Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Brûle avec moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaya
Modo
Âmes Tourmentées
avatar

Féminin Messages : 601
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 18
Localisation : Derrière les buissons d'amarante

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Brûle avec moi   Jeu 5 Juin 2014 - 20:53

Nom : de Sade 

Prénom : Lana

Surnom : /

Âge :  17 ans

Sexe : Féminin

Type : Dresseur

Description physique : Lana est une beauté singulière. Son regard mystérieux et perçant est parfois un objet de curiosité, car l'un de ses yeux est d'un bleu profond et l'autre est violet.  Elle a de longs cils. Ses cheveux  sont très  fins et lui arrivent dans le bas du dos. Ils ont le bleu de l'encre. La peau de Lana est très pâle et sans imperfections. Elle a les traits fins, et des lèvres pulpeuses d'un rose foncé virant presque au violet. Lana est une jeune fille très fine. Elle ne porte presque que des couleurs sombres.

Caractère : Lana a une personnalité paradoxale. Elle cherche à se détruire, notamment par le biais des autres, c'est presque instinctif chez elle. Cependant, en même temps, elle prend plaisir à  faire mal aux autres en les manipulant. Parfois elle se sert des gens, parfois elle ne cherche qu'à les abîmer. C'est sa distraction, dans cette vie où qu'elle considère que rien n'a de sens. Ainsi elle ne cherche qu'à oublier l'ennui et la mélancolie en attendant la fin. Lana est en effet assez rêveuse, et la mélancolie ne l'a jamais quittée. Elle est y presque accro, même si parfois cela lui pèse et dans ces moments là elle cherche à s'en débarrasser. Elle est dotée d'une intelligence hors du commun, et possède un égo.. Démesuré. Par certains côtés elle fait penser à un enfant, bouillante de curiosité si quelque chose réussit à l'intéresser, et animée d'une cruauté insouciante. Elle passe du rire aux larmes très facilement, ce qui peut être déstabilisant quand on ne la connait pas. Lana n'en conçoit aucune gêne, et assume parfaitement le fait de se laisser trop porter par ses émotions. Cela l'affaiblit, rend les choses plus difficiles, mais elle pense que le fait de réussir sans que les choses ne lui soient facilitées la rend plus forte que les personnes plus stoïques. 
La jeune fille se sent supérieure aux autres et est très méprisante. De ce fait, elle est très solitaire. 

Lieu de naissance : Rosalia, Johto

Histoire : C'était une nuit de décembre, la lune était pleine. Trois ombres s'éloignaient du palais de l'illustre et sulfureuse famille de Sade. Leur demeure était le lieu de tous les scandales de la ville. La jeune Lana, l'héritière, quittait à présent le nid pour voler de ses ailes blessées. Où ses pas la mèneraient, elle l'ignorait, elle voulait juste fuir le domaine familial pour l'instant. Elle avait appris tout ce qu'on pouvait apprendre d'un père manipulateur et puissant, et en avait assez de voir sa mère incapable de se débarrasser de l'emprise de son époux. Lana délaissait la maison de la folie pour aller répandre la folie ailleurs. Elle était accompagnée de Solal, un Feunard chromatique et d'Arès, un puissant Démolosse qui suivaient ses pas depuis leur plus tendre enfance. Lana sortit de l'enceinte de la ville, le cœur battant. Elle était heureuse de s'enfuir. Elle s'ennuyait ferme dans sa cage dorée. Mais à présent, où se rendre ? Elle réfléchit. Doublonville lui semblait l'option la plus attrayante. Elle sortit alors une Ball de son sac, et libéra le Pokémon. C'était l'Etouraptor de son père, dont elle avait subtilisé la Poké Ball. Surpris de se trouver là, l'oiseau se rasséréna lorsqu'il reconnut la jeune fille. Il se nommait Zeus. Lana et ses deux compagnons, revenus dans leur Ball, gagnèrent donc Doublonville par la voie des airs. La jeune fille s'affala sur un banc. Dès le lever du jour elle irait trouver Blanche, la championne. Elles se connaissaient et Lana s'entendait plutôt bien avec cette gamine capricieuse et pourrie gâtée, âgée de quinze ans maintenant. Certains aspects de leurs personnalités étaient semblables. Elles s'étaient rencontrées grâce au père de Lana, homme influent qui avait beaucoup de contacts importants. Lana savait que son amie ne la trahirait pas. 
En fin de compte, pourquoi ne pas aller la voir tout de suite ? Étant insomniaque, Blanche était sûrement éveillée. Lana se rendit devant l'arène, fermée évidemment. Elle se dirigea vers l'arrière du bâtiment, où se trouvaient les appartements de la championne Blanche. La fenêtre était ouverte, et la dresseuse juvénile y était accoudée, pensive. Elle bondit de frayeur en apercevant l'ombre qui s'approchait d'elle. Lana se mordit les lèvres pour ne pas rire :
-Calme toi Blanche, c'est moi, la rassura-t-elle d'une voix moqueuse.
La jeune championne parut se calmer, sans pour autant se départir de sa surprise :
-Mais qu'est-ce que tu fous là ?! s'écria-t-elle.
Lana soupira. Elle allait ameuter toute la ville avec sa voix.. La jeune fille balaya la rue du regard puis se rapprocha de la fenêtre : 
-Laisse moi entrer, je vais t'expliquer.
Blanche s'écarta. Lana se hissa sur le rebord. Elle entra dans la chambre de Blanche où trônait un imposant lit à baldaquins. Lana s'y assit et sourit :
-J'ai fugué, avoua-t-elle simplement. Je peux rester ici pour quelques temps ?
Blanche referma la fenêtre et se retourna. Elle rit et vint s'asseoir à côté de son amie : 
-Enfin, alors ! Ouais, tu peux rester ici. Mais qu'est-ce que tu comptes faire après ? demanda-t-elle.
Lana haussa les épaules. 
-Trouver un endroit où s'amuser sans qu'ils puissent me retrouver. C'est tout.
Blanche sourit.
Lana vécut un mois ainsi, cachée dans les appartements de Blanche. On parlait d'elle dans tous les journaux et à la télévision, ses parents déployaient tous les moyens pour la retrouver. Cela ne pouvait plus durer, elle en avait assez de se cacher. Elle devait quitter la région. Bien que Blanche soit devenue beaucoup plus qu'une amie, Lana ne pouvait plus rester. 
Un jour, alors que Blanche achevait son dernier combat de la matinée, Lana se mit à rassembler ses affaires. Elle avait décidé de gagner une île, Yokuba. Elle avait encore le magazine où il en était question sous le bras, mais elle avait hâte de commencer une nouvelle vie, avec une liberté complète. Un bateau partait demain, de Oliville, il fallait qu'elle parte maintenant. Comment allait-expliquer cela à Blanche ?
- Tu pars.. ?
Blanche était rentrée. Lana soupira. Elle se retourna. La jeune championne la fixait sans comprendre.
-Blanche, je.. Je ne veux plus me cacher. Je quitte Johto, déclara-t-elle fermement.
Si elle se laissait emporter par ses émotions, cela se finirait mal. Blanche était l'une des seules personnes qu'elle n'ait jamais aimée dans sa vie, de quelque façon que ce soit. Cependant, elle n'avait pas le choix, elle ne pouvait plus mener une telle vie. 
Les yeux de Blanche s'emplirent de larmes. Lana réprima un second soupir. Non, pas ça..
-Non, je t'en prie, reste Lana, on va trouver une solution, je te le promets..Reste..
Blanche se rapprocha de Lana, ses lèvres effleurèrent les siennes. Lana eut un instant envie de s'abandonner à son étreinte, puis, à contrecœur, elle recula. 
-Blanche, désolée.. J'essaierai de revenir.
Sur ces mots, Lana repartit comme elle était arrivée, par la fenêtre. Une fois dehors elle s'éloigna rapidement afin de ne plus entendre les sanglots de Blanche. Elle sortit la Ball de Zeus, et s'envola pour Oliville. Ils arrivèrent rapidement devant le port plongé dans  l'obscurité. Un seul paquebot y oscillait doucement. C'était donc celui qui partait pour Yokuba. Lana libéra Arès et Solal. Elle ne pouvait s'exposer à tous les regards, elle serait reconnue et ramenée à ses parents.. Il lui fallait donc s'introduire clandestinement dans le navire. Elle s'en approcha prudemment, puis rappela ses deux compagnons dans leurs Ball. Le pont ! Elle enfourcha Zeus qui s'envola et la déposa sur le pont. Tout de suite, un jeune homme se jeta sur elle :
-Je peux savoir ce que vous faites là ?!
Lana se figea. Cette voix ! C'était Éric, un ami d'enfance..
Elle se retourna et le jeune homme sursauta, stupéfait :
-.. Lana ! Impossible.. Tout Johto est au courant de ta disparition, qu'est-ce qui t'es arrivé ? demanda-t-il précipitamment.
Lana soupira. 
-Je suis partie. Écoute, je t'expliquerai plus tard, mais il faut absolument que j'aille à Yokuba. Tu peux me cacher ? 
Éric en demeura sans voix. Puis, reprenant ses esprits, il prit un air soucieux et soupira à son tour.
-Je risque gros, tu comprends.. Pourquoi ne pas rentrer chez toi, Lana ? Sois raisonnable..
Lana eut un geste d'impatience :
-Éric, je dois partir ! Tu me dois bien ça, non ? lui demanda-t-elle d'un air entendu.
Le jeune homme était visiblement très ennuyé par cette affaire, mais il accepta. Il accompagna Lana jusqu'à sa propre cabine et l'y enferma pour que personne ne la découvre. La jeune fille put ainsi gagner Yokuba. Là bas, elle se mêla aux passagers et descendit du navire sans se faire inquiéter. Elle ne prit pas la peine de saluer Éric. Lana relâcha Zeus, sans savoir s'il profiterait de sa liberté ou si il essaierait de rejoindre le continent. Accompagnée d'Arès et de Solal, elle se fit accoster par un fringant jeune homme qui devait avoir la vingtaine. Il était fasciné par le pelage de Solal et se présenta comme un passionné du phénomène chromatique. Il invita Lana à passer le voir chez lui. Lana, qui n'avait rien à présent et qui devait trouver de l'aide, accepta. C'est ainsi qu'elle fit la connaissance de Marc, jeune milliardaire yokubain âgé de vingt-cinq ans. Il tomba amoureux de la jeune fille, et cette dernière décida de rester vivre avec lui, même s'il était un imbécile : cette position lui conférait tout ce qui pourrait assurer sa liberté, et Lana ne comptait pas s'en priver.

Particularité(s) :

Image : 

Pokémon de départ : Un Démolosse nommé Arès et un Feunard chromatique nommé Solal.

Comment avez-vous connu le forum :

--------------------------------------------




Autres personnages :

-Nathanaël, Rayquaza

[Je tiens à préciser que "Isaya" se prononce "Issaya".]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayquaza
Modo
Gardien Céleste... ou pas
avatar

Masculin Messages : 1406
Date d'inscription : 03/03/2010
Localisation : Hopitâl bien entendu !

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Brûle avec moi   Jeu 5 Juin 2014 - 21:02

Rebienvenue !

Je (ce qui montre clairement que je refais enfin mon devoir) te valide ! Bon jeu !

--------------------------------------------


« Si tu meurs, rien ne changera. Vis, si tu veux changer les choses. »


Ray's Theme


Autres personnages:

- Kazan

- Aaron Reiden
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Brûle avec moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Général :: Inscription :: Fiches Validées-
Sauter vers: