Pokémon Life
Forum RPG de Pokémon Free.

Incarnez un Pokémon (ou un humain) vivant sur la magnifique île de Seikan (ou de Yokuba) !


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Valdån, tout simplement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Valdån, tout simplement.    Dim 20 Juil 2014 - 1:25

Race :Brutalibré (dåt, ces noms français °n°’)
Type(s) : Vol, combat.
Surnom : Valdån [valle-déne] (Val pour faire plus court)
Sexe : Mâle.
Âge approximatif : En âge humain, environ 30 ans.


Caractère : D’un naturel solitaire et sauvage, Val n’est pas le genre de gars possédant un épais répertoire d’ami. Il est calme, discret, c’est un grand protecteur qui mettra tout en œuvre pour éloigner une personne d’un danger, ou le danger d’une personne. Il possède également une connaissance aiguë des plantes et de la médecine, ainsi qu’une étrange habilité à soigner les gens sans aide de médicaments. Ce dont fait de lui une personne très appréciée des pokemon malades…et un charlatan auprès des sceptiques. Il entretient un lien unique avec la forêt, presque comme s’il en faisait partie. Parfois, il s’assoit sur un rocher et se met à balbutier des longues séries de phrases dans un langage que les autres pokemon ont du mal à comprendre. Il est aussi très malin et sais déjouer les pièges que la vie lui tend. Quand il est danger, il ne fuit jamais devant l’ennemi. Tout simplement parce qu’il s’interdit d’avoir peur ou de prendre la poudre d’escampette. Peut-importe les conséquences.


Lieu de naissance : La forêt Mori, Seikan.  


Histoire : Valdån. Un mon qui, depuis ma tendre enfance, m’a toujours été à merveille. Dans ma tribut, ça signifie « le brave ». C’est comme cela que nous devons être : fort et n’avoir peur de rien. En quelque sorte, cela est bon, car ça nous oblige toujours à oublier nos frayeurs et aller de l’avent quoi qu’il en soit. Toute ma vie, j’ai toujours été celui que l’on attendait que je sois ; un grand garçon sans peur, toujours prêt à secourir ceux de sa tribut, au péril de ses plumes. Mais il y a toujours un jour où la peur reprend ses droits.

Moi et mon peuple vivions en paix dans les forêts de l’île, nous n’avions que faire des idées noires,  nous étions heureux, partagions nos vivres avec les autres et vivions en harmonie avec la nature. C’était un genre de paradis, si je peux me permettre le terme. Les conflits étaient très rares avec les autres clans de pokemon. Mais toujours est-il que nous réglions nos différant à la seule force des mots. La violence ? Nous ne savions même pas de quoi il s’agissait à cette époque. Et puis un jour, nous avons compris sa signification.

Un automne comme un autre, à la période où les plantes perdaient de leur superbe dans les contrées voisines, notre forêt ne changeait pas, elle continuait à nous offrir les denrées dont nous avions besoin. Cet Eden luxuriant ne fane jamais, même durant les saisons froides, c’est pour cela que nous récoltons davantage de nourriture pour les pokémon immigrants du Nord. Mais…cet automne-là, rien ne s’était produit comme prévus.

Des pokémon venant du nord sont arrivé, avec l’intention de prendre possession de notre territoire et de nos biens, même si cela devait se solder par une guerre. J’étais encore jeune à l’époque et le mot « guerre » sonnait à mes oreilles comme un crissement de griffe sur un rocher. Le dirigeant de notre clan, un grand Arcanin, avait refusé de laisser les envahisseurs coloniser notre territoire.

C'est alors que les mots « sang », « peine », « pleurs », « cris » et « misère» ont pris tout leur sens pour les jeunes de notre tribut.

Les pokemon du Nord et les clans de la forêt se livraient un combat sans merci. Cela n’en finissait plus, le monde semblait s’être arrêté. Seuls les hurlements des blessés de chaque camp ainsi que le vacarme du combat emplissaient l’atmosphère d’une symphonie morbide. Au sol gisaient des cadavres sans vie, étripés, égorgés ou brûlés. Le paradis dans lequel j’avais vu le jours, verdoyant et grouillant de vie, c’était transformé en cendre, les arbres brûlaient, tuant leurs habitants, certains tombaient, écrasant les êtres essayant de trouver refuge sous leurs racines.


J’avais fait ce que j’avais pu pour sauver les miens. Je m’étais chargé, aidé par mon père, du sauvetage des femelles et des petits, ainsi que ceux qui ne souhaitaient pas se battre. Nous avons quittés la forêt Mori, pour préserver nos vies, redoutant qu’au jour où nous reviendrons, cet endroit que nous aimions tous soit à la merci des brutes cruelles qui nous avaient causés tant de malheurs.

Je réalisais, quand nous attînmes la mer, que ce n’était pas le désir de fuir qui nous avaient poussés à partir, mais une chose bien plus terrible encore, quelque chose qui, à l’inverse de bien des sentiments, ne peut pas être stoppé :
La peur.
C’est quand je me fis cette révélation que mon esprit m’ordonna de faire demi-tour et de mettre fin à tout-ceci. J’obéis à mon instinct, m’efforçant d’oublier ce qui m’attendait là-bas.

Je me souviens, lorsque je revis le vieil Arcanin, que celui-ci fut tout d’abord très étonné de me revoir, puis, se libérant de l’étreinte d’un Serperior grâce à une attaque crocs-feu, il m’avait lancé :

- Valdån ?! Mais…qu’est que tu fous ici ! C’est pas pour les enfants, fiches le camp !

Lui désobéissant, je l’avais aidé à mettre K.O un Démolosse, des renforts étaient arrivés pour nous prêter main forte. Le combat prenait fin, heures par heures, jours par jours, puis quelques semaines plus tard, le calme s’installa de nouveau sur la forêt. Nous avions gagnés ! Malgré les nombreuses pertes que cette fichue guerre avait causée, nous purent sauver les plantes, purifier l’eau et bien entendu, prier nos morts avent de leurs rendre leurs liberté éternelle.

La vie revient, peu à peu, les familles firent leurs deuils, la vie reprit son court. Le paradis était de retour !
Je suis resté dans cet endroit que j’affectionne plus que tout au monde, repensant parfois à ces péripéties qui ont faites de moi ce que je suis actuellement. Parfois, je m’amuse à compter mes cicatrices et à me remémorer le pokemon qui me l’a faite, puis je ris, car je trouve ça stupide.       
    
 
Particularités : Une longue mèche de fourrure sur la tête ainsi que des cicatrices partout. J
Image :http://isladh.deviantart.com/art/Val-469311319?ga_submit_new=10%253A1405819727
(Je mes l'adresse de mon DA car l'image est Hyyyyyyyyyyyyper grande, ça va tuer la fiche et esthétique du fow')
Comment avez-vous connu le forum : (psa eilgtaoirbo) Mes jeux sont cons…c’est vrai X)


Dernière édition par Hames le Dim 20 Juil 2014 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ourka
Admin
Little Madness ~
avatar

Féminin Messages : 1727
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 17
Localisation : Dans la faille de l'invocateur

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Valdån, tout simplement.    Dim 20 Juil 2014 - 9:43

Rebienvenue, belle fiche ! ^^
Tout est correcte sauf un détail qui me dérange :
"Je l’avais aidé à mettre K.O un Démolosse, puis un Dracaufeu, en final, se fut toute une vague d’ennemis que nous pulvérisions".
Or, vous n'êtes que deux, cela revient à faire de la surpuissance. Peux-tu changer cela ? Et après je pourrai valider.

--------------------------------------------



Tobimaru's Theme | Orka's Theme

~ Invité, je t’entends toujours dire que tu veux mettre fin à ta vie. ~

~ Le temps des sourires ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orka09.deviantart.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Valdån, tout simplement.    Dim 20 Juil 2014 - 13:11

Merci. ^^ Ha ouaip, j'avais pas tilté pour le coup du trio imbattable, désolé. XD

C'est fait~
Revenir en haut Aller en bas
Ourka
Admin
Little Madness ~
avatar

Féminin Messages : 1727
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 17
Localisation : Dans la faille de l'invocateur

#. Life RPG
Perso(s):

MessageSujet: Re: Valdån, tout simplement.    Dim 20 Juil 2014 - 14:57

Validé !

--------------------------------------------



Tobimaru's Theme | Orka's Theme

~ Invité, je t’entends toujours dire que tu veux mettre fin à ta vie. ~

~ Le temps des sourires ~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orka09.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valdån, tout simplement.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Valdån, tout simplement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nath, tout simplement
» Tout simplement... L'ailier le plus rapide du monde :D
» Présentation Galax' tout simplement banane © Cycy [Validée]
» Une journée, tout simplement (Libre)
» Jessica Jaco tout simplement ! [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Life  :: Général :: Inscription :: Fiches Validées-
Sauter vers: