Fire Breath semblait s’affaiblir au fil du temps, sans doute était-ce lié à se collier ? Patiemment,

j’attendais les ordres de mon maître, prête à agir.
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Ven 7 Mar 2014 - 8:48

Je ne l'avais pas remarqué avant mais le maganon avait un oeil arraché dont le trou béant était remplit d'infection. C'était répugnant!!! Quelle horreur! Quelle abomination! Je retins un hoquet, me sentant subitement nauséeux.

Entre deux exhalations de fumée, l'immonde créature crachait en grognant de colère et sa bave se répandait partout tout autour de lui de même qu'il tournait comme s'il était un vieillard asthmatique s'étouffant entre deux bouffées de cigare. Il en pulvérisait partout! Quelle sale bête!!! Mon envie de vomir augmentait plus je lui donnais de l'attention.

Malgré ma répulsion j'étais toujours très motivé de tenter sa capture, persuadé que cette apparence abominable faisait de lui un vrai pokémon badass idéal pour le boss car rien que par son physique d'affreux bagarreur inspirant peur et dégoût il dérouterait les dresseurs les plus téméraires.

Après un moment à s'agiter tout seul, Fire-Breath s'arrêta pour reprendre son souffle. J'en conclus qu'il devait être épuisé, c'était le moment parfait pour lancer l'assaut. A qui allais-je demander de combattre en premier? Tutankafer ou Hames? Honneur aux dames??? Hum, non, pas pour cette fois. Bien que j'aimais être galant j'étais curieux de voir mon tutankafer en action car je n'avais pas encore eu l'occasion de le faire combattre sous sa forme évoluée.

Je lançais donc sa pokéball: "Tutankafer, attaque ténèbre!"

À peine apparu il exécuta mon ordre. Est-ce que j'étais trop sûr de moi?! Avais-je utilisé cette attaque simplement parce que je m'y étais habitué avec lui quand il n'était qu'un tutafeh? Je n'en sais rien, toujours était-il que j'avais fait un très mauvais choix,...

Fire-Breath l'esquiva et alors que mon beau mâle clignait de l'oeil à Hames en bombant le torse pour faire scintiller son sarcophage au soleil, le maganon envoya en traître une attaque poing de feu fulgurante dans le buste de ce dernier, le propulsant violemment en arrière pour le faire chuter dans un ravin. Je couru voir l'état de mon malheureux pokémon. Par chance, le gouffre n'était pas trop profond, il n'était pas tombé de trop haut mais il était complètement K.O.  

Paniqué, je me tournais vers Hames, serrant les poings en lui hurlant à plein poumons:
"HAMES!!! VENGE-LE!!! BALL'OMBRE!!! JE COMPTE SUR TOI!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Ven 7 Mar 2014 - 15:53

Mon dresseur pris la décision de faire intervenir Tutankafer. Mon « ami » avait l’air déconcentré par ma présence, ce qui n’était pas vraiment le moment…Désintéressé, il projeta une puissante attaque ténèbres sur Fire Breath qui esquiva. Tut’ préférait cependant me montrer son beau sarcophage plutôt que de se concentrer sur son ennemi.

-Tutankafer, le moment est mal choisi pour…

Trop tard. Le maganon avait profité de la diversion pour attaquer vicieusement mon partenaire. Il lui enfonça un poing enflammé dans le torse. Tut’ fut projeté sur quelques mètres avent de tomber dans une sorte de crevasse. Horrifiée, je laissais échapper un hurlement de détresse, une main devant la bouche.

Tout aussi paniqué que moi, James courut évaluer l’étendue des dégâts. Son pokémon avait l’air d’avoir pris un sacré coup ! A présent, je priais le ciel pour que mon compagnon se remette de cet événement.

«  Tiens le coup ! » Me dis-je intérieurement. Je devais l’admettre, j’étais sérieusement inquiète.
Mon dresseur, à présent paniqué et indigné par la situation, serra les poings et me cria :

"HAMES!!! VENGE-LE!!! BALL'OMBRE!!! JE COMPTE SUR TOI!!!"

Oui, c’est sûr, cette enflure de Fire Breath allait me le payer ! Le maganon tenta justement une nouvelle approche, il fonça sur nous, tête baissé, prêt à nous atomiser avec une attaque surchauffe.

- NON ! JE NE TE LAISSERAIS PAS !!! Criais-je. De mes bandelettes, je le stoppais dans son élan, lui ligotant les bras et pattes. Unissant toutes mes forces, une grande ombre apparut  au creux de mes quatre mains. Mon adversaire essayait de rompre ses liens, mais plus y s’agitait, plus je resserrais mon étreinte, si bien qu’après quelques secondes, je pouvais entendre le craquement de ses os.

Quand ma ball’ombre fut assez grosse à mon gout, je la propulsais de toutes mes forces sur Fire Breath. Il y  eut un fracas incroyable quand mon attaque lui percuta la face ! Un immense nuage de sable se souleva sur notre champ de bataille. Je protégeais mes yeux, restant malgré tout vigilante à la moindre action du maganon…d’ailleurs, où était-il ? Le rideau de poussière se leva, je pus alors me rendre compte que mon ennemi était à genoux, haletant comme un dératé.

- T’es pire que ton père, sale petite chie…

Je couvrais la bouche de ce vulgaire personnage à l’aide d’une bandelette.

- Tu as suffisamment juré pour aujourd’hui, Fire Breath. Lui dis-je sur un ton très calme. Maintenant, il est temps de te rendre…Seikan se portera bien mieux sans toi.

Je me tournais vers James, l’air de dire « il est tout à toi, maintenant »,puis m’approchais du trou où s’était écrasé Tutankafer, laissant mon dresseur à son affaire. La crevasse n’était pas très profonde mais il aurait pu se faire mal.

- Ça va ? Me risquais-je tout en caressant le visage de mon partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
James de la Team Rocket
Membre motivé ^^
avatar

Masculin Messages : 54
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   Sam 8 Mar 2014 - 8:43

L'attaque Ball'ombre d'Hames était toujours aussi impressionnante. Lorsqu'elle l'envoya sur le maganon, un énorme nuage de poussières balaya le terrain; nous aveuglant. Cette-fois ça ne faisait pas l'ombre d'un doute; le tour était joué, je me demandais seulement dans quel état nous allions retrouver notre adversaire.

Quand le terrain fut à nouveau visible, je découvris que Fire-Breath était toujours en un seul morceau mais ligoté et soumis, il ne me restait plus qu'à le capturer. C'est donc ce que je fis, lui envoyant un cube. Un piège holographique l'encercla; une sorte de cage vitrifiée de forme cubique ultra-résistante dont la dimension était réglable à volonté.

Le piège se souleva de terre pour suivre mes mouvements.

Faisant demi-tour, je m'approchais de la crevasse où "reposait" Tutankafer. Il avait repris connaissance et Hames veillait sur lui. Par le sourire qu'il lui offrait j'étais assuré qu'il n'avait rien de grave.

"Nous le déposerons au centre pokémon sur le chemin du retour et je profiterais de cette escale pour envoyer Fire-Breath à mon patron via le système de transfert de l'ordinateur du centre." dis-je en aspirant Tutankafer dans sa pokéball. Ensuite, je fit signe à Hames de m'accompagner jusqu'à la montgolfière et nous nous mîmes en route, donnant de temps à autre un regard au piège renfermant notre "butin" qui lévitait derrière nous. Ca semblait irréaliste!

Je me demandais quelle serait la réaction de Jessie lorsqu'elle serait informée de cet exploit. Elle allait pouvoir constater l'étendue de mes capacités, ça lui fermerait le bec; cette fois j'espérais bien qu'elle arrêterait de me sous-estimer une fois pour toutes!

Le but était accomplit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une traque périlleuse pour la reconnaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une traque périlleuse pour la reconnaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Le RPG - Seikan :: La Forêt Mori-
Sauter vers: